Loris Baz décroche son meilleur résultat MotoGP sur le GP de France

Loris Baz décroche son meilleur résultat MotoGP sur le GP de France
Loris Baz, Forward Racing
Maverick Viñales, Team Suzuki MotoGP et Loris Baz, Forward Racing Yamaha
La Yamaha Forward Racing de Loris Baz
Loris Baz, Forward Racing
Départ : Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing mène
Loris Baz, Forward Racing

L.B., Le Mans - Pour son premier Grand Prix de France, Loris Baz s'en sort avec les honneurs d'une belle douzième place, son meilleur résultat à ce jour en MotoGP.

Baz et son équipe Forward Racing avaient prévu pour l'occasion une livrée exceptionnelle et c'est tout de bleu-blanc-rouge vêtu qu'il a mené sa course tambour battant. Si le patron de son équipe avait annoncé, au moment de la dévoiler à la presse samedi soir, que cette belle moto tricolore lui permettrait de gagner 4 dixièmes en course, la boutade n'était pas si dénuée de sens : Baz a en effet enregistré en course un meilleur temps plus rapide d'une demi-seconde par rapport à son chrono de qualifications!

Vingt-deuxième en grille, le Haut-Savoyard avait déjà gagné cinq places au terme du premier tour et trois de plus dans la boucle suivante. Adepte des excellentes entames de course, il a une nouvelle fois fait parler son expérience de la confrontation directe pour rapidement se porter parmi les premiers de la catégorie Open dans laquelle il se bat.

Le dernier écueil, c'était les Honda pilotées par Nicky Hayden (Aspar) et Jack Miller (LCR), solidement installées aux deux premières places de la catégorie pendant la course mancelle. Rien à faire pour Baz, malgré les progrès réalisés tout au long du week-end, le chrono parlait clairement en faveur des Honda face à sa Yamaha Forward.

Néanmoins, les faits de course lui permettront de grimper peu à peu dans le classement général et la chute de l'Australien de s'installer à la deuxième place Open dans la hiérarchie sarthoise. Le meilleur résultat qu'il ait obtenu à ce jour dans la catégorie reine des Grands Prix, dans laquelle il évolue depuis seulement deux mois.

"Une excellente journée! J'ai pu afficher un très bon rythme et signer sur ces 28 tours des temps que je n'arrivais pas à faire sur un tour [samedi]. Il n'y a vraiment que du positif à retenir aujourd'hui," estime Loris Baz.

"J'ai gagné beaucoup de places dans le premier tour, ce qui m'a placé là où je voulais être, en bagarre pour les points. Les changements opérés pour le warm-up et pour la course étaient positifs. J'ai réussi à garder un bon rythme jusqu'à la fin et je décroche mon meilleur résultat avec la douzième place, la deuxième en Open. Cela me vaut de bons points pour le Championnat, je suis donc vraiment content ce soir."

C'était cool de voir mon nom au sommet de la feuille des temps et de terminer une première séance en tête!

Loris Baz

Avant d'en arriver là, Loris Baz a contribué à réchauffer les tribunes du Mans en signant samedi, pour la première fois, le meilleur temps d'une séance d'essais libres, marquée par une averse. "Je suis sorti pour prendre du plaisir dans ces conditions que j'apprécie. Je me suis maintenu dans le top 10 pendant la majeure partie de la séance et j'ai adoré ça. Puis j'ai vu que la piste s'asséchait et j'ai choisi de rentrer pour monter les slicks," expliquait-il. "C'était cool de voir mon nom au sommet de la feuille des temps et de terminer une première séance en tête!"

Un bilan global très encourageant, donc, pour Loris Baz qui a su séduire le public des Grands Prix pour cette première épreuve nationale depuis qu'il a quitté la scène du Superbike, d'autant que rares sont les pilotes français à avoir passé la ligne d'arrivée dimanche. Son acolyte de la catégorie reine, Mike di Meglio, a en effet été contraint à l'abandon suite à une chute, tout comme Louis Rossi en Moto2 et les trois représentants tricolores du Moto3 : Fabio Quartararo, Alexis Masbou et Jules Danilo. Johann Zarco a conforté sa place de leader du Championnat du Monde Moto2 avec un podium, tandis que la wild-card Louis Bulle a vu l'arrivée en vingt-sixième place de cette même catégorie.

partages
Championnat - Les classements après le GP de France

Article précédent

Championnat - Les classements après le GP de France

Article suivant

GP de France - Smith prudent, Pol Espargaro limité

GP de France - Smith prudent, Pol Espargaro limité
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021