Marc Márquez : "Je suis là grâce à l'airfence"

Marc Márquez sent que l'airfence du virage 7 de Jerez, dans lequel il est lourdement tombé, lui a épargné des blessures malgré un choc violent.

Pour la première fois depuis l'accident qui l'a mis sur la touche pendant neuf mois, Marc Márquez est lourdement tombé, ce samedi matin pendant les EL3 du Grand Prix d'Espagne. Une chute à grande vitesse, dans le virage à gauche n°7 du circuit andalou, où il a dû compter sur les protections de bord de piste pour que sa course folle s'arrête.

"On savait que cette première chute arriverait tôt ou tard. J'ai peut-être choisi un des plus mauvais endroits pour ça et je ne m'y attendais pas, mais quand on attaque pour un tour on ne pense pas aux risques, on ne fait qu'attaquer. Hier j'ai été plus conservateur, mais aujourd'hui j'ai essayé d'attaquer. Malheureusement, quand j'ai attaqué je suis tombé. Ça a été une grosse chute, surtout l'impact contre l'airfence qui s'est passé à grande vitesse. Mais grâce à l'airfence, je suis là", explique-t-il.

Lire aussi :

Secoué, le pilote espagnol s'est relevé titubant, les cuirs lacérés au niveau du bras gauche, avec à côté de lui une Honda en piteux état. Passé au centre médical pour y subir un contrôle avec les médecins officiels du championnat, il a vite été rassuré sur son état général. Quelques minutes plus tard, toutefois, il a été décidé de l'emmener à l'hôpital pour un scanner de contrôle.

"Ça a été un peu effrayant, parce que je ne me souvenais par exactement ce qui s'était passé, j'étais un peu commotionné, et pour cette raison je suis allé à l'hôpital pour un contrôle", explique le pilote. "J'ai fait un contrôle médical au circuit. Ils ont tout contrôlé et à ce moment-là je me sentais bien. Je suis allé à mon motorhome, mais au bout de dix minutes j'ai commencé à perdre un peu la tête, à ne pas savoir exactement où j'étais. J'ai immédiatement appelé le docteur, je lui ai dit que je ressentais ça et il a dit 'OK, on doit aller faire un contrôle à l'hôpital'."

"Quand je suis arrivé à l'hôpital, je me sentais bien à nouveau. Ils ont tout contrôlé, ils ont fait un scanner et toutes ces choses-là, puis quand je suis revenu au circuit ils ont tout contrôlé à nouveau. Mais ensuite je me sentais bien."

Aucun souci sur le bras droit

Bien entendu, lorsque les caméras ont montré ce qui est une première chute du champion espagnol depuis son retour à la compétition, les regards se sont naturellement braqués sur son bras droit, fracturé l'an dernier et sujet à une longue convalescence avant qu'il ait été autorisé à remonter en selle. S'il comprend l'inquiétude qui persiste à ce sujet, Márquez tient toutefois à assurer qu'il est parfaitement apte à prendre à nouveau les risques inhérents au pilotage sans risquer d'aggraver l'état de ce bras.

"Quand je suis allé passer le check-up, c'était plus pour un contrôle de conscience et un contrôle du cou, de la tête et du dos. C'est ce qui a le plus souffert dans le choc. Au bras, je n'ai rien senti. Je veux aussi clarifier que je suis ici, je pilote et j'attaque, parce que les médecins m'ont dit qu'en cas de choc j'ai les mêmes possibilités de me casser le bras gauche que le bras droit. L'os est complètement réparé."

Un contrôle de routine a malgré tout été effectué à l'hôpital. "Mon bras n'a pas été blessé aujourd'hui et je ne sentais aucune douleur, mais le Dr Charte a toutes les radios et toutes les informations sur mon bras et quand je suis retourné à l'hôpital on a fait une autre radio sur le bras, juste pour être sûrs. Je ne sentais rien, mais on était à l'hôpital et le Dr Charte a dit qu'il voulait une radio du bras", explique-t-il.

La machine accidentée de Marc Marquez, Repsol Honda Team

partages
commentaires
Nakagami fera la course avec le châssis Honda de 2020

Article précédent

Nakagami fera la course avec le châssis Honda de 2020

Article suivant

Les pilotes pointent la dangerosité du virage 7 de Jerez

Les pilotes pointent la dangerosité du virage 7 de Jerez
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021
Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati Prime

Pramac et cette victoire si souvent touchée du doigt avec Ducati

Pramac Racing entre cette année dans sa 20e saison en MotoGP, la 17e en partenariat avec Ducati. Frôlée à plusieurs reprises, sa première victoire avec le constructeur italien constitue toujours l'objectif de l'équipe, qui accueille en 2021 deux nouveaux pilotes. Le moment est-il venu ?

MotoGP
24 mars 2021
Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ? Prime

Entre Morbidelli et Rossi, une amitié plus forte que la rivalité ?

Le vice-Champion du monde 2020 a clairement annoncé qu'il ne trahira pas ses valeurs pour atteindre ses objectifs sportifs, aussi élevés soient-ils, cette saison. Sorte de petit frère adoptif de Valentino Rossi, qui l'a pris sous son aile lorsque la vie l'a malmené, Franco Morbidelli veut placer l'amitié au-dessus de toute forme de concurrence entre eux.

MotoGP
21 mars 2021
Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté Prime

Maverick Viñales, leader en quête de stabilité et de clarté

Nouveau leader moral de l'équipe officielle Yamaha de par son expérience et les succès obtenus jusqu'à présent, Maverick Viñales aborde une saison 2021 qui s'annonce peut-être comme la plus importante de sa carrière, avec une réelle chance de s'affirmer enfin.

MotoGP
6 mars 2021
Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires Prime

Poncharal : toujours le même feu après l'émotion des premières victoires

Les teams indépendants ont prouvé en 2020 leur capacité à se battre pour la victoire et même pour le titre en MotoGP, et Tech3 a été l'un des acteurs forts de cette saison riche en émotions. Hervé Poncharal s'en remet à peine qu'il repart avidement en quête de nouveaux succès.

MotoGP
16 févr. 2021