"Première pièce du puzzle" et changement d'ergonomie pour Lorenzo

Le pilote Honda a dévoilé une nouvelle ergonomie sur sa machine, qui ne l’a cependant pas véritablement aidé ce vendredi. Un peu plus optimiste qu’au Mugello, il vise la Q2 demain.

"Première pièce du puzzle" et changement d'ergonomie pour Lorenzo

Suite à un Grand Prix d’Italie compliqué et une stagnation dans ses résultats, Jorge Lorenzo s’est envolé dès le lendemain pour le Japon, afin de travailler directement avec les ingénieurs de Honda. Des nouveautés étaient donc attendues sur sa RC213V ce vendredi à Barcelone, et celle apportée n’a pas manqué d’interloquer, puisqu’il s’agit d’ailerons placés sur les côtés de son réservoir. Au vu du classement de cette première journée, force est de constater que cet élément n’a pas vraiment servi au Majorquin, qui affirme pourtant que la première pierre de l’édifice a été posée.

Lire aussi :

"Cette pièce n’a pas beaucoup aidé. Ce n’est évidemment pas fondamental pour le moment, et ce n’est pas une pièce qui va nous faire gagner la course ou terminer sur le podium, mais c’est la première du puzzle que je veux construire avec Honda et qui nous rapprochera probablement du plus rapide", a-t-il commenté.

"Au niveau de la vitesse je me sens mieux qu’au Mugello. Du point de vue du pilotage, j’ai piloté plus agressivement que jamais avec cette moto, je ne sais pas si c’est bien ou mal. Je crois que je n’ai pas été plus loin qu’à une seconde du plus rapide tout au long de la journée, et avec le pneu medium je me suis rapproché à sept dixièmes, ce qui veut dire qu’avec un meilleur pneu je peux être à presque une demie seconde. Ce n’est pas un mauvais début, mais évidemment nous ne nous en contentons pas."

Dix-septième des EL1 ce matin à presque une seconde du leader, et donc de son coéquipier, Marc Márquez, le numéro 99 a en effet terminé les EL2 en 13e position, à un peu plus de sept dixièmes, tout en ayant fait le choix de "sacrifier un peu la journée d’aujourd’hui afin d’être un peu mieux et d’avoir plus d’options que les autres pour faire un tour rapide demain." Et d’ajouter : "Il faudra en profiter au maximum pour essayer de passer directement en Q2."

Ce samedi devrait voir l’adhérence de la piste s’améliorer en raison de l’augmentation de la chaleur, ce qui devrait permettre à Lorenzo de progresser, même s’il ne sera pas le seul : "Avec plus de grip, les conditions s’améliorent logiquement pour moi, j’ai toujours aimé les circuits avec beaucoup de grip, mais si le grip s’améliore, il s’améliore pour tout le monde."

Sa victoire de l’an dernier sur ce même tracé semble pour l’instant un lointain souvenir, mais le pilote de 32 ans l’assure, les modifications apportées à sa machine ne sont qu’un début : "Je pense que cela a été positif, mais évidemment l’an dernier cette pièce avait été la dernière dont j’avais eu besoin pour gagner, tandis que cette fois il s’agit de la première et nous ne réaliserons pas la même performance et n’aurons pas le même résultat dimanche. Je pense que le processus ne s’arrêtera jamais car je suis le genre de pilote qui demande toujours plus pour aller plus vite. Même lorsque je faisais des pole positions et que je gagnais j’essayais de progresser, donc vous imaginez à présent."

Lire aussi :

Néanmoins, pas question de divulguer plus d’informations sur ce qui est en train de se mettre en place, le Majorquin assumant sa discrétion. "Ce sont mes affaires, des choses sur lesquelles j’ai travaillé et je ne souhaite pas parler de mes affaires techniques", a-t-il expliqué. "C’est une compétition et tout le monde essaye de faire du mieux qu’il peut avec ce qu’il a. Il est clair que je ne peux pas éviter le fait que vous voyiez que je suis préoccupé en-dehors de la piste, mais je peux éviter de vous dire pourquoi j’utilise ces choses."

Le top 5 des EL2

P. Pilote Moto Écart
1 France Fabio Quartararo Yamaha  
2 Italy Andrea Dovizioso Ducati 0.281
3 Japan Takaaki Nakagami Honda 0.302
4 Spain Pol Espargaró KTM 0.314
5 Italy Francesco Bagnaia Ducati 0.392

 

partages
commentaires
Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez
Article précédent

Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez

Article suivant

Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10

Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021