Losail, J1 - Viñales se rassure, les Honda distancées

Le pilote Yamaha s'est montré le plus rapide de la première journée du test de Losail, dernier rendez-vous dont profitent les équipes pour se préparer avant le coup d'envoi du championnat.

Losail, J1 - Viñales se rassure, les Honda distancées
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Christophe Bourguignon, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Alex Rins, Team Suzuki MotoGP
Andrea Iannone, Team Suzuki MotoGP
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3
Johann Zarco, Monster Yamaha Tech 3

La troisième et dernière séance d'essais de la pré-saison a débuté ce jeudi au Qatar. La piste s'est ouverte à 13h heure locale, mais il aura fallu patienter une heure avant de voir une première MotoGP s'extraire de la pitlane et s'élancer, en l'occurrence celle de Bradley Smith. Les premiers tours d'horloge ont globalement été très calmes, la plupart des pilotes ayant attendu d'être dans la troisième heure avant d'entrer dans la ronde.

Une fois la pellicule de sable et de poussière nettoyée par les premiers pilotes à avoir arpenté le bitume, l'activité a redoublé sur la piste de Losail et les équipes sont entrées dans le vif de leur programme. C'est alors que Valentino Rossi, premier pilote à passer sous la barre des 1'56, a pris les commandes à 16h30, avant de subir les assauts nourris de la concurrence, à commencer par ceux d'Andrea Iannone, un temps leader à son tour.

Suzuki a livré une performance d'ensemble convaincante, semblant confirmer les progrès déjà aperçus à Buriram, car si Iannone n'a pu se maintenir au sommet de la hiérarchie il n'a finalement concédé qu'une poignée de centièmes au leader du jour. Álex Rins complète pour sa part le bon bilan initial des Bleus avec le sixième temps du jour et peut se targuer par ailleurs d'avoir été l'un des plus actifs.

La journée a également été bonne chez Ducati, dont les pilotes officiels ont multiplié les tours. Ainsi, même lorsque la piste était redevenue beaucoup plus calme dans la dernière heure, Andrea Dovizioso tournait encore, actif jusque dans les dernières secondes. L'Italien avait signé une heure plus tôt son meilleur temps de la soirée, à seulement 0"051 du leader. Quant à Jorge Lorenzo, qui a partagé son temps entre les deux GP18 dont il disposait, il a signé le cinquième temps, devançant d'un cheveu Rins et Rossi.

Mais c'est à Maverick Viñales qu'est revenue la palme du jour. Auteur d'un chrono de 1'55"053, encore loin du record de 1'53"927 enregistré sur cette piste, l'Espagnol a tenté de redresser la barre après une séance perturbée en Thaïlande. En travaillant en profondeur sur ses réglages, avant de tester demain des nouveautés proposées par Yamaha pour rectifier le tir, Viñales a connu un début de séance discret mais il a ensuite pu hausser le ton et entrer dans le top 10 puis se hisser au sommet et en terminer avec un long run visant à se rassurer sur la stabilité de sa performance au fil des tours.

Un cran derrière la concurrence aujourd'hui, les Honda officielles de Marc Márquez et Dani Pedrosa en terminent respectivement en 10e et 11e positions, avec au passage deux chutes pour le dernier cité. C'est finalement Cal Crutchlow, qui n'aura roulé que de 17h à 20h heure locale, qui s'octroie la première place du clan Honda, dans un mouchoir de poche entre Danilo Petrucci devant lui et les RC213V factory derrière lui.

 

Tous seront de retour en piste vendredi à 13h heure locale pour la deuxième des trois journées de ce test, deux semaines avant que le premier Grand Prix de la saison soit disputé sur ce même circuit.

 Test Losail - Jour 1

Pos.PiloteMotoChrono/ÉcartTrs
1  Maverick Viñales Yamaha 1'55.053 64
2  Andrea Dovizioso Ducati +0.051 48
3  Andrea Iannone Suzuki +0.054 58
4  Johann Zarco Yamaha +0.133 52
5  Jorge Lorenzo Ducati +0.370 55
6  Álex Rins Suzuki +0.379 67
7  Valentino Rossi Yamaha +0.379 54
8  Danilo Petrucci Ducati +0.475 47
9  Cal Crutchlow Honda +0.483 45
10  Marc Márquez Honda +0.492 47
11  Dani Pedrosa Honda +0.502 37
12  Jack Miller Honda +0.635 44
13  Álvaro Bautista Ducati +0.795 53
14  Takaaki Nakagami Honda +0.800 64
15  Scott Redding Aprilia +0.878 45
16  Tito Rabat Ducati +0.976 69
17  Aleix Espargaró Aprilia +1.009 50
18  Karel Abraham Ducati +1.215 54
19  Pol Espargaró KTM +1.222 56
20  Bradley Smith KTM +1.368 64
21  Franco Morbidelli Honda +1.555 60
22  Hafizh Syahrin Yamaha +1.678 58
23  Thomas Lüthi Honda +2.239 64
24  Xavier Siméon Ducati +2.660 46
partages
commentaires
Pramac vise le top 10 dès la 1re saison de Bagnaia

Article précédent

Pramac vise le top 10 dès la 1re saison de Bagnaia

Article suivant

Zarco dans le rythme à Losail : "C'est très bon pour la confiance"

Zarco dans le rythme à Losail : "C'est très bon pour la confiance"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021