Moins de pression et un retour émouvant pour Lorenzo

Le pilote espagnol a savouré comme il se doit sa première journée d'essais au guidon de la Yamaha, qu'il avait quittée fin 2016. Le début d'un nouveau chapitre pour celui qui a mené l'équipe d'Iwata trois fois vers le titre.

Moins de pression et un retour émouvant pour Lorenzo

Jorge Lorenzo continue à faire vibrer la corde sensible des amateurs de MotoGP et à truster les gros titres, même comme le néo-retraité qu'il est à présent. Hasard du calendrier ou pas, c'est le jour-même de la présentation de son ancienne équipe qui a été choisi pour qu'il fasse son retour en piste au guidon de la Yamaha, trois ans et demi après l'avoir quittée, et une fois encore le triple Champion du monde a attiré toute l'attention.

Pour lui qui aime les symboles, ce retour au guidon de la M1 en est un fort, dix ans après qu'il a conquis son premier titre sur ce même circuit de Sepang. Avouant avoir vécu "une journée très émouvante", Lorenzo se réjouissait de ce retour à la maison, lui qui a défendu les couleurs de Yamaha de 2006 à 2016. "Vous savez, on a vécu ensemble une période fabuleuse. On a gagné beaucoup de courses et signé beaucoup de pole positions, on a remporté trois titres ensemble, on a passé neuf ans ensemble", rappelait-il auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

"Un jour, j'ai décidé de changer, pour trouver une nouvelle motivation, pouvoir essayer une nouvelle moto et relever un nouveau challenge. Je n'ai pas eu autant de succès qu'avec Yamaha. J'ai gagné des courses avec Ducati mais avec Honda ça a été une année difficile, et je n'ai pas gagné de titre avec une autre marque. Maintenant je reviens chez Yamaha, mais dans un rôle différent, beaucoup plus calme, avec beaucoup moins de pression et de jours [de travail]."

"Mais j'ai plus ou moins les mêmes sensations car ce que j'aime c'est piloter une moto et j'ai la possibilité de le faire. Je n'ai pas les sensations que procure le fait de se battre pour la victoire, mais au moins je sens la moto et j'aide l'équipe à être encore plus compétitive. Je suis content de ce rôle et je dois dire que le premier jour a été presque parfait", souriait-il.

En forme physiquement après deux mois de pause, il a apprécié de retrouver une moto moins physique que la Honda et ne s'est pas plaint de douleurs au dos, un soulagement après une année 2019 lourdement marquée par les blessures. Et puis Lorenzo a retrouvé pendant cette journée de roulage à Sepang le caractère de la M1 avec laquelle il a tant gagné, et son plaisir était évident.

"J'avais peur que les caractéristiques de la moto puissent être différentes, moins bonnes dans certains domaines, mais non, elles sont les mêmes. La moto est déjà très compétitive, elle a beaucoup de potentiel, et on a déjà trouvé des idées à transmettre aux ingénieurs pour travailler à l'avenir sur les points faibles que nous avons", décryptait-il à sa descente de la moto.

partages
commentaires
Márquez : "Tout le monde repart avec zéro point"

Article précédent

Márquez : "Tout le monde repart avec zéro point"

Article suivant

Une nouvelle livrée Suzuki entre histoire et avenir

Une nouvelle livrée Suzuki entre histoire et avenir
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021