Loris Baz décidé à reprendre la piste malgré un pied douloureux

Blessé à Silverstone, Loris Baz espère remonter en selle cette semaine et se sentir apte à disputer le Grand Prix d'Aragón, 14e manche de la saison.

Loris Baz décidé à reprendre la piste malgré un pied douloureux
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing
Loris Baz, Avintia Racing

Le Français a été impliqué dans l'impressionnant accident survenu dès les premières secondes du Grand Prix de Grande-Bretagne, il y a deux semaines et demie. Les examens passés dans la foulée avaient révélé une fracture à la base du tibia et une autre sur l'astragale du pied droit, un coup dur pour Baz qui avait déjà été écarté des pistes durant deux mois après plusieurs fractures de ce même pied droit, subies au Mugello.

Suite à cette deuxième blessure, le pilote Avintia a été contraint de manquer le Grand Prix de Saint-Marin, où Xavi Forés a assuré l'intérim. Il espère désormais que les soins auxquels il s'est soumis suffiront à lui faire disputer l'épreuve au programme cette semaine sur le MotorLand Aragón.

"Je ne suis pas au maximum et mon pied reste douloureux, mais je pense que je pourrai rouler et les médecins ainsi que mon physio sont du même avis", explique Loris Baz, qui devra se soumettre à un contrôle médical jeudi afin d'obtenir le feu vert du médecin officiel, après quoi il attend de reprendre la piste pour juger par lui-même de ses sensations au guidon de sa Ducati GP14.2.

"Depuis que je suis tombé, j'ai travaillé constamment avec mon physio, en faisant beaucoup de piscine pour retrouver de la mobilité dans mon pied. Je progresse régulièrement, mais il faut voir comment je me sentirai en pilotant la moto", anticipe le Français, encadré depuis sa chute par le Dr Finn Mahler et son équipe, à l'Hôpital de la Tour, à Meyrin.

"J'espère réaliser un week-end positif en Aragón et, si possible, je vais essayer de marquer quelques points, mais mon objectif sera d'avoir de bonnes sensations avec la moto et d'aborder les trois manches extra-européennes dans le meilleur état de forme possible", prévient-il.

Absent de trois Grands Prix sur les 13 disputés à ce jour, Loris Baz affiche pour meilleur résultat sa quatrième place à Brno, laquelle pèse lourd dans son capital de points de cette saison. Il pensait alors la spirale positive enclenchée, après une première moitié de championnat particulièrement complexe, qu'il juge comme "le moment le plus difficile de [sa] carrière", mais la malchance l'a rattrapé. Désormais, se sachant assuré de conserver son guidon pour la saison prochaine, il a avant tout à cœur de laisser la guigne derrière lui pour finir son championnat en beauté.

partages
commentaires
Yamaha ne participera pas aux essais de mardi

Article précédent

Yamaha ne participera pas aux essais de mardi

Article suivant

Édito - Prêts pour un envol ?

Édito - Prêts pour un envol ?
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021