Márquez : "Les 5-6 premiers ont leurs chances au championnat"

partages
commentaires
Márquez : "Les 5-6 premiers ont leurs chances au championnat"
Par :
28 juin 2018 à 16:18

Le leader du championnat arrive à Assen avec la confiance de celui qui sait son package compétitif sur tous les types de tracés.

Conférence de presse, Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La moto de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Fans of Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Gros plan sur la moto de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Danilo Petrucci, Pramac Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Armé de 27 points d'avance au championnat du monde sur Valentino Rossi, Marc Márquez courra ce week-end après son quatrième succès de la saison, après avoir laissé Jorge Lorenzo s'emparer des deux dernières épreuves en date et lui reprendre tout de même 30 unités dans la course au titre mondial.

Plus que Ducati, c'est peut-être Yamaha qui sera cette fois l'adversaire à battre en course, dimanche. Mais les certitudes ou tendances que l'on pouvait encore dresser avec un niveau raisonnable de confiance l'an dernier selon la typologie des épreuves et la manière dont chacune convient à une moto volent progressivement en éclat cette année. L'association Márquez/Honda a par exemple montré être en mesure d'être une menace sur pratiquement touts les types de pistes.

"Je suis déjà convaincu par la moto, l'équipe et moi-même quant au fait que nous sommes bons sur tous les circuits", annonce Márquez avec confiance. "On débute le week-end avec la philosophie de tenter de jouer la victoire, mais tant que l'on n'a pas mis les roues sur le circuit et senti les pneus dessus, on ne sait pas comment ira le week-end. Mais nous avons déjà montré à Jerez, au Mans ou à Montmeló être rapides, et nous espérons être compétitifs ici aussi."

"Montmeló était un grand week-end et nous avons augmenté notre avantage au championnat. Puis sur les tests de lundi, nous avons fait des pas [dans différentes directions] pour analyser et voir si c'étaient de bonnes empreintes qui allaient se confirmer sur d'autres pistes", poursuit le Champion en titre.

"J'aime Assen, le virage 4 est assez sympa ; ce n'est peut-être pas l'un des meilleurs circuits pour moi, comme Austin ou le Sachsenring, mais je suis assez constant chaque année et y pilote bien chaque année en trouvant un bon rythme. J'attends une progression similaire cette année, pour faire un podium. On verra aussi avec la température et le soleil, qui peuvent changer beaucoup de choses."

Pas de rival désigné

La donne des dernières courses ne laisse qu'une certitude : le matelas mathématique épaissi par Márquez en début de saison ne sera pas de trop pour contrer les assauts de la concurrence dans la quête du titre. Et on l'a vu au Mugello, les choses peuvent aller très vite : victime d'une chute en course, la Fourmi a concédé 25 points d'un coup à Lorenzo et 16 à un Valentino Rossi qui n'en espérait pas tant avec une moto rarement capable de se montrer dans le coup pour la gagne en 2018.

"Maintenant c'est impossible à dire, car les cinq-six premiers ont leurs chances au championnat", commente Márquez, lorsqu'il lui est demandé en conférence de presse s'il place son attention sur un rival en particulier, maintenant qu'Andrea Dovizioso, qui était encore récemment désigné comme le plus dangereux, a enregistré trois résultats vierges sur les quatre dernières épreuves. "Il y a encore beaucoup de points à prendre devant nous. Mais on dirait que les pilotes Yamaha sont là, Vale est deuxième [du général], et Yamaha est habituellement très rapide ici. Mais on progresse. Ducati a aussi un très bon niveau, une belle forme. Nous allons défendre et tenter d'être dans la bataille pour la victoire."

Comme sur chaque course, il faudra trouver la recette magique  entre performance et durabilité avec les enveloppes pneumatiques Michelin.

"J'ai vérifié l'allocation pneumatique avant de venir et ce sera OK", estime Márquez concernant le choix proposé par le manufacturer français. "Nous disposons de tous les steps à l'avant, des tendres aux durs qui sont assez bons et marchent dans toutes les conditions. C'est sûr que quand on pilote à la limite, on veut toujours la perfection. Mais c'est dur à dire sans avoir piloté : le matin peut être bien, puis c'est une manière différente de piloter après le passage du Moto2… Mais l'allocation est bien, je pense."

Article suivant
Lüthi se doit de penser au Moto2 pour son avenir

Article précédent

Lüthi se doit de penser au Moto2 pour son avenir

Article suivant

Rossi : "Comme toujours, Yamaha va doucement"

Rossi : "Comme toujours, Yamaha va doucement"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Pays-Bas
Lieu Assen
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Guillaume Navarro
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu