Lorenzo - Michelin a éradiqué "quasiment tous les problèmes"

partages
commentaires
Lorenzo - Michelin a éradiqué "quasiment tous les problèmes"
Par :
6 mai 2016 à 17:30

Homme le plus rapide de la journée, le Champion du monde Jorge Lorenzo se satisfait de ces premières performances, vendredi au Grand Prix de France, sur le circuit Bugatti.

Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

"Aujourd'hui était une bonne journée, j'étais compétitif dès le début, avec les réglages de base, et c'est toujours bien. Parfois vous avez des problèmes et vous devez ajuster la moto jusqu'à ce que vous vous sentiez bien, mais dès le matin nous étions rapides, et même de plus en plus."

De plus, l'Espagnol s'attend à progresser, mais n'oublie pas la concurrence pour autant : "Je pense que mon rythme peut être un à deux dixièmes plus rapide, et jusqu'à trois dans un tour rapide, c'est positif. On a une marge de progression, mais les autres également."

L'homme au n°99 s'est montré plus d'une seconde plus rapide que son homologue au n°46 lors de la séance de l'après-midi, mais le Majorquin ne tire pas de conclusion hâtive de cet écart, créé en partie par une différence de pneumatiques.

"Nous ne sommes que vendredi, et ça ne me réjouit pas particulièrement de le voir si loin, il y a beaucoup d'autres rivaux qui pourront jouer la victoire ici et que l'on doit considérer. Apparemment, il n'a pas utilisé les nouveaux pneus. Nous verrons demain, quand il les montera pour la première fois, on verra ses temps."

Le pilote Yamaha a également tenu un discours similaire à celui de la majorité du peloton concernant les nouveaux pneumatiques arrière apportés par Michelin, d'une construction plus tendre que ceux ayant causé bien des soucis à Jerez.

"On est plus rapide qu'à Jerez, c'est une bonne journée. Avec les anciens pneus, la moto bougeait énormément en sixième, ici avec les nouveaux composés on a quasiment éradiqué tous les problèmes. Ils ont réglé les problèmes de stabilité à 300 km/h, ce qui veut dire qu'ils ont fait un pas en avant. Il est aussi vrai que le grip du pneumatique n'est pas le même qu'en essais d'avant-saison au Qatar, mais nous avons réglé 30 à 40% des problèmes de patinage au centre du pneu."

Jorge Lorenzo a également tenu à souligner le travail de la firme de Clermont-Ferrand, qui avait déjà apporté de nouvelles gommes au lendemain du week-end andalou : "On est content car Michelin travaille dur et vite pour nous donner les pneus après Jerez."

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Les Ducati, possibles trouble-fêtes

Article précédent

Les Ducati, possibles trouble-fêtes

Article suivant

Márquez - "Si la course avait lieu maintenant, la victoire serait difficile"

Márquez - "Si la course avait lieu maintenant, la victoire serait difficile"
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu