Loris Baz veut "commencer en force la seconde moitié de saison"

Loris Baz est prêt à en découdre, déterminé à réussir sa seconde moitié de championnat après la frustration des derniers mois.

Loris Baz veut "commencer en force la seconde moitié de saison"
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Absent à Barcelone et Assen, Loris Baz a fait son retour à la compétition lors de la dernière manche en date, en Allemagne, deux semaines seulement après avoir repris l’entraînement. Passée la pause estivale, le voici à nouveau prêt à reprendre la piste, avec désormais un pied en meilleure forme grâce au repos supplémentaire qu’il a pu lui accorder.

Pourtant, les vacances n’ont pas été oisives pour le Français, qui a même été jusqu’à s’accorder une séance au Ranch de Valentino Rossi la semaine dernière ! "Je souhaite remercier Valentino pour m’avoir invité à son MotoRanch, où j’ai passé deux jours fantastiques à rouler avec tous les gars de l’Academy. C’était une expérience géniale !"

 

"Les vacances ont été bonnes, mais j’ai passé la plupart du temps à m’entraîner dur pour récupérer de la force et de la mobilité dans mon pied avant la seconde moitié de la saison. Bien sûr, j’ai pris quelques jours off pour véritablement me détendre, mais j’ai ensuite repris l’entraînement la semaine dernière", explique le pilote Avintia.

Il lui faut à présent se remettre dans le rythme d’un Grand Prix, avec un pied droit qui avait prouvé au Sachsenring qu’il manquait encore de force, obligeant le pilote à compenser avec le reste de son corps, et qu’il se fatiguait rapidement. Présent sur les essais du Red Bull Ring dans la foulée du Grand prix, Loris avait dû renoncer à la dernière demi-journée, à cause de la douleur.

"On a la moto pour le top 10"

Au-delà de sa forme personnelle, Loris Baz aura à cœur de juger les performances de sa machine lorsqu’il reprendra la piste, vendredi, sachant qu’il avait retrouvé au Sachsenring les problèmes qui l’ont accompagné depuis l’entame de la saison. "Je manque cruellement de confiance sur l’avant. À tout moment, je peux perdre le contact avec le sol", expliquait-il alors.

Classé 17e en Allemagne, le Français veut se relancer sur une spirale positive pour réussir la seconde partie du championnat qui démarre à présent. "Je veux commencer en force la seconde moitié de saison, parce que les neuf premières courses ont été assez frustrantes pour nous. On n’a jamais affiché notre véritable potentiel", juge-t-il.

"Je veux retrouver de bonnes sensations dans ma moto et j’ai hâte de commencer le GP d’Autriche, même si je pense que la différence avec les motos factory sera trop marquée ce week-end. Sur cette piste, le moteur ainsi que les ailerons seront importants. Quoi qu’il en soit, il faudra qu’on mette la tête dans le guidon pour se battre pour une arrivée dans le top 10. On a la moto pour cela, il faut juste qu’on l’exploite au mieux."

partages
commentaires
Qui freine le plus fort entre une F1 et une MotoGP ?
Article précédent

Qui freine le plus fort entre une F1 et une MotoGP ?

Article suivant

L'Academy de Rossi, une transmission qui ne laisse rien au hasard

L'Academy de Rossi, une transmission qui ne laisse rien au hasard
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021