Lorenzo leader, Rossi lui emboîte le pas

Après avoir conclu la saison 2015 avec la triple couronne mondiale, Yamaha a entamé la campagne 2016 de la meilleure des façons : encore et toujours au sommet.

Lorenzo leader, Rossi lui emboîte le pas
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing; Marc Marquez, Repsol Honda Team; Andrea Iannone, Ducati Team
Valentino Rossi, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec Uccio Salucci
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

C'est à Jorge Lorenzo qu'est revenu l'honneur de la meilleure performance durant la première séance d'essais libres de ce Grand Prix du Qatar. Après une dizaine de minutes de mise en place, il a pris les commandes de la feuille des temps et ne les a plus lâchées, pour terminer avec 0"267 de marge sur son plus proche poursuivant.

"J'ai été en tête pendant la majeure partie de la séance et j'ai tourné seul en 1'55. C'est un bon début de Grand Prix", commente le Champion du monde en titre, le seul à avoir pu atteindre la fenêtre des 1'55 à chacune de ses apparitions en piste. "Encore une fois, les chronos sont venus naturellement. Je suis certain que plus tard dans l'année, on arrivera sur des pistes sur lesquelles on aura des problèmes durant la première, la deuxième ou même la troisième séance. En tout cas, aujourd'hui c'était similaire aux tests [hivernaux], très positif."

"Il nous reste encore de la marge de progression, en chrono pur comme en rythme", prévient toutefois Jorge Lorenzo. "On va continuer à travailler sur les réglages et l'électronique, afin de progresser dans certains domaines pour demain. La piste va elle aussi s'améliorer : le niveau de grip sera meilleur demain et les chronos seront plus rapides."

Rossi: "J'ai été avantagé"

Si le pilote espagnol a mené cette séance quasiment de bout en bout, Valentino Rossi a su faire un retour remarqué durant la dernière partie, se hissant au deuxième rang dans son dernier tour. Il s'inscrit en dauphin de son coéquipier, bien décidé à le suivre à la trace pour avoir une chance en course.

"Lorenzo a confirmé qu'il était l'homme à battre : après avoir signé le meilleur temps des tests, il est également premier aujourd'hui. Il est déjà rapide, avec un bon rythme", constate l'Italien. "En ce qui me concerne, si je veux me battre contre lui, il sera très important que je parte devant. Si je pars comme l'année dernière, huitième, ça devient vraiment difficile. Mais personne ne sait à quoi s'attendre en qualifs, alors il faut être prêt."

"En tout cas, aujourd'hui, je n'ai pas eu l'impression d'être trop loin en termes de rythme", se félicite Valentino Rossi, reconnaissant toutefois : "J'ai utilisé deux pneus, parce que je voulais essayer le medium, tandis que Jorge n'a utilisé que le tendre. Il a fait de bons temps avec un seul pneu, tandis que j'en ai utilisé deux : j'ai donc été avantagé."

Pour la deuxième soirée d'essais - qui comportera deux séances - Rossi entend poursuivre sur cette lancée. D'autant qu'il ne lui faut pas uniquement se focaliser sur le leader : d'autres prétendants sont bien décidés à venir se mêler à la bagarre.

"Les Honda ont eu des problèmes aujourd'hui mais elles seront sûrement rapides demain. Ce n'est que la première séance", rappelle-t-il. "Il va falloir vivre les séances les unes après les autres et surtout faire le bon choix de pneus, devant comme derrière, parce qu'apparemment on peut même courir avec le pneu tendre. Il faudra prendre le bon."

partages
commentaires
Honda part de loin et cherche sa voie

Article précédent

Honda part de loin et cherche sa voie

Article suivant

Rossi observe Viñales de près et le félicite

Rossi observe Viñales de près et le félicite
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021