Lorenzo vs Rossi - Notre relation changerait en cas de touchette

Après avoir rejoint le compteur de points de Valentino Rossi lors de la dernière manche, Jorge Lorenzo pourrait bien enfoncer le clou à Silverstone, une piste qu'il apprécie tout particulièrement.

Vainqueur à trois reprises depuis que l'ancien aérodrome militaire à fait son retour au calendrier MotoGP en 2010, le pilote espagnol y a également mené une superbe bagarre contre Marc Márquez l'an dernier, ne s'inclinant que dans le dernier tour. Au fond, la configuration de cette piste rapide semble taillée pour lui et il compte retrouver ces très bonnes sensations ce week-end pour, une nouvelle fois, imposer son rythme.

"Je me suis toujours senti super bien ici," confirme le pilote majorquin. "Quand on voit le tracé, on comprend qu'il puisse convenir à mon style de pilotage parce que c'est une piste très fluide, avec beaucoup de chicanes. Dès la première fois où je suis venu ici, quand la piste était nouvelle pour tout le monde, je me suis senti super bien et c'est le cas en particulier en course."

"Chaque année c'est différent, chaque course est différente," tempère-t-il, "et le fait que j'ai gagné ici à trois reprises ne signifie pas que je vais à nouveau être aussi rapide que par le passé. Il va nous falloir travailler dès les premiers essais pour que je me sente tout de suite très à l'aise, sinon c'est toujours un peu plus compliqué."

Prudent, certes, mais aussi solide comme un roc. Les ondes positives de Silverstone pourraient bien galvaniser encore un peu plus Jorge Lorenzo, qui a déjà créé la sensation en opérant un retour en force après avoir cédé les honneurs à son coéquipier en début de saison. "Je suis très fier des points que j'ai récupérés. Après l'Argentine, j'étais distancé de 29 points et j'ai entièrement rattrapé mon retard. C'est maintenant un nouveau Championnat qui commence pour nous deux," prévient-il à l'adresse de son coéquipier.

Un coéquipier avec lequel la cohabitation n'a pas toujours été des plus sereines. "Les années ont passé et notre rapport est maintenant bon, correct," assure Lorenzo... avant de prévenir, sous l'oeil d'un Rossi goguenard : "Aujourd'hui on s'affronte à nouveau pour quelque chose de très important. Si jamais il devait y avoir des actions stressantes en piste, une petite collision, alors notre relation changerait probablement. Mais pour le moment cela ne s'est pas produit. On est tous les deux prêts à se battre et à donner le maximum de ce que l'on a en nous."

Ne pas oublier Márquez

Jorge Lorenzo est prêt à jouer le sprint de cette fin de saison, sept manches sur lesquelles il oblige Valentino Rossi à reprendre à zéro sa moisson de points pour espérer le distancer. Pour autant, l'Espagnol se veut prudent et ne partage pas les prédictions de son rival, qui estime que la fin de saison lui est, sur le papier, plus favorable.

"Le fait que j'ai récupéré ces points ne signifie pas que je vais en marquer plus que Vale sur les courses à venir," estime l'Espagnol, qui refuse par ailleurs de résumer cette phase finale du Championnat à un duel interne.

"C'est une bonne situation pour moi, pour Valentino et pour Yamaha. Il nous a fallu quelques années pour en arriver là et maintenant on a enfin cet avantage qui nous donne de la tranquillité... Mais finalement pas tant que ça, parce que je crois que Marc est toujours en course pour le titre, il peut encore gagner des courses et récupérer [son retard]. On doit faire attention à lui, attaquer à chaque séance et à chaque course et essayer de marquer le maximum de points."

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de Grande-Bretagne
Circuit Silverstone
Pilotes Jorge Lorenzo
Équipes Yamaha Factory Racing
Type d'article Preview
Tags championnat du monde, duel, lorenzo, rossi, silverstone