Malgré le statut de favori, on reste sur ses gardes chez Ducati

Les premiers éléments du week-end autrichien ont confirmé la supériorité des Ducati sur un circuit connu pour sa rapidité. Mais la menace des Honda est à prendre en compte.

Malgré le statut de favori, on reste sur ses gardes chez Ducati
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Miguel Oliveira, Red Bull KTM Ajo, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Podium : le deuxième, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team

En Autriche, les Ducati ne sont pas arrivées en terrain conquis, mais c'est tout comme. Sur un circuit où elles se sont imposées lors des deux dernières éditions et qui fait la part belle à la vitesse, les Desmosedici semblent à priori présenter le profil adéquat pour faire la loi sur le Red Bull Ring.

Un statut de favori dont sont bien conscients les deux pilotes de l'équipe, Andrea Dovizioso et Jorge Lorenzo, d'autant plus après une démonstration de force telle que celle qu'ils ont signée le week-end dernier en République Tchèque, avec un magnifique doublé.

Poursuivre sur la lancée de Brno

De quoi mettre dans de bonnes dispositions pour le Grand Prix d'Autriche, comme le confirme Dovizioso : "Bien sûr, avec une belle victoire à Brno, vous arrivez sur la manche suivante avec une bonne dose de confiance, d'autant plus que sur cette piste notre moto fonctionne bien sur le papier", a déclaré l'Italien en conférence de presse. "Donc dès le début c'est plus facile. Mais l'an dernier, au final ce n'était pas facile car durant le week-end nous avons rencontré des difficultés avec la météo, avec les pneus, mais des qualifications jusqu'à la course notre vitesse fut très bonne, et j'avais été capable de me battre avec Marc."

Il est vrai qu'en 2017 les Honda avaient donné du fil à retordre aux Ducati dans les montagnes de Styrie, Marc Márquez signant une pole position surprise avant de se battre pour la victoire, alors que son coéquipier Dani Pedrosa complétait le podium en troisième position.

Lire aussi :

L'optimisme reste tout de même de mise chez Ducati, où on est bien conscients de ses atouts, comme le montrent les propos de Lorenzo. "Évidemment sur cette piste, vous passez plus de temps plein gaz comparé aux autres circuits, et pour notre moto c'est plutôt bien", reconnaît-il. "Nous disposons d'une bonne accélération, vitesse de pointe, puissance, ainsi que d'une bonne stabilité au freinage. Ce devrait être une bonne piste [pour nous]."

Une concurrence accrue

Les pilotes Ducati ne se voient cependant pas trop beaux, et préfèrent pour le moment redoubler de vigilance face à une concurrence accrue cette saison, ainsi que des écarts plus resserrés.

"Je m'attends cette année à ce que les adversaires soient un peu plus forts car tout le monde a augmenté la puissance [de son moteur], dispose d'ailerons, donc cela va peut-être être plus serré", reprend Dovizioso. "Déjà l'an dernier Marc avait roulé avec moi, donc je ne pense pas que ça va être facile. Mais bien sûr avec le week-end à Brno, c'était très important pour nous. Je veux dire, la victoire vient avec beaucoup de travail, nous avons changé de petites choses à propos de mon style et de la moto, et je pense que nous avons une petite marge pour progresser. Donc nous allons voir ce que ça va donner ce week-end, car la météo semble un peu instable pour le moment. Mais bien sûr c'est une bonne piste pour nous."

Les résultats de la première séance d'essais libres, qui pourraient une fois n'est pas coutume être représentative des forces en présence du week-end, alors que de la pluie est annoncée pour les EL2 et 3, ont pour le moment confirmé qu'il allait falloir compter sur les GP18 en Autriche, Dovizioso, Lorenzo et Petrucci ayant trusté les trois premières places.

partages
commentaires
EL1 - Les Ducati en force, Márquez à l'affût

Article précédent

EL1 - Les Ducati en force, Márquez à l'affût

Article suivant

Viñales : Le remplacement de Forcada, une décision collégiale

Viñales : Le remplacement de Forcada, une décision collégiale
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021