Lorenzo : "Pas la moto pour se battre pour le titre" à ce jour

Aussi franc sur son propre potentiel que sur le niveau impressionnant qu'il décèle chez celui qui l'a remplacé chez Yamaha, Lorenzo ne se voit pas jouer le titre pour l'instant avec Ducati.

Passé chez Ducati après avoir été fidèle durant neuf ans à Yamaha, Jorge Lorenzo affronte un défi de taille qui a révélé toute sa complexité lors des essais hivernaux. En dépit de l'excitation qui s'est emparée du paddock à l'annonce de son transfert et des spéculations qui circulaient après un premier roulage encourageant en novembre, le Majorquin se montre très prudent sur ses objectifs en ce début d'année.

À moins d'un mois du début du championnat, le triple lauréat du MotoGP veut visiblement éviter de susciter des attentes trop élevées et qui se révèleraient inatteignables sur le court terme, aussi tempère-t-il ses chances de succès immédiat.

"Le niveau est de plus en plus élevé chaque année. Honda a progressé et Yamaha aussi. Maverick [Viñales] a très faim [de succès] et Márquez est toujours là", a-t-il rappelé lors d'une interview pour la radio Cadena Ser, réalisée lundi depuis son musée en Andorre.

Lui qui indiquait au terme des essais australiens ne pas être en mesure de s'y imposer si la course devait avoir lieu immédiatement, il a précisé : "Selon les pistes, on peut prétendre à la victoire. Cependant, nous n'avons pas la moto pour nous battre pour le titre si les choses ne changent pas ou que nous n'avons pas beaucoup de chance."

Viñales ? "Un autre Márquez"

En rejoignant Ducati, Jorge Lorenzo a laissé un poste de choix vacant, poste que s'est rapidement octroyé Maverick Viñales. Aujourd'hui, le jeune Espagnol semble en passe de rebattre l'ordre établi sur la grille MotoGP et s'impose comme l'un des hommes forts incontournables de cette nouvelle saison.

Alors que l'ensemble des observateurs jugent qu'il faudra compter sur le nouveau pilote Yamaha pour la course au titre, et ce dès cette année, le Majorquin voit également dans son compatriote un champion en puissance. À l'aube de sa troisième saison en MotoGP, Viñales semble rappeler à Lorenzo un certain Marc Márquez, arrivé en catégorie reine à tout juste 20 ans, et avec un potentiel épatant qui l'a immédiatement mené au titre.

"Maverick sera champion tôt ou tard", a-t-il averti. "C'est un autre Márquez. Je vois un autre Márquez – malheureusement pour les autres. Il a aussi faim que lui, voire même plus parce qu'il n'est pas encore devenu champion [en MotoGP]. Sa vitesse est similaire [à celle de Márquez], ce sont des pilotes du dimanche et ils sont aussi très forts au freinage. Je les vois très similaires en tout point. Maverick est un grand pilote, qui a faim et avec une vitesse incroyable."

Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016
Porte-clés logo Jorge Lorenzo 2016, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Type d'article Actualités