MotoGP
17 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
6 jours
C
GP d'Andalousie
24 juil.
-
26 juil.
Prochain événement dans
12 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
25 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
32 jours
C
GP de Styrie
21 août
-
23 août
Prochain événement dans
40 jours
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
60 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
68 jours
25 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
75 jours
09 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
89 jours
16 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
96 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
103 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
-
08 nov.
Prochain événement dans
117 jours
13 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
124 jours

"Première pièce du puzzle" et changement d'ergonomie pour Lorenzo

partages
commentaires
"Première pièce du puzzle" et changement d'ergonomie pour Lorenzo
Par :
14 juin 2019 à 17:24

Le pilote Honda a dévoilé une nouvelle ergonomie sur sa machine, qui ne l’a cependant pas véritablement aidé ce vendredi. Un peu plus optimiste qu’au Mugello, il vise la Q2 demain.

Suite à un Grand Prix d’Italie compliqué et une stagnation dans ses résultats, Jorge Lorenzo s’est envolé dès le lendemain pour le Japon, afin de travailler directement avec les ingénieurs de Honda. Des nouveautés étaient donc attendues sur sa RC213V ce vendredi à Barcelone, et celle apportée n’a pas manqué d’interloquer, puisqu’il s’agit d’ailerons placés sur les côtés de son réservoir. Au vu du classement de cette première journée, force est de constater que cet élément n’a pas vraiment servi au Majorquin, qui affirme pourtant que la première pierre de l’édifice a été posée.

Lire aussi :

"Cette pièce n’a pas beaucoup aidé. Ce n’est évidemment pas fondamental pour le moment, et ce n’est pas une pièce qui va nous faire gagner la course ou terminer sur le podium, mais c’est la première du puzzle que je veux construire avec Honda et qui nous rapprochera probablement du plus rapide", a-t-il commenté.

"Au niveau de la vitesse je me sens mieux qu’au Mugello. Du point de vue du pilotage, j’ai piloté plus agressivement que jamais avec cette moto, je ne sais pas si c’est bien ou mal. Je crois que je n’ai pas été plus loin qu’à une seconde du plus rapide tout au long de la journée, et avec le pneu medium je me suis rapproché à sept dixièmes, ce qui veut dire qu’avec un meilleur pneu je peux être à presque une demie seconde. Ce n’est pas un mauvais début, mais évidemment nous ne nous en contentons pas."

Dix-septième des EL1 ce matin à presque une seconde du leader, et donc de son coéquipier, Marc Márquez, le numéro 99 a en effet terminé les EL2 en 13e position, à un peu plus de sept dixièmes, tout en ayant fait le choix de "sacrifier un peu la journée d’aujourd’hui afin d’être un peu mieux et d’avoir plus d’options que les autres pour faire un tour rapide demain." Et d’ajouter : "Il faudra en profiter au maximum pour essayer de passer directement en Q2."

Ce samedi devrait voir l’adhérence de la piste s’améliorer en raison de l’augmentation de la chaleur, ce qui devrait permettre à Lorenzo de progresser, même s’il ne sera pas le seul : "Avec plus de grip, les conditions s’améliorent logiquement pour moi, j’ai toujours aimé les circuits avec beaucoup de grip, mais si le grip s’améliore, il s’améliore pour tout le monde."

Sa victoire de l’an dernier sur ce même tracé semble pour l’instant un lointain souvenir, mais le pilote de 32 ans l’assure, les modifications apportées à sa machine ne sont qu’un début : "Je pense que cela a été positif, mais évidemment l’an dernier cette pièce avait été la dernière dont j’avais eu besoin pour gagner, tandis que cette fois il s’agit de la première et nous ne réaliserons pas la même performance et n’aurons pas le même résultat dimanche. Je pense que le processus ne s’arrêtera jamais car je suis le genre de pilote qui demande toujours plus pour aller plus vite. Même lorsque je faisais des pole positions et que je gagnais j’essayais de progresser, donc vous imaginez à présent."

Lire aussi :

Néanmoins, pas question de divulguer plus d’informations sur ce qui est en train de se mettre en place, le Majorquin assumant sa discrétion. "Ce sont mes affaires, des choses sur lesquelles j’ai travaillé et je ne souhaite pas parler de mes affaires techniques", a-t-il expliqué. "C’est une compétition et tout le monde essaye de faire du mieux qu’il peut avec ce qu’il a. Il est clair que je ne peux pas éviter le fait que vous voyiez que je suis préoccupé en-dehors de la piste, mais je peux éviter de vous dire pourquoi j’utilise ces choses."

Le top 5 des EL2

P. Pilote Moto Écart
1 France Fabio Quartararo Yamaha  
2 Italy Andrea Dovizioso Ducati 0.281
3 Japan Takaaki Nakagami Honda 0.302
4 Spain Pol Espargaró KTM 0.314
5 Italy Francesco Bagnaia Ducati 0.392

 

Article suivant
Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez

Article précédent

Nouvelle stratégie et beaucoup de travail pour Márquez

Article suivant

Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10

Du mieux pour Valentino Rossi, qui pointe dans le top 10
Charger les commentaires