La wild-card de Lorenzo, une bonne stratégie selon Viñales

Le pilote Yamaha estime que son constructeur a adopté la bonne stratégie en acceptant d'aligner Jorge Lorenzo lors du Grand Prix de Catalogne, et il aimerait même que d'autres wild-cards s'ajoutent à son programme.

La wild-card de Lorenzo, une bonne stratégie selon Viñales

Impatient de reprendre la compétition dès que l'état d'urgence sanitaire sera levé dans le monde, Maverick Viñales aborde une saison 2020, certes, retardée, mais pour laquelle il nourrit de grandes ambitions. Sur la lancée des solides performances qu'il a réalisées fin 2019, le pilote espagnol a affiché ses progrès lors des essais de pré-saison et n'attend plus que d'entrer dans la compétition pour en cueillir les résultats.

Pour se maintenir au sommet de la vague, Maverick Viñales compte également sur les changements internes bénéfiques opérés chez Yamaha, et s'il est ravi des progrès déjà opérés à Iwata, il espère que le retour de Jorge Lorenzo chez Yamaha pourra aider à élever encore un peu plus les performances.

La perspective de voir le triple Champion du monde MotoGP participer notamment à un week-end de Grand Prix est à ses yeux particulièrement encourageante. Et, pour lui, ce retour à la compétition, bien que ponctuel avec une seule wild-card annoncée pour le moment, n'est en aucun cas une surprise. "Il a fait quelques tours avec la moto, et s'il se sent bien, en forme et prêt pour la course, alors pourquoi pas. C'est très amusant à piloter, c'est un plaisir, alors s'il en a l'occasion il faut y aller", juge-t-il dans une interview à la radio espagnole Cadena Cope.

Lire aussi :

Pour le moment, Jorge Lorenzo n'a repris le guidon de la M1 que lors des tests de Sepang, où il a piloté la version 2019 de la machine. Actuellement à Dubaï, il attend de prochains essais prévus à Motegi début avril pour découvrir le nouveau modèle et commencer à préparer sa participation au Grand Prix de Catalogne, au programme en juin, tout en apportant une contribution de plus en plus grande au travail de développement de la moto. "À Montmeló, il sera important de voir comment ira Lorenzo avec la nouvelle moto, celle que l'on a maintenant", concède Viñales, convaincu par le choix du constructeur japonais de faire confiance à son pilote d'essais.

"Je pense que c'est important pour Yamaha parce qu'ils peuvent essayer beaucoup de choses pendant la course", explique-t-il encore auprès du site officiel du MotoGP. "Parfois quand on teste des choses, l'erreur qui est faite est que le lundi il y a beaucoup de grip en piste parce qu'il y a toute la gomme Michelin. Les chronos sont donc très rapides, il y a toujours un grip fantastique. Il est donc difficile de tester de nouvelles pièces."

"Je pense que pour Yamaha il est très important que Jorge fasse non seulement Montmeló, mais s'ils pouvaient faire plus de wild-cards ce serait vraiment bien parce qu'ils peuvent tester de nouvelles pièces, de nouvelles choses et vraiment démontrer que cela fonctionne bien pendant un week-end de course", ajoute-t-il.

Interrogé à son tour par Sky Italia sur les propos du pilote de Roses, Lorenzo s'est montré sensible à l'accueil qui lui est réservé et désormais désireux de prendre une part active aux performances de l'équipe : "Ça me fait plaisir. Je pense que plus je fais de kilomètres avec la moto, plus je peux aider les ingénieurs et les pilotes. À vrai dire, je voudrais faire le plus de tests possibles. Je suis curieux de voir comment se passera mon week-end."

Lire aussi :

partages
commentaires
Une fin de saison ultra-chargée ? À double tranchant selon Dovizioso
Article précédent

Une fin de saison ultra-chargée ? À double tranchant selon Dovizioso

Article suivant

Rossi voudrait "quelques courses" pour décider de son avenir

Rossi voudrait "quelques courses" pour décider de son avenir
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021