Lüthi opéré, ses débuts avec la Honda MotoGP sont reportés

Blessé à Sepang, le Suisse doit reporter son premier test avec sa future équipe MotoGP.

Lüthi opéré, ses débuts avec la Honda MotoGP sont reportés
Thomas Luthi
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Daniel Epp, Thomas Luthi, Michael Bartholemy, directeur Estrella Galicia 0,0 Marc VDS Team
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS

Thomas Lüthi a annoncé qu'il ne pourrait pas se rendre à Valence, où il devait disputer le dernier Grand Prix de la saison Moto2 puis enchaîner avec les premiers essais d'intersaison et ainsi faire ses débuts au sein de l'équipe Marc VDS.

La lourde chute qu'il a subie samedi pendant les qualifications du Grand Prix de Malaisie continue d'avoir des conséquences malheureuses pour le pilote suisse. Après l'avoir empêché de prendre le départ de la course de Sepang, dimanche, et avoir donc mathématiquement permis à Franco Morbidelli d'être assuré du titre de Champion du monde, sa fracture de la cheville lui vaut aujourd'hui de reporter son premier test avec l'équipe qu'il doit rejoindre pour la saison 2018.

"Malheureusement, je ne vais pas pouvoir disputer ma dernière course dans la catégorie Moto2 avec ma Kalex, à Valence", a fait savoir le pilote suisse sur son compte Instagram. "Je dois soigner ma cheville, avec une opération qui aura lieu cette semaine. J'espère entamer le programme de rééducation bientôt afin d'être très vite de retour sur mes deux jambes."

Thomas Lüthi a déjà eu l'opportunité de prendre le guidon d'une MotoGP, en l'occurrence la KTM RC16 qu'il a pilotée en essais l'an dernier. Ses débuts avec la Honda RC213V du team Marc VDS devront en revanche attendre l'année prochaine. Il fera équipe en 2018 avec celui qui a été son adversaire dans la course au titre 2017, en Moto2, à savoir Franco Morbidelli.

partages
commentaires
Baz préfère être tombé après s'être amusé plutôt que de finir dernier

Article précédent

Baz préfère être tombé après s'être amusé plutôt que de finir dernier

Article suivant

32'000 euros pour une Yamaha R1 dédicacée par Rossi

32'000 euros pour une Yamaha R1 dédicacée par Rossi
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021