Malgré des débuts prometteurs, Petrucci reste prudent

partages
commentaires
Malgré des débuts prometteurs, Petrucci reste prudent
Par : Willy Zinck
3 déc. 2018 à 18:30

Pour ses premières journées passées sous les couleurs de l'équipe officielle Ducati, l'Italien a fait forte impression. Mais loin de partir gagnant, il préfère attendre les premiers essais 2019 en Malaisie, pour juger des performances de sa machine sur une piste plus chaude et représentative des conditions de course.

Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Danilo Petrucci, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team, Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team
Danilo Petrucci, Ducati Team

Danilo Petrucci, c’était l’une des grandes curiosités des premiers essais en vue de la saison 2019. Et force est de constater que l’Italien n’a pas déçu, pointant pour ainsi dire toujours dans le top 5, et même au sommet de la hiérarchie à l’issue de la première journée à Jerez.

Passée une première prise de contact à Valence avec sa nouvelle machine, le numéro 9 a mis l’accent sur de premiers développements sur la GP19 à Jerez, avec un programme intensif qui est passé de l’essai d’une nouvelle selle à la bonne compréhension du pneu arrière.

Des tests donc très productifs, et qui ont rassuré le transfuge de chez Pramac, notamment au niveau du rythme de course, des plus performants. "Je suis satisfait de ce test ainsi que de celui de Valence", a-t-il déclaré au sortir des deux derniers jours de roulage de l'année. "Le ressenti a été bon, particulièrement ici. Hier, j'ai été très rapide, surtout avec les pneus usés. Aujourd'hui, nous avons réalisé de nombreux tests sur la moto et essayé différentes solutions : il était visible que l'on a testé une assise différente sur la moto."

Lire aussi :

Répartition des tâches avec Dovizioso

Ces premiers pas au sein de l'équipe officielle Ducati sont aussi l'occasion de découvrir un nouveau coéquipier, en la personne d'Andrea Dovizioso. Les deux hommes n'ont pas chômé en Andalousie, et se sont réparti le travail de manière efficace, même si l'intensité du programme a quelque peu brouillé les cartes sur qui testait quoi au cours de ces deux dernières journées d'essais.

"Avec Dovi je pense qu'on se partage le travail", avançait ainsi Petrucci jeudi dernier. "Comme je l'ai dit, ils ne nous disent pas ce qu'on fait sur la moto, on a des indications sur ce qu'ils changent, mais je ne sais pas si Dovi est en train de faire les mêmes tests que moi. En tout cas, il est clair que lui comme moi on a été rapides en termes de rythme. Je suis content que, même avec des pneus finis, j'aie été à trois ou quatre dixièmes du meilleur temps que j'ai signé avec un pneu neuf."

Lire aussi :

Attendre de voir le comportement de la GP19 en conditions de course

Cinquième lors de la dernière journée d'essais de Jerez, le transalpin ne veut cependant pas se voir trop beau, même si les premiers signes sont prometteurs de la part de la nouvelle Desmosedici.

Alors que les essais ont jusqu'ici eu lieu dans des conditions relativement fraîches, Petrucci préfère en effet attendre les premiers essais de 2019, à Sepang, avant de se prononcer sur le véritable niveau de compétitivité de sa Ducati.

"Je suis heureux, mais il faut attendre Sepang car j'ai souvent été assez rapide par des températures fraîches et souffert par de fortes températures", explique-t-il. "Je désire attendre de voir si je suis bon à Sepang pour savoir s'il faut voir plus grand."

En attendant, une part importante du travail a donc été effectuée avec des directions claires définies en vue de l'an prochain. "Nous avons donné une direction à Ducati pour le développement de la nouvelle moto", confirme-t-il. "Par-dessus tout, j'ai beaucoup aimé l'ambiance dans le box. Il y a une très grande volonté de venir vers moi et de m'aider, et ça m'a vraiment fait plaisir. Et puis, que ce soit à Valence ou ici, mon feeling avec la moto a été bon, alors je suis content. Comme je l'ai dit, il faut attendre les courses les plus chaudes."

Avec Léna Buffa et Guillaume Navarro

Article suivant
Rossi : Lorenzo et sa Honda au sommet lors des prochains tests

Article précédent

Rossi : Lorenzo et sa Honda au sommet lors des prochains tests

Article suivant

Lorenzo opéré au pied avec succès

Lorenzo opéré au pied avec succès
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement Essais de novembre à Jerez
Catégorie Jeudi
Pilotes Danilo Petrucci
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Willy Zinck