Loris Baz marque ses premiers points en MotoGP

Troisième Grand Prix et première récompense pour Loris Baz, qui a décroché deux points en ralliant l'arrivée de la manche argentine en quatorzième position.

Tout le week-end, le pilote tricolore a témoigné de son plaisir de rouler sur le circuit Termas de Rio Hondo, qu'il a pourtant découvert sur le tas. A l'instar de bon nombre de concurrents, Loris a dû composer avec l'usure excessive de ses pneus, sur un bitume peu arpenté et sale, ce qui a contribué à lui coûter des places durant les essais libres et les qualifications.

Même si sa moto avait tendance à beaucoup perdre l'avant, le pilote Forward Racing ne s'inquiétait pas, connaissant la façon de limiter ce souci. "Nous avons réussi à améliorer cela en trouvant de bons réglages sur la moto et le pneu dur nous a également beaucoup aidés," expliquait-il samedi soir. "En revanche, il a fallu faire un choix, car nous n'avions pas assez de pneus durs pour couvrir à la fois la qualif et la course. J'ai bien sûr choisi de privilégier la course et j'ai donc disputé la qualif avec un pneu tendre, ce qui a provoqué beaucoup de pertes de l'avant."

Cette économie du pneu arrière hard - le plus dur à sa disposition - a bel et bien porté ses fruits en course. Malgré la forte adversité qui régnait au sein du clan Open, Loris Baz a fait preuve d'une belle régularité qui lui a permis de longuement se maintenir dans le sillage de Nicky Hayden, juste en dehors de la zone des points.

Je ne pensais pas être capable si tôt de tenir un tel rythme sur toute une course et j'en suis très heureux!

Loris Baz

Une fois son pneu entré dans sa meilleure fenêtre de performances, sa progression dans les huit derniers tours lui a permis de prendre l'avantage sur l'Américain mais aussi sur Stefan Bradl, son propre coéquipier, en proie à des soucis d'électronique. Ces dépassements ajoutés aux abandons de Marc Márquez et Hiroshi Aoyama ont permis à Baz de gagner quatre places dans les deux derniers tours et ainsi de se positionner au quatorzième rang.

"Je suis vraiment content, c'était une super course !" se réjouit le pilote haut-savoyard. "J'ai perdu un peu de temps au début, parce que je manquais de feeling sur l'avant avec le plein d'essence. Ensuite, j'ai réussi à améliorer mes chronos tout au long de la course, jusqu'à enregistrer mon meilleur temps dans le dernier tour, ce qui est vraiment positif."

"Je ne pensais pas être capable si tôt de tenir un tel rythme sur toute une course et j'en suis très heureux. A l'arrivée, je me classe à un dixième du premier Open et je marque mes premiers points en MotoGP," se félicite-t-il. "C'est la récompense de l'excellent travail que nous avons accompli durant toute la semaine pour améliorer la moto. Nous avons beaucoup progressé sur ce circuit, qui m'a tout de suite beaucoup plu. Je suis très satisfait et maintenant il faut continuer à progresser comme ça à Jerez !"

Le classement du Championnat du Monde MotoGP

partages
Rossi juge la chute de Márquez - "Avec lui, c'est tout ou rien"

Article précédent

Rossi juge la chute de Márquez - "Avec lui, c'est tout ou rien"

Article suivant

Crutchlow - "Battre Ducati? Non, je veux battre tout le monde"

Crutchlow - "Battre Ducati? Non, je veux battre tout le monde"
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021