Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir

Il assure qu'il pourrait citer six noms de pilotes en mesure de se battre pour le titre MotoGP en 2021 ! Si les pronostics sont très ouverts pour cette nouvelle saison, Marc Márquez attend tout de même beaucoup de celui qui lui a succédé au palmarès, Joan Mir.

Pour Marc Márquez, le premier candidat au titre 2021 est Joan Mir

Marc Márquez retrouve peu à peu le sourire, depuis que les médecins ont noté, début février, que son humérus fracturé en juillet commençait à bien se consolider. Il est encore trop tôt, cependant, pour qu'il ait une idée précise de la date à laquelle il pourra faire son retour en course et ainsi entamer son championnat 2021, lui qui a pourtant une envie tellement féroce de reprendre le cours normal de sa vie et de repartir en quête de succès.

Si, dans ce contexte, il peut difficilement affirmer des ambitions aussi élevées qu'il en a eu l'habitude, le pilote espagnol n'en reste pas moins observateur de la hiérarchie qui s'est dessinée en son absence. Un observateur si attentif qu'il avoue même avoir dû se forcer l'an dernier à se détacher quelque peu du championnat qu'il était en train de manquer et dont il analysait minutieusement la tournure.

"Au début, quand j'étais à la maison, j'essayais de tout analyser, mais ensuite j'ai juste été un fan parmi d'autres qui regardait les courses. J'ai essayé d'aider un petit peu mon frère, mais j'ai changé de mentalité. Je me suis dit : 'Pourquoi est-ce que j'analyse tout ? J'aurai le temps de le faire l'année prochaine, il n'y a pas à s'inquiéter !' C'était en tout cas bizarre d'être dans mon canapé tous les dimanches à regarder les courses MotoGP", témoigne-t-il auprès du site officiel du MotoGP.

Lire aussi :

Désormais convaincu qu'il parviendra à se mêler au peloton cette année pour ne plus vivre les courses par procuration, Márquez reste toutefois très prudent quant à ses objectifs personnels, avant tout désireux de retrouver le plaisir du pilotage. Alors qui pourrait dominer cette campagne s'il ne parvient pas lui-même à retrouver sa place favorite de leader ?

"Il est difficile de dire quelle moto [gagnera]. Je pense que ça dépend plus du pilote à présent", estime-t-il. "L'année dernière, il y a beaucoup de pilotes et de constructeurs qui ont gagné des courses. C'est quelque chose que j'apprécie en MotoGP : il y a trois constructeurs qui ont le package pour gagner des courses. Alors, bien sûr, la moto est importante, mais au final c'est le pilote qui fait la différence."

Parmi les quatre constructeurs (et non trois) qui ont réussi à s'imposer l'an dernier, Honda a exceptionnellement manqué à l'appel, du jamais vu depuis 1982. Seul Álex Márquez est parvenu à mener la RC213V sur le podium, où pas moins de 15 pilotes différents ont été aperçus en l'espace de 14 courses. Quant aux vainqueurs, ils ont été neuf, égalant le record de 2016.

"Je peux donner six noms !" poursuit Marc Márquez lorsqu'il lui est demandé de tenter un pronostic. "Si je dois n'en donner qu'un, le premier est Joan Mir. Il est Champion du monde, il doit défendre son titre. Mais il y a aussi les pilotes officiels Yamaha, son coéquipier Álex Rins, et l'équipe officielle Ducati a aussi de très jeunes talents. C'est quelque chose qui rend le MotoGP très intéressant. Ce sera difficile de savoir sur qui parier pour le championnat !"

partages
commentaires

Voir aussi :

Après 2020, Zarco veut aussi sa place dans le clan des vainqueurs
Article précédent

Après 2020, Zarco veut aussi sa place dans le clan des vainqueurs

Article suivant

Nakagami prêt pour sa première victoire, mais pas seulement

Nakagami prêt pour sa première victoire, mais pas seulement
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021