Lorenzo - Il faut respecter la décision du TAS

En s'exprimant aujourd'hui devant la presse à Valence, Jorge Lorenzo a tenu à faire amende honorable après les événements de Sepang.

Le pilote espagnol s'était distingué en tournant le pouce vers le bas lorsque Valentino Rossi s'était vu présenter son prix sur le podium, un geste qu'il dit regretter aujourd'hui.

"Concernant le passé, je souhaite juste dire que j'ai fait une erreur avec le geste que j'ai eu sur le podium. Je le regrette et je veux demander pardon aux personnes qui ont vu cela à la télévision. Ce n'est pas un exemple, en particulier pour les jeunes qui ont vu ça à travers le monde," a-t-il déclaré.

En revanche, le pilote espagnol n'a pas souhaité revenir sur les propos critiques qu'il a tenus à l'encontre de Valentino Rossi à l'arrivée du Grand Prix de Malaisie. "Ce que j'ai dit à Sepang c'est ce que j'ai dit à Sepang, maintenant on est à Valence. Je ne veux parler de rien d'autre que de ce qui va se passer demain et dimanche."

"Je parlerai peut-être lundi," a-t-il précisé, visiblement à l'écoute de Carmelo Ezpeleta, CEO de Dorna Sports, qui s'est entretenu avec les pilotes avant ce point presse : "Carmelo m'a conseillé que le mieux pour moi c'était de ne pas parler avant lundi."

S'il a voulu rester avare de mots, Jorge Lorenzo n'a pas manqué d'être interrogé sur le refus du Tribunal Arbitral du Sport de mettre en suspens la sanction de Valentino Rossi. Un verdict qui va dans son sens, puisque son adversaire s'élancera de la dernière place sur la grille, mais l'Espagnol assure qu'il aurait accepté n'importe quelle décision.

Dimanche, je vais juste essayer de faire la meilleure course de ma carrière.

Jorge Lorenzo

"Il faut que l'on respecte la décision qu'ils ont prise. Franchement, je suis arrivé ici en ne pensant qu'au week-end. Je ne veux parler de rien d'autre que ce qui peut se passer à l'avenir en piste. Alors je respecte cette décision et j'attends demain," a-t-il indiqué.

"Peu importe la décision qu'ils ont prise aujourd'hui. S'ils avaient changé la sanction, j'aurais couru complètement de la même façon dimanche, cela n'aurait pas changé ma façon de courir. Dimanche, je vais juste essayer de faire la meilleure course de ma carrière."

Très prudent quant à ses propos, le pilote a refusé de répondre à toute question annexe sur sa propre intervention auprès du TAS ou la façon dont cet épisode a pu être accueilli au sein de l'équipe Yamaha. "Je n'ai rien d'autre à dire, je veux juste me concentrer sur le week-end," a-t-il répété.

Lorenzo souhaite honorer son contrat 2016

Dans l'ambiance très pesante qui règne actuellement sur le paddock MotoGP et plus particulièrement chez Yamaha, Jorge Lorenzo a tout de même tenu à rappeler que son avenir est censé s'écrire chez Yamaha, puisqu'il est - comme Valentino Rossi - sous contrat pour la prochaine saison.

"Je suis heureux d'être ici, heureux de courir pour Yamaha, heureux de me battre à nouveau pour le titre de Champion du Monde et d'avoir une opportunité de le remporter. Je suis une personne chanceuse et chaque jour je suis heureux," a déclaré Lorenzo, dont toute la carrière en catégorie reine s'est faite auprès de la marque d'Iwata.

"J'ai encore un an [de contrat] et mon intention est de continuer avec Yamaha, pour toujours. J'ai toujours dit que je voulais rester chez Yamaha, pas seulement jusqu'à ma retraite mais aussi après, et j'ai toujours ça en tête. Naturellement, on peut avoir des moments de désaccord, mais notre relation sera la même à l'avenir. Valentino et moi formons l'une des meilleures équipes au monde, mon idée est donc de continuer ainsi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Actualités
Tags sepang clash