Loris Baz - "Les deux derniers tours en apnée!"

En retrouvant son équipe, dimanche après l'arrivée, Loris Baz le leur a dit : c'est à eux qu'il a pensé dans les derniers tours du Grand Prix de République Tchèque, pour eux qu'il est allé cherche la victoire Open.

Loris Baz - "Les deux derniers tours en apnée!"
Hector Barbera, Avintia Racing et Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing à Paris
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha
Loris Baz, Forward Racing Yamaha

Car, au même titre que les autres membres du team Forward Racing, le pilote français fait partie des victimes collatérales des ennuis judiciaires de Giovanni Cuzari, patron de l'équipe, ciblé depuis le mois dernier par une enquête pour blanchiment d'argent et corruption. Absent à Indianapolis, Baz a repris la piste vendredi avec la ferme intention de compenser son arrêt forcé et le point qu'Héctor Barberá en avait profité pour marquer.

La première journée s'est pourtant avérée compliquée pour l'ancien pilote Superbike. "Après un mois passé loin de la moto, ça n'est pas facile étant donné que tout le monde a le rythme d'Indianapolis," reconnaissait-il, distancé d'une seconde par son principal adversaire dans une deuxième séance marquée par la forte chaleur. Le lendemain, les progrès attendus n'étaient pas vraiment au rendez-vous. "Ce n'est pas la journée que j'espérais," regrettait-il. "On a fait un pas en avant, mais pas énorme. Ceci dit, ça n'est pas catastrophique car j'ai réussi à boucler deux bons tours en qualifs avec mes deux pneus."

Quelque peu resté sur sa faim en essais, Loris Baz s'est en revanche transcendé en course. Plus à l'aise grâce à un changement de set-up de dernière minute, il s'est rapidement défait de Mike di Meglio et Eugene Laverty, avant de se confronter à Nicky Hayden et Héctor Barberá. En lutte pour la victoire de leur catégorie et pour une entrée dans le top 15 du général - synonyme de points - les trois hommes se sont isolés de leurs adversaires pour mener en trio une bagarre survoltée.

Une première attaque d'Hayden sur Barberá, à six tours de l'arrivée, a sonné le début des hostilités. Jusqu'alors installé en troisième position dans ce petit groupe, Loris Baz a senti que le moment était venu de jeter toutes ses forces dans la confrontation. Incisif, il a pris les commandes à trois tours du drapeau à damier et a su résister aux répliques de ses rivaux pour aller chercher la victoire.

"C’était vraiment une super course… avec les deux derniers tours en apnée! Je me suis vraiment fait plaisir. Je pense que c’est une de mes meilleures courses de l’année, très complète, et j’ai été régulier du début jusqu’à la fin," se félicite le pilote savoyard. "Je pense qu'on a fait le bon choix juste avant le départ, en concertation avec les gens de chez Öhlins et mon chef mécano. Cela m'a permis de retrouver un peu de la confiance qui me manquait. J'ai fait la meilleure course possible, avec le moins d'erreurs possible, et c'est ce qu'il faut en Open parce qu'on ne peut pas économiser les pneus comme le font les Factory."

Un avenir flou

"Ce week-end a été très compliqué, un peu à l'image du mois de juillet. Tout le week-end, on a manqué de grip et on n'a pas eu les bons réglages, mais je tenais vraiment à faire une bonne course pour remercier le team pour tout ce qu'il a fait. Cela vaut surtout pour Marco (Curioni, team manager, ndlr), qui nous a ramenés ici et pour qui je pense que ça n'a pas été facile. Un grand merci à lui," souligne Loris Baz.

"C’est une belle récompense pour le team et tous les efforts qui ont été faits. Après ce mois de juillet compliqué, c’est bien pour moi comme pour les mécanos de revenir tout de suite en bonne place," ajoute-t-il. "J'ai réussi à reprendre à Héctor le point qu'il avait gagné à Indianapolis. Maintenant on va essayer de repartir sur la fin de saison pour le rattraper et le battre."

C'est la troisième fois cette saison que Loris Baz domine sa catégorie. Le point de la quinzième place lui permet de revenir à cinq unités d'Héctor Barberá au Championnat. Il tentera de confirmer la semaine prochaine à Silverstone, puis à Misano et Aragón, deux épreuves qu'il devrait pouvoir disputer sans avoir à s'inquiéter. La présence de l'équipe Forward sur les manches extra-européennes est, en revanche, toujours incertaine.

 

partages
commentaires
C'est arrivé un 18 août - La 1ère victoire de Valentino Rossi, face à Aspar

Article précédent

C'est arrivé un 18 août - La 1ère victoire de Valentino Rossi, face à Aspar

Article suivant

Danny Kent tenté de passer directement du Moto3 au MotoGP

Danny Kent tenté de passer directement du Moto3 au MotoGP
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021