MotoGP
28 mars
Événement terminé
04 avr.
Événement terminé
C
GP d'Espagne
02 mai
Course dans
21 jours
C
GP d'Italie
30 mai
Course dans
49 jours
06 juin
Course dans
56 jours
C
GP d'Allemagne
20 juin
Course dans
70 jours
C
GP des Pays-Bas
27 juin
Course dans
77 jours
C
GP de Finlande
11 juil.
Course dans
91 jours
C
GP d'Autriche
15 août
Course dans
126 jours
C
GP de Grande-Bretagne
29 août
Course dans
140 jours
C
GP d'Aragon
12 sept.
Course dans
154 jours
C
GP de Saint-Marin
19 sept.
Course dans
161 jours
C
GP du Japon
03 oct.
Course dans
175 jours
C
GP de Thaïlande
10 oct.
Course dans
182 jours
C
GP d'Australie
24 oct.
Course dans
196 jours
31 oct.
Course dans
203 jours
C
GP de Valence
14 nov.
Course dans
217 jours

Lorenzo : Ça n'était pas parfait, mais on progresse très vite

En dépit du fait qu'il vise à terme des performances d'un tout autre niveau, le pilote majorquin juge sa neuvième place au Grand Prix des Amériques comme un résultat encourageant.

Lorenzo : Ça n'était pas parfait, mais on progresse très vite
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP, Andrea Dovizioso, Ducati Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Après une 11e position au Qatar et une chute dès l'entame de la course argentine, la Ducati de Jorge Lorenzo s'est quelque peu rapprochée des avant-postes, dimanche au Texas. Rapidement dépossédé de la sixième place par son coéquipier, le Majorquin a longtemps tenu son rang à proximité de la Ducati numéro 4, avant qu'un problème de graining ne le mette sous la menace de Danilo Petrucci et Andrea Iannone, qui ont fini par avoir le dessus en toute fin de course.

Il n'empêche que sa neuvième place, doublée d'un retard de 17"9, plus limité que ce qu'il craignait, constitue un résultat de nature à lui donner une bonne impulsion pour la saison européenne, qui débutera la semaine prochaine.

"Ce qui est important, c'est de se sentir à l'aise avec la moto, de se sentir naturel, et de pouvoir attaquer et entrer dans les virages avec confiance et agressivité. Cette course n'est pas parfaite, mais on y arrive et je suis resté derrière Andrea [Dovizioso]", retient Jorge Lorenzo. "Il est dans le team depuis cinq ans, alors il connaît parfaitement la moto et moi pas encore. Tant que j'avais du pneu à l'avant j'ai pu rester là, qui plus est sur une piste qui n'est pas parmi mes favorites."

Rendez-vous à Jerez

"Je pense donc qu'à Jerez on va encore progresser", poursuit le triple Champion du monde, vainqueur en titre du Grand Prix d'Espagne. "C'est l'une de mes pistes préférées. Ça n'est malheureusement pas le cas de Ducati, mais on peut compenser cela avec mon pilotage et si j'y mets un peu plus du mien."

La première manche européenne de la saison est en effet un rendez-vous plutôt délicat pour Ducati, qui n'y a plus trouvé la voie du top 3 depuis six ans. Depuis le début de l'ère Dall'Igna, le constructeur de Borgo Panigale n'y a été récompensé que, au mieux, d'un top 5 acquis modestement il y a trois ans. Une nouvelle arrivée parmi les cinq premiers était envisageable l'an dernier, avant qu'un problème technique ne stoppe Dovizioso.

"Jerez sera difficile parce que c'est historiquement l'une des pires pistes pour Ducati, mais en MotoGP on ne sait jamais", souligne Jorge Lorenzo, prêt à compenser l'infériorité de la GP17 sur cette piste amie. "On progresse très vite et Jerez est l'un de mes circuits préférés, l'un de ceux sur lesquels j'ai le plus gagné, alors j'y mettrai probablement plus de moi. Le Mans fait aussi partie de mes pistes préférées et c'est une bonne piste pour Ducati, alors j'y vais l'esprit libéré."

partages
commentaires
Le Mexique souhaiterait accueillir un Grand Prix MotoGP

Article précédent

Le Mexique souhaiterait accueillir un Grand Prix MotoGP

Article suivant

Márquez défend Zarco après sa tentative de dépassement sur Rossi

Márquez défend Zarco après sa tentative de dépassement sur Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Lieu Circuit of the Americas
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Auteur Léna Buffa
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021
Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix Prime

Andrea Dovizioso et l'expérience incomparable de 19 ans en Grand Prix

Jamais absent d'un Grand Prix depuis 2002, Andrea Dovizioso referme à présent un chapitre qui représente plus de la moitié de sa vie et qui lui aura apporté des enseignements d'une richesse inégalable.

MotoGP
6 févr. 2021