Marc Márquez - Avec Rossi, "Nous nous gênions mutuellement"

Marc Márquez fait une nouvelle fois couler beaucoup d'encre. Poussé à la faute par Valentino Rossi, l'Espagnol est convaincu qu'il n'est pas à l'origine de cet incident.

Marc Márquez - Avec Rossi, "Nous nous gênions mutuellement"
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing et Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Source de toutes les attentions depuis les déclarations cinglantes de Valentino Rossi en conférence de presse jeudi, Marc Márquez s'est retrouvé dans une situation qu'il se défend d'avoir voulue.

"Je ne connais pas la réalité ou les raisons de l'équipe de Valentino, car en Australie, j'ai forcé au maximum et j'ai gagné la course. Je ne sais pas ce qu'ils veulent", confie Marquez lors de la conférence organisée par l'équipe Honda Repsol et rapportée par Crash.net. "Ce qui s'est passé jeudi a surpris tout le monde, mais j'ai oublié et continué mon week-end. Tous les regards étaient tournés vers moi et Valentino."

Aujourd'hui, Márquez est une nouvelle fois montré du doigt. Après un début de course en fanfare, le Champion du Monde en titre a mené la vie dure à Rossi sur les cinq premiers tours : "J'ai tenté de faire ma course du mieux que j'ai pu en tentant de suivre Jorge. Nous avons commencé à nous battre et je me suis dit que j'allais le suivre pour évaluer son rythme. J'ai vu que j'allais plus vite."

Márquez se justifie une nouvelle fois en avançant qu'il n'a pas ralenti le rythme pour aider son compatriote Jorge Lorenzo : "J'ai essayé de forcer dès le départ et j'ai bouclé le deuxième tour en 2'00", précise-t-il.

"Quand Rossi m'a doublé la première fois, j'ai essayé de le suivre, mais lorsque je me suis aperçu que je pouvais être plus rapide, j'ai essayé de faire ma course. Bien sûr, j'ai tenté de le doubler et de creuser l'écart, mais nous nous gênions mutuellement. Il n'était pas dans le rythme de la tête et après l'incident, ses temps variaient entre un petit 2'00 et un gros 1'59. Je pense que j'étais bien plus rapide."

La relation Márquez/Rossi a atteint son point de non retour

Si Rossi s'est justifié en affirmant qu'il n'a pas donné un coup de pied délibéré, Márquez n'en croit pas un mot : "Vous pouvez voir clairement sur les images que je m'apprêtais à prendre le virage, j'ai entendu que la Yamaha arrivait, j'ai coupé les gaz légèrement et il est resté droit sur la moto et il m'a regardé à deux reprises. Je me suis demandé ce qui se passait, ce que je devais faire et je suis resté là. Je ne m'attendais pas à ce qu'il sorte sa jambe pour pousser mon guidon et mon frein avant. J'ai perdu l'avant et lorsque je suis tombé, je l'ai vu me regarder encore à deux reprises."

À l'instar de Lorenzo, Márquez semble convaincu que la notoriété et l'image de Rossi ont joué en sa faveur face aux commissaires : "Pour moi cela n'a pas d'importance que ça soit Valentino ou un autre pilote, dans ce genre d'incident, vous êtes hors de contrôle. Quand vous êtes un pilote, vous savez ce qui se passe lorsque vous sortez votre jambe pour pousser un autre pilote."

Pour moi cela n'a pas d'importance que ça soit Valentino ou un autre pilote, dans ce genre d'incident, vous êtes hors de contrôle

Marc Marquez

Pour Márquez, cette situation a atteint un point de non retour : "Après, être arrivé au point de sortir la jambe, il n'y a rien de pire. Je ne veux pas être impliqué au milieu de ça, mais ce que je sais c'est que je ne marque aucun point alors qu'il en marque seize. Pour Valencia et la saison prochaine, j'essaierai d'arriver avec les bons réglages et une bonne moto pour appréhender mes courses différemment."

partages
commentaires
Valentino Rossi - "Je n'ai pas poussé Márquez avec le pied"

Article précédent

Valentino Rossi - "Je n'ai pas poussé Márquez avec le pied"

Article suivant

Rossi - "Márquez me fait perdre le championnat"

Rossi - "Márquez me fait perdre le championnat"
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021