Lorenzo voit la vie en rouge

Fidèle à son approche analytique des choses, Jorge Lorenzo recueille autant d'informations que possible afin de se convaincre de la viabilité de son passage chez Ducati.

Lorenzo voit la vie en rouge
Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Ducati et Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP, Yamaha
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Andrea Dovizioso, Ducati Team
Casey Stoner, Ducati Desmosedici GP15

O.P., Termas de Río Hondo - Le Champion du monde en titre est au cœur de toutes les discussions, en prévision de ce qui pourrait être l'un des transferts les plus retentissants de ces dernières années. Son passage plus que possible chez Ducati affecterait plusieurs équipes par effet domino.

Jorge Lorenzo et son entourage n'ont eu de cesse de clamer, durant le week-end argentin, que la décision n'était pas encore prise et qu'il y avait autant de chances qu'il reste chez Yamaha ou qu'il s'habille de rouge. Pourtant, il n'a échappé à personne que le Majorquin recueille autant d'informations que possible au sujet de la marque de Borgo Panigale.

Ce dont il dispose chez Yamaha, il le sait depuis un moment. Cela a beau ne pas être ouvertement reconnu, il se sent comme un étranger au sein de sa propre équipe, laquelle est complètement dévouée à son coéquipier, Valentino Rossi, et ce même si c'est l'Espagnol qui a rapporté à Yamaha ses trois dernières couronnes mondiales.

L'équipe, qui a annoncé il y a deux semaines la prolongation du contrat de Rossi pour deux ans, a également fait une offre à l'Espagnol qui a choisi de prendre le temps de la réflexion. Yamaha assure lui avoir proposé les meilleures conditions qu'il lui était possible de formuler. Toutefois, Lin Jarvis, le plus haut responsable de la marque dans le championnat, sait qu'il est fort probable qu'il ait perdu Lorenzo et cela l'inquiète. C'est la raison pour laquelle il a d'ores et déjà pris contact avec Maverick Viñales afin qu'il remplace le Majorquin.

Si Lorenzo signe avec le constructeur italien, ce sera à Jarvis d'expliquer aux dirigeants de la marque aux trois diapasons, au Japon, que les efforts fournis pour retenir le pilote de référence du championnat n'en valaient pas la peine. Quelque chose de difficile à justifier si Lorenzo termine régulièrement devant les Desmosedici, encore plus s'il est à nouveau champion cette année.

Jusqu'ici, Jorge Lorenzo n'a quasiment reçu que de bons retours au sujet du constructeur de Bologne. À commencer par la moto, que les Italiens considèrent en mesure de remporter des courses, du moins si Lorenzo ou Márquez la pilote. Les responsables de Ducati sont conscients qu'avoir le Majorquin à portée de main est une opportunité qu'ils ne peuvent pas manquer et ils lui ont pour cela fait une offre à sa hauteur.

Un autre facteur que Jorge Lorenzo a en tête, c'est la présence de Gigi Dall'Igna, directeur général et technique de Ducati Corse. Il fut l'une des personnes les plus déterminantes dans sa progression dans les catégories inférieures, sachant qu'ils ont travaillé ensemble chez Derbi en 125cc, puis chez Aprilia avec qui Lorenzo a été titré en 250cc.

On pourrait penser, en revanche, que Casey Stoner est l'un des éléments pesant en défaveur de ce choix, la présence de l'Australien étant encombrante, en particulier s'il doit un jour reprendre la compétition et disputer quelques courses en tant que wild-card.

Qu'elle aille dans un sens ou dans l'autre, l'officialisation approche. Même si l'offre de Yamaha expire à la fin du premier tiers du championnat, les choses se sont précipitées et il semble impossible qu'il ne se passe rien entre le Grand Prix des Amériques - qui aura lieu cette semaine à Austin - et celui de Jerez, à la fin du mois.

partages
commentaires
L’étrange spectacle argentin

Article précédent

L’étrange spectacle argentin

Article suivant

Le MotoGP reste en Argentine jusqu'en 2019

Le MotoGP reste en Argentine jusqu'en 2019
Charger les commentaires
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021