Lorenzo : "Une première chance de gagner, mais on l'a perdue"

Le pilote Ducati a chuté alors qu'il occupait la place de leader à Misano, un highside qu'il met sur le compte de sa gestion de l'électronique pendant la course.

Lorenzo : "Une première chance de gagner, mais on l'a perdue"
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
La moto endommagée de Jorge Lorenzo, Ducati Team
La chute de Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

Jorge Lorenzo s'est une nouvelle fois montré aux avant-postes dans les premiers tours de la course disputée dimanche à Misano. Une prise de pouvoir solide à l'extinction des feux l'a en effet placé aux commandes dès le premier virage, après quoi il s'est efforcé de semer ses poursuivants jusqu'à en arriver à une avance de 4"5 à la fin du sixième tour. Dans la boucle suivante, ses espoirs se sont envolés lorsque sa GP17 l'a envoyé en highside, piégée par l'un des virages les plus délicats de la piste dans les conditions très humides de ce dimanche.

"J'ai voulu changer la cartographie électronique et cela m'a probablement fait perdre un peu ma concentration dans certains virages. Dans ce virage en particulier, j'ai effectué le changement de direction un peu trop vite et je n'ai pas utilisé le frein arrière. Ça a suffi. C'est dommage, mais un petit changement dans le pilotage fait une énorme différence. Je n'ai pas pu rester sur la moto, je suis tombé et c'était fini", explique-t-il.

"J'ai complètement perdu l'arrière et je me suis envolé. Je ne m'attendais pas à ce que ce changement de direction me fasse perdre l'arrière de façon agressive", précise le pilote espagnol. "Quand j'étais en l'air, je n'arrivais pas à y croire… Mais quand on court sous la pluie, cela peut arriver."

Jorge Lorenzo concède que cela fait partie de son apprentissage, sachant qu'il continue à s'adapter à une moto viscéralement différente de celle qu'il a pilotée pendant neuf ans. "Normalement, quand je mène la course, je suis très bon pour maintenir l'écart. Mais cette piste sur le mouillé était un peu plus piégeuse que la normale et je suis encore en train de tout comprendre sur la Ducati", reconnaît-il.

"Le système de la Ducati est un petit peu plus complexe [que celui de la Yamaha] et ça n'est pas encore naturel parce qu'habituellement je ne le change pas trop pendant le week-end. Je ne me suis pas encore complètement adapté et je réfléchis trop à toutes les possibilités. Cela signifie que je perds ma concentration quand je pilote, pas que je ne peux pas piloter", précise le Majorquin.

La victoire n'est plus très loin

De plus en plus souvent positionné à l'avant de la course au départ, c'est la quatrième fois que Jorge Lorenzo menait les premiers tours après les courses de Barcelone, Brno et du Red Bull Ring. Si sa progression est notable, il n'a pas encore réussi à transformer l'essai pour ajouter de nouveaux podiums à celui qu'il a obtenu à Jerez, ni pour remporter une première victoire tant attendue avec Ducati.

"Sur le sec, on n'en est pas loin. On n'est pas les plus rapides, on n'a pas le meilleur rythme, c'est certain, mais on est très proches. Ce week-end, je crois que sur une course sèche j'aurais pu rester avec le groupe de tête", suggère Lorenzo. "Avec la pluie, je savais que j'étais très fort parce qu'au warm-up je m'étais senti bien, sans attaquer. En course je me suis senti encore mieux avec quelques modifications qui m'ont donné un peu plus de confiance. En pilotant assez tranquillement, je me suis creusé une avance, à raison d'une seconde par tour. Je crois que cette perte de concentration à cause de l'électronique a provoqué la chute."

"C'est vraiment dommage parce qu'aujourd'hui on avait une première grande chance de gagner avec Ducati, mais on l'a perdue. C'est une question de temps avant que d'autres podiums arrivent et peut-être une victoire", estime Jorge Lorenzo.

partages
commentaires
Officiel - Van der Mark nommé remplaçant de Rossi pour Aragón

Article précédent

Officiel - Van der Mark nommé remplaçant de Rossi pour Aragón

Article suivant

La lutte pour le titre se resserre autour de trois pilotes

La lutte pour le titre se resserre autour de trois pilotes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Saint-Marin
Catégorie Course
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Ducati Team
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021