Statistiques

Marc Márquez : les chiffres fous d'une saison catastrophique

Huit courses manquées (cinq courses longues et trois sprint), zéro point le dimanche, mais aussi une pole et des épreuves intégralement passées dans le top 5. Marc Márquez vit une saison difficile néanmoins teintées de performances prometteuses.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

Dix victoires consécutives, 13 succès en une saison, sept poles d'affilée... Ces performances d'extraterrestre appartiennent à un autre temps, quand Marc Márquez dominait le MotoGP. Après plusieurs saisons de galère avec un bras droit amoindri, l'Espagnol comptait sur sa mobilité regagnée grâce à l'opération pratiquée il y a un an pour se relancer en 2023 mais pour le moment, sa saison a tout d'un désastre.

Márquez n'en a pas fini avec les problèmes physiques et n'a pu prendre le départ que de trois des huit courses du dimanche... et les a toujours finies à terre. Les 15 petits points inscrits par le #93 cette année l'ont tous été le samedi dans les courses sprint, avec des résultats qui n'ont cessé de se dégrader. Après une troisième place prometteuse à Portimão, il a manqué les trois épreuves suivantes puis pris la cinquième au Mans et la septième au Mugello. Les deux autres auxquelles il a pris part, au Sachsenring et à Assen, ont été conclues hors des points, à la 11e puis à la 17e position.

Le dimanche, Márquez a souvent montré des signes encourageants, mais au prix d'une prise de risque qui a toujours mené à des chutes. Au Portugal, il attaquait Jorge Martín pour la troisième place en début d'épreuve quand il a finalement percuté le pilote Pramac et Miguel Oliveira, provoquant une blessure pour ce dernier mais également pour lui, avec une fracture au niveau du pouce droit.

Contraint de renoncer aux courses à Termas de Río Hondo, dans son jardin à Austin puis dans son pays natal à Jerez, il a fait son retour au Mans, où il a longtemps été deuxième pour finalement chuter en toute fin d'épreuve. Scénario similaire au Mugello, où il était quatrième quand il est tombé, cette fois dans les premiers tours.

Au Sachsenring, où il était très attendu puisqu'il n'avait connu que le succès sur ce tracé en MotoGP, Márquez a surtout cumulé les chutes et la cinquième, pendant le warm-up, a été celle de trop. Touché à la main gauche et aux côtes, il a déclaré forfait avant de tenter de rouler à Assen, une semaine plus tard, pour finalement renoncer une nouvelle fois le dimanche matin, la douleur étant trop forte.

Chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team

Les chutes ont coûté cher à Marc Márquez cette saison

Avant sa blessure au bras en 2020, Marc Márquez n'avait jamais enchaîné plus de deux Grands Prix sans inscrire de point. La série actuelle est de neuf courses, en comptant le GP de Valence 2022. Plusieurs absences, pour des convalescences ou de nouvelles blessures, ont changé la donne ces dernières années mais lorsqu'il a pu enchaîner les courses, la pire série de Márquez a été de trois  sans point en 2021, quand il est tombé au Mans, au Mugello puis à Barcelone.

Les chutes émaillent encore la saison 2023 de Márquez. Même s'il a manqué trois week-ends de course et a déclaré deux fois le dimanche matin, le pilote Honda est celui qui a le plus souvent fini à terre cette année, à 14 reprises, soit deux de plus que son coéquipier Joan Mir, qui a également connu plusieurs forfaits, et que son frère Álex Márquez.

Les raisons d'espérer

Seulement 19e du championnat, Marc Márquez est très loin de la lutte pour le titre mais certains signaux laissent penser que de bons résultats seront possibles durant la deuxième partie de la saison.

En qualifications, le sextuple Champion du MotoGP a souvent su prendre les bonnes roues pour décrocher de très bons résultats, qui l'ont mené à la pole au Portugal puis à la deuxième place en France et en Italie. Il a dû se contenter de la septième place en Allemagne, un résultat honorable dans une séance marquée par sept chutes, et n'était que 17e aux Pays-Bas, mais cette position était en grande partie due à ses limites physiques.

Márquez n'a certes terminé aucune course le dimanche mais les 32 tours qu'il a pu boucler en Grand Prix l'ont tous été parmi les cinq premiers, soit à peine un de moins qu'Álex Rins, pourtant vainqueur à Austin, tandis que les autres pilotes Honda, Joan Mir et Takaaki Nakagami, n'ont effectué aucun tour dans le top 6 cette année.

Ces performances ponctuelles permettront-elles à Marc Márquez de renouer avec la victoire avant la fin de la saison ? Il n'a remporté aucune des 30 derniers Grands Prix disputés en MotoGP, sa plus longue période de disette après les 21 courses qui avaient séparé le GP de Valence 2019 du GP d'Allemagne 2021. Si l'on ne prend en compte que les épreuves auxquelles il a pris part, Márquez est sur une série de 16 courses sans succès, contre huit avant son triomphe en Allemagne en 2021. 

L'accumulation des opérations et des blessures l'a en effet privé de nombreuses courses au cours des quatre dernières saisons. Sur les 60 dernières disputées, il n'a été que 29 fois au départ le dimanche. Avant de songer à la victoire, Márquez doit donc surtout réussir à enchaîner à nouveau les courses... et à les terminer.

Les résultats de Marc Márquez en 2023

Grand Prix Qualifications Course sprint Course
Portugal Portugal Pole 3e Chute
Argentina Argentine Forfait Forfait Forfait
United States Amériques Forfait Forfait Forfait
Spain Espagne Forfait Forfait Forfait
France France 2e 5e Chute
Italy Italie 2e 7e Chute
Germany Allemagne 7e 11e Forfait
Netherlands Pays-Bas 17e 17e Forfait
Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Voir KTM briller sans lui a été "douloureux" pour Espargaró
Article suivant Luca Marini espère "décrocher une victoire" cette saison

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France