MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
8 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
15 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
28 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
35 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
43 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
71 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
78 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
92 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
99 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
106 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
120 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
127 jours

Lorenzo a "parfois exagéré" des rivalités pour se motiver

partages
commentaires
Lorenzo a "parfois exagéré" des rivalités pour se motiver
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
28 juin 2020 à 07:31

Jorge Lorenzo juge qu'il est difficile d'être amis avec ses rivaux et admet avoir déjà forcé le trait sur la rivalité avec d'autres pilotes pour s'offrir un excédant de motivation.

Les grands Champions trouvent souvent leur motivation dans les rivalités acharnées qu'ils entretiennent avec d'autres pilotes d'exception, et Jorge Lorenzo ne déroge pas à cette règle. Le triple Champion du monde MotoGP a notamment affronté Valentino Rossi et Marc Márquez et reconnaît que les relations ont parfois été houleuses avec ses ennemis. Selon lui, ces difficultés sont dues au fait de partager un même objectif, et entretenues par la volonté des pilotes de se motiver au maximum.

"C'est très compliqué d'être ami avec quelqu'un qui n'est pas de votre famille et qui veut la même chose que vous", analyse l'Espagnol. "On l'a vu avec d'autres sportifs, y compris si on regarde le documentaire sur Michael Jordan [The Last Dance] : c'est Michael lui-même qui se créait des ennemis imaginaires pour se motiver et être plus fort. Personnellement, je reconnais que j'ai parfois exagéré des situations et des déclarations faites à mon sujet par d'autres pilotes afin d'avoir plus de colère ou de motivation - ou peu importe comment vous voulez appellera ça - et ainsi devenir plus fort pour la course suivante."

Lire aussi :

Désormais à la retraite après un exercice 2019 difficile, Lorenzo a pu prendre du recul et voit ses anciens rivaux de manière différente : "Dans le monde dans lequel nous vivons, le plus important c'est de gagner, d'obtenir la plus grosse part du gâteau. On fait tout ce que l'on peut pour l'obtenir. Lorsque l'on prend sa retraite, le film change complètement et on n'a plus besoin de se créer des ennemis ou d'exagérer la rivalité avec les autres pilotes. Ce n'est plus ce qui est important."

Sa relation avec Márquez a été compliquée lorsque ce dernier est arrivé triomphalement en MotoGP, mais les deux hommes ont appris à se connaître, et faire équipe chez Honda en 2019 leur a permis de définitivement enterrer la hache de guerre, d'autant que la compétition en piste était inexistante entre eux. Selon Lorenzo, c'est aussi cette différence de niveau qui a empêché toute rivalité toxique au sein de l'équipe.

"La plupart du temps, notre relation a été bonne, il n'y a pas eu de problème. On s'est mieux entendus en 2019 qu'au cours des années précédentes. La vérité c'est qu'on a appris à mieux se connaître et qu'on est devenus un peu plus intimes, surtout à la fin. Il était à un autre niveau, il se battait pour un autre titre alors que c'était très dur pour moi, donc on ne se battait pas pour la même chose et cela a certainement facilité notre cohabitation. Mais notre relation s'est améliorée, on a passé plus de temps ensemble et tout s'est amélioré."

Article suivant
Suzuki n'avait pas de plan B pour son line-up 2021

Article précédent

Suzuki n'avait pas de plan B pour son line-up 2021

Article suivant

Razgatlıoğlu a le potentiel pour le MotoGP selon Guidotti

Razgatlıoğlu a le potentiel pour le MotoGP selon Guidotti
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Auteur Emmanuel Touzot