Lorenzo : "Honda sera peut-être ma dernière équipe"

Le pilote espagnol a failli prendre sa retraite l’an dernier, mais repart finalement au plus haut niveau avec Honda cette saison… Pour un ultime défi ?

Lorenzo : "Honda sera peut-être ma dernière équipe"

Jorge Lorenzo a vécu les montagnes russes en 2018, et personne n’aurait imaginé le retrouver au guidon de la Honda officielle cette année après sa première saison et demie compliquée chez Ducati. Au contraire, beaucoup ont envisagé une retraite anticipée, à commencer par le Majorquin lui-même. "Nous autres, pilotes, sommes sans aucun doute chanceux, mais notre vie est dure, surtout lorsque l’on est très exigeant comme moi. Je travaille huit ou neuf heures par jour, je le fais avec plaisir, mais il y aussi de la souffrance dans le travail", a-t-il expliqué sur le plateau de Sky Sport 24, en Italie.

Lire aussi :

"Lorsque j’arrêterai, je serai libre. Je pourrai voyager, je n’aurai pas de stress… Mais quand j’ai compris que je pouvais vraiment arrêter, j’ai réalisé que mon amour pour les motos était encore très important et je voulais continuer. Je ne m’étais jamais retrouvé dans cette situation auparavant. Je suis passé par une période de dépression, oui."

À l’arrivée du plateau MotoGP en Europe en 2018, le pilote espagnol ne pointait qu’au 20e rang du classement général avec six points. Trois Grands Prix et deux victoires plus tard, il était septième, et remontait même jusqu’à la troisième position en Autriche. "Je n’ai jamais baissé les bras, même dans les moments difficiles. J’ai toujours continué à travailler", a-t-il déclaré. "Le problème avec la Ducati était la nouvelle moto. Nous avons résolu le problème, mais nous l’avons fait trop tard. Puis j’ai eu cette chance chez Honda, qui m’a permis de vivre une fin de saison heureuse."

Lire aussi :

"Je ne pense plus à Ducati"

Cette expérience chez les Rouges lui aura apporté une confiance totale en ses capacités : "Je ne pense plus à Ducati. Je sais que lorsque la moto me plaît et que nous la mettons au point nous pouvons être aux avant-postes."

À présent que son avenir est assuré, un nouveau défi l’attend chez Honda, aux côtés de Marc Márquez. Et à bientôt 32 ans, Lorenzo ne peut affirmer qu'il ne s'agira pas du dernier : "Je ne dirais pas que j’aimerais terminer ma carrière chez Honda, mais cela sera peut-être ma dernière équipe. Les résultats le diront, mais c’est mon intention."

Lire aussi :

D’ici là, le numéro 99 entrera en piste cette semaine pour le tout dernier test MotoGP de la pré-saison avant la première course qui aura lieu le 10 mars prochain. Absent du paddock à Sepang en raison d’une blessure au scaphoïde de la main gauche, le Majorquin récupère vite et sera bel et bien là au Qatar dans quelques jours.

Avec Germán Garcia Casanova

 
partages
commentaires
Zarco : "Changer l'idée que les gens se font de la moto"
Article précédent

Zarco : "Changer l'idée que les gens se font de la moto"

Article suivant

Zarco sur sa chute à Phillip Island : "Là j'ai eu peur"

Zarco sur sa chute à Phillip Island : "Là j'ai eu peur"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021