Malgré un GP compliqué, Tech3 veut voir "le verre à moitié plein"

Si le Grand Prix des Pays-Bas n'a pas été simple pour l'équipe Tech3, Hervé Poncharal veut voir le positif et souhaite croire à une belle deuxième partie de saison après les résultats encourageants des courses précédentes.

Malgré un GP compliqué, Tech3 veut voir "le verre à moitié plein"
Charger le lecteur audio

L'équipe Tech3 n'a pas connu une première partie de saison aisée, entre une KTM qui n'a pas encore livré tous ses secrets et deux rookies frustrés de ne pas évoluer aussi rapidement que prévu aux avant-postes.

Néanmoins, un cap semblait avoir été passé en Catalogne où Remy Gardner et Raúl Fernández avaient enregistré leur meilleur résultat depuis le début de l'année, une 11e place pour l'Australien, et une 15e pour l'Espagnol qui était entré pour la première fois dans les points. La dynamique avait continué en Allemagne, où cette fois les positions s'étaient inversées, avec une 12e position chez Fernández et une 15e chez Gardner.

Ravi de se voir enfin évoluer dans la zone des points, Fernández n'avait pas caché sa joie et son impatience de reprendre la piste à Assen. L'objectif, pour l'ensemble de l'équipe, était bien évidemment d'entamer la pause estivale sur une note positive, ce qui n'a pas été le cas avec une course particulièrement compliquée pour les deux pilotes.

Tandis que Gardner a eu du mal à trouver son rythme et a franchi la ligne d'arrivée au 19e rang, Fernández a pour sa part été contraint à l'abandon en raison de vives douleurs dans l'avant-bras droit qui l'ont empêché de piloter de façon sûre. Une situation "vraiment dommage" aux yeux d'Hervé Poncharal, le patron de l'équipe, et totalement inédite pour le rookie, qui a reconnu qu'il lui était "difficile d'assumer d'avoir abandonné".

Raúl Fernández abandonne

Raúl Fernández abandonne

"Le team Tech3 s'attendait à terminer la première moitié de la saison sur une note plus élevée, surtout après les deux dernières courses en Catalogne et au Sachsenring", a déclaré Poncharal. "Les essais ont été plutôt bons, aussi bien pour Remy Gardner que pour Raúl Fernández, mais aujourd'hui en course il leur a manqué quelque chose à tous les deux, ce qui est dommage."

Le Français se refuse cependant à tirer un bilan trop négatif en raison de la performance en piste des deux pilotes KTM officiels, qui ont prouvé que la RC16 fonctionnait sur le circuit d'Assen. Tous deux ouvrent ainsi la porte à une marge de progression importante au sein de Tech3 et prouvent que les résultats peuvent venir.

"On doit garder un état d'esprit positif car j'ai été impressionné par le rythme et l'attitude de Brad Binder aujourd'hui. Il a fini cinquième après s'être durement battu contre les Ducati d'usine et une Aprilia, qui sont actuellement les meilleures motos de la grille, et Miguel Oliveira neuvième", a souligné Poncharal. "Comme d'habitude, il faut voir le verre à moitié plein car on a un bon package et on va continuer à travailler dur."

"Comme je le dis depuis la toute première manche, notre objectif est de réduire l'écart entre l'équipe KTM d'usine et le team Tech3. On a encore un long chemin à parcourir alors on va continuer de pousser."

Lire aussi :
partages
commentaires

Voir aussi :

Márquez sera le premier à dire stop s'il ne réussit pas chez Gresini
Article précédent

Márquez sera le premier à dire stop s'il ne réussit pas chez Gresini

Article suivant

Quartararo prend Zarco en considération pour le championnat

Quartararo prend Zarco en considération pour le championnat