Marc Márquez arrive à Austin en grand favori

partages
Marc Márquez arrive à Austin en grand favori
Par : Léna Buffa
10 avr. 2015 à 11:35

Marc Marquez, Repsol Honda Team
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Vainqueur: Marc Marquez heureux
Vainqueur: Marc Marquez
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

C'est peu dire qu'Austin réussit tout particulièrement à Marc Márquez. Théâtre de sa première victoire en MotoGP, le circuit texan a globalement vu le jeune Espagnol assommer la concurrence. En deux éditions, seules deux des séances d'essais auxquelles il a participé ici lui ont échappé - le meilleur temps ayant alors été signé par son coéquipier Dani Pedrosa !

Autant dire que la Honda officielle sera observée avec défiance à l'heure de prendre la piste ce vendredi. "Marc a toujours été très, très fort sur ce circuit, et ce dès les premiers essais de 2013. Ce circuit semble convenir à Honda, mais surtout à lui," craint Valentino Rossi.

"J'aime les circuits américains en général, je m'y sens en confiance," confirme Marc Márquez. "Austin convient bien à notre moto et surtout à mon style de pilotage. Le Qatar, c'est le contraire : il faut y garder plus de vitesse dans les virages, tandis qu'ici c'est un tracé plus stop-and-go. C'est beaucoup mieux pour mon style et pour Honda."

Après la cinquième place décrochée à Losail, le Champion du Monde en titre a la ferme intention de se racheter : "Au Qatar, j'ai fait une faute au premier virage... Ici, je vais essayer de le passer un peu mieux ! Pour la course en elle-même, j'espère continuer de la même façon parce que je me sentais très en confiance au Qatar. Austin, c'est l'un de mes circuits préférés. Je vais essayer de prendre du plaisir et de faire de mon mieux dès les premiers essais."

Il faut qu'on garde une mentalité de vainqueurs, comme toujours, même sur ce circuit

Jorge Lorenzo

Quelle stratégie adopter chez Yamaha pour contrer le favori ? Ne rien changer et continuer à travailler dur au cours du week-end pour préparer au mieux la course, dixit les pilotes.

"Pour moi comme pour Yamaha, c'est l'une des pistes les plus difficiles de la saison. Je ne suis jamais monté sur le podium lors des deux premières éditions," rappelle Valentino Rossi, en proie l'an dernier à l'usure excessive de son pneu avant. "Cette année, la gamme de pneus est nettement meilleure. On a le hard et le extra-hard, on peut donc éviter ce genre de problèmes. Il faut qu'on en profite au maximum. L'an dernier, je crois que j'aurais pu monter sur le podium sans ce souci. Le top 3 peut donc être un bon objectif pour ce week-end."

"Le Qatar a toujours été un circuit à part et Austin est l'une des pistes les plus différentes de Doha," poursuit le pilote italien. "Ce n'est pas le meilleur tracé pour la M1, mais elle a beaucoup changé sur plein d'aspects. Et puis on a la nouvelle boîte de vitesses, qui pourrait nous aider à réduire notre retard sur une piste comme celle-ci. Pour le reste, on verra bien. Il faut qu'on fasse les choses normalement. L'année dernière, Marc était beaucoup plus rapide pendant tout le week-end et surtout en course, mais c'était globalement le cas des deux Honda. On doit donc essayer de réduire notre retard."

"Il faut qu'on garde une mentalité de vainqueurs, comme toujours, même sur ce circuit," affirme Jorge Lorenzo. "Par le passé, à Motegi aussi il nous était très difficile de gagner et d'être rapides, et puis on a fini par y arriver. Ces deux dernières années ont été difficiles à Austin, mais les pneus et la moto sont maintenant différents. La Yamaha est plus compétitive qu'il y a un an."

Classé à 3 secondes du vainqueur en 2013, le Majorquin voudrait retrouver ce niveau : "Mon but est de rééditer cette performance, voire de faire encore mieux. En tout cas, chaque année est différente, on ne sait jamais ce qui peut se passer. On va voir petit à petit et séance après séance."

Attention toutefois à ne pas se focaliser sur un duel Honda-Yamaha... Marc Márquez sait pertinemment qu'il doit se méfier de Ducati, véritable révélation de ce début de saison. "[Au Qatar], on attendait les Yamaha parce qu'ils sont toujours très forts sur ce circuit. Mais la belle surprise pour le championnat c'est Ducati. Je pense qu'ils seront forts ici aussi et qu'ils s'annoncent comme de sérieux adversaires pour le titre," prévient-il.

Début des hostilité ce vendredi à 9h55 heure locale, 16h55 en France !

 

Prochain article MotoGP
Rossi et Márquez adressent un message à Pedrosa

Article précédent

Rossi et Márquez adressent un message à Pedrosa

Article suivant

Lorenzo évoque une "erreur humaine" sur son casque

Lorenzo évoque une "erreur humaine" sur son casque