MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
EL1 dans
16 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
28 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
42 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
56 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
70 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
84 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
98 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
105 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
119 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
126 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
140 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
168 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
175 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
189 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
203 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
224 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
238 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
246 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
252 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
266 jours

Loris Baz chute à très grande vitesse, Michelin enquête

partages
commentaires
Loris Baz chute à très grande vitesse, Michelin enquête
Par :
2 févr. 2016 à 09:03

La deuxième journée d'essais de Sepang est beaucoup plus mouvementée que la première, marquée par plusieurs chutes. Celle de Loris Baz, en particulier, a inquiété le paddock MotoGP.

Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Le pilote français a chuté durant la première heure de roulage, en pleine ligne droite du Sepang International Circuit. Cet accident, qui a provoqué l'interruption de la séance sur drapeau rouge durant une heure, s'est avéré très impressionnant, ne serait-ce que pour la vitesse élevée à laquelle se trouvait la Ducati de Loris Baz dans la ligne droite principale de la piste.

Quant aux causes, elles restent pour l'heure imprécises. Les premières investigations menées par Ducati ont permis d'écarter toute défaillance du moteur, même si le pilote a indiqué avoir ressenti quelque chose d'étrange à ce niveau dans la ligne droite de retour, quelques instants avant l'accident.

Par ailleurs, Michelin dit ne pas exclure que le pneu arrière qu'utilisait Baz à ce moment-là puisse être en cause. Le manufacturier a ouvert une enquête et prévoit d'analyser le pneu impliqué à Clermont-Ferrand. Par mesure de précaution, Michelin a retiré cette gomme, la plus tendre mise à disposition pour cette séance, de l'allocation des équipes.

Le manufacturier a également demandé aux équipes de légèrement augmenter la pression des pneus, estimant que celui de Baz pourrait avoir explosé à cause d'une pression basse. "Ces motos ne comportent pas de capteur de pression du pneu, mais ce que nous faisons c'est que nous recommandons un minimum et un maximum", explique Nicolas Goubert, responsable MotoGP de Michelin. "Il se peut que la cause de ce qui s'est passé ait un rapport avec cela, mais nous ne le saurons pas tant que nous n'aurons pas les résultats de nos tests."

Dans le même temps, la Dorna a indiqué vouloir modifier le règlement technique afin de rendre obligatoire la présence d'un capteur de pression des pneus.

Loris Baz indemne

Quant à Loris Baz, il peut s'estimer soulagé de s'être relevé pratiquement indemne de cet impressionnante chute, souffrant simplement d'un coude meurtri et de douleurs dans le dos. Il a repris la piste cet après-midi afin de poursuivre ses essais, le temps pour son équipe de remettre sa moto en état.

"La roue arrière s'est bloquée alors que j'étais à 290 km/h", raconte le Haut-Savoyard, miraculeusement rentré à son stand à pied. "J'avais remarqué quelque chose d'étrange dans le dernier virage et je pensais boucler mon tour avant de rentrer. Au début, je pensais que ça pouvait venir de la boîte de vitesses, mais il semble finalement que c'est le pneu qui est en cause. J'ai eu beaucoup de chance."

Ces essais sont les troisièmes que Loris Baz réalise avec la Ducati qu'il pilotera cette saison au sein du team Avintia Racing. Lundi, il s'était particulièrement intéressé au réglage de sa position de pilotage, aidé par de nouvelles pièces.

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
Yamaha - Bons débuts et déjà des progrès

Article précédent

Yamaha - Bons débuts et déjà des progrès

Article suivant

Essais Sepang - Ducati passe en tête, avec Petrucci

Essais Sepang - Ducati passe en tête, avec Petrucci
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Loris Baz
Équipes Avintia Racing
Auteur Léna Buffa