Loris Baz perd la tête du classement Open

Le Grand Prix du Japon n'a pas souri à Loris Baz, contraint à l'abandon pour la deuxième fois de la saison.

Loris Baz perd la tête du classement Open

Le pilote français découvrait la piste de Motegi, qui ne figure pas au calendrier du Championnat du Monde Superbike où il évoluait jusqu'à l'an dernier. Une piste complexe à maîtriser, qui lui a donné du fil à retordre durant deux jours et lui a notamment valu une chute vendredi.

"En qualification j’ai découvert la solution au problème, qui venait plus du pilote que de la moto," explique Loris Baz. "En fait j’attaquais trop sur une piste que je ne connaissais pas vraiment. J’essayais de bien faire, mais il me fallait rouler plus en douceur."

Une fois cette expérience acquise, le pilote Forward Racing a dû composer avec un changement total des conditions, la pluie s'étant invitée dans la nuit de samedi à dimanche. Le warm-up s'est alors avéré convaincant mais, sur une piste moins mouillée, la course lui a réservé son lot de mauvaises surprises.

Dès les premiers tours, Loris Baz a subi l'usure excessive et prématurée de son pneu avant, très sollicité par les gros freinages du tracé nippon. Le Français estime avoir payé le prix de son physique, très grand et donc beaucoup plus lourd que certains autres pilotes, ce qui tend à encore plus stresser le pneu avant et se paye cher dans de telles circonstances.

"Je suis parti avec le pneu avant plus dur pour ne pas qu’il se détruise. Mais dès le début je perdais l’avant partout et j’ai pensé que ce pneu avait un défaut," raconte-t-il. "Je suis rentré [aux stands] pour repartir avec l’autre moto qui avait le pneu avant pluie tendre, mais j’ai eu les mêmes problèmes. Toutes les entrées de virage étaient sèches, ce qui faisait surchauffer le pneu, en freinant peut-être trop fort et avec le poids."

"Ça a été une catastrophe et j’ai dû abandonner, ce qui n’a pas dû m’arriver souvent dans ma carrière, peut-être même jamais (hors chutes)," suggère le pilote, qui perd de fait la tête du classement Open puisqu'Héctor Barberá a fêté son centième Grand Prix en marquant les sept points de la neuvième place, son meilleur résultat de la saison.

C’est la course, et ça ne peut pas toujours bien se passer. C’est la beauté du sport, mais c'est une grosse déception.

Loris Baz

Loris Baz compte désormais deux points de retard sur son rival - et futur coéquipier - alors que trois manches doivent encore être disputées.

"C’est la course, et ça ne peut pas toujours bien se passer. Même quand on est sûr de soi, parfois ça ne marche pas. C’est la beauté du sport, mais c’est dommage. C’est une grosse déception," reconnaît le Savoyard, impatient de se refaire. "Le point positif est que le week-end prochain on court à Phillip Island qui est le plus beau circuit du monde et où ça va bien se passer."

Classement Open après Motegi

Pos Pilote Pts
1 Héctor Barberá 30 1 4 3 2 3 3 - - 3 1 - 3 - - 7 - - -
2 Loris Baz 28 - - 2 - 4 4 3 1 - - 1 - 13 - - - - -
3 Jack Miller 16 - 2 4 - - - 5 - 1 - - - 4 - - - - -
4 Nicky Hayden 16 - 3 - - 5 - - - - - - 4 - 1 3 - - -
5 Stefan Bradl 9 - - 1 - - - 8 - - - - - - - - - - -
6 Eugene Laverty 9 - - - - 2 1 4 - - - - - - 2 - - - -
7 Mike di Meglio 8 - - - - - - 2 - - - - 2 3 - 1 - - -
partages
commentaires
Andrea Iannone victime d'un problème moteur

Article précédent

Andrea Iannone victime d'un problème moteur

Article suivant

Stats - Pedrosa bat Márquez pour le gain d'une 50e victoire

Stats - Pedrosa bat Márquez pour le gain d'une 50e victoire
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021