Lorenzo : "L'une de mes victoires préférées"

partages
commentaires
Lorenzo :
Par : Willy Zinck
12 août 2018 à 15:31

Le Majorquin a dû s'employer pour remporter son troisième succès avec Ducati, au terme d'une formidable bataille avec Márquez. De quoi rendre la victoire d'autant plus appréciable.

Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Comme l'an passé, le Grand Prix d'Autriche aura offert un sublime duel entre Marc Márquez et un pilote Ducati. Un an après, et signe des temps, l'identité de ce dernier a changé, puisque c'est cette fois-ci Jorge Lorenzo qui a ferraillé jusqu'au bout avec son rival de chez Honda.

Le Majorquin a ainsi signé une troisième victoire avec la marque de Borgo Panigale, et réalise une bonne opération au championnat en revenant à 12 points de Rossi, et en devançant désormais (d'un petit point certes) son coéquipier.

Lire aussi :

Le pneu soft, une bonne décision

Un bilan plus que satisfaisant et qui vient récompenser un choix de pneus audacieux, avec la monte de la gomme tendre à l'avant et à l'arrière de sa GP18. Un choix qu'il a pourtant bien failli regretter dans les premiers tours de course, lorsque Márquez attaquait fort pour faire le trou devant lui.

"Vous savez, c'était une bonne décision que de monter le pneu soft à l'arrière, mais j'ai dû beaucoup le gérer durant les dix premiers tours", explique le numéro 99. "Il ne fallait pas pas faire surchauffer le pneu car c'était très chaud, et la gomme était vraiment très tendre par endroit."

Mais la victoire de Lorenzo ne repose pas uniquement sur une stratégie pneumatique bien sentie, mais également sur de nets progrès dans le troisième secteur, là où de son propre aveu il était en difficulté jusqu'ici ce week-end. "La clé c'est que j'ai aussi fait de gros progrès dans le troisième secteur, car hier je perdais presque deux dixièmes de seconde par rapport à Marc et Dovi", résume-t-il ainsi. "Ensuite, j'ai fait un gros progrès en un après-midi, en regardant les vidéos, et en essayant de comprendre quelle position j'avais besoin pour être plus rapide dans ce secteur. Et cela a vraiment fonctionné."

Après avoir bien contré durant la première moitié de course les velléités de son coéquipier, qui n'a jamais réussi à trouver l'ouverture, Lorenzo s'est projeté sur sa prochaine cible : Márquez, et avec la ferme intention d'en venir à bout.

Difficulté dans le virage 3

Ce fut chose faite après plusieurs passes d'armes intenses dans le 18e tour, desquelles il est sorti vainqueur. Mais il était dit que l'épreuve autrichienne réserverait un scénario à suspense jusqu'au bout, et c'est à trois tours du but que Lorenzo a bien failli tout perdre en partant large dans le virage 3, un tournant qui lui aura d'ailleurs joué plusieurs tours ce week-end.

"Je n'étais pas très fort dans ce freinage", concède-t-il. "Dès le départ, je ne pouvais tout simplement pas arrêter la moto, et cela est allé de pire en pire lorsque l'arrière a commencé lui aussi à se dégrader. Quand je commençais à m'incliner, l'arrière commençait à bloquer, et j'étais au final toujours un peu large. En particulier en milieu de course. Marc me rattrapait tout le temps et me dépassait tout le temps ici."

Lire aussi :

Finalement, c'est au prix d'une ultime escarmouche et d'un dernier tour endiablé que le pilote Ducati s'est imposé face à son compatriote. Une victoire à la force du poignet, d'autant plus face à un adversaire aussi déterminé que Márquez.

"C'est l'une de mes victoires préférées – peut-être pas ma préférée, je ne sais pas laquelle c'est, car j'en ai eu d'autres de belles par le passé, et pas seulement en MotoGP mais aussi dans les autres catégories", reprend-il. "Mais bien sûr, quand vous battez Marc c'est toujours quelque chose de spécial, et quand vous gagnez avec Ducati c'est spécial."

Prochain article MotoGP
Championnat - Márquez passe la barre des 200 points

Article précédent

Championnat - Márquez passe la barre des 200 points

Article suivant

Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati

Márquez a tout tenté pour affaiblir les Ducati
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions