Marc Márquez a fait la fierté de Honda avec sa course

Le directeur du HRC décrit le retour de Marc Márquez comme étant possiblement le point le plus positif de ce début de saison pour le constructeur.

Le Grand Prix du Portugal 2021 restera dans les annales comme un des moments forts du MotoGP pour le tournant qu'il a représenté dans le parcours de l'un de ses plus grands champions, Marc Márquez. Neuf mois après une blessure qui aurait pu brutalement signer la fin de sa carrière, le pilote espagnol a fait son retour en course, produisant un effort admirable malgré une condition physique diminuée.

De retour au guidon de sa MotoGP après 265 jours d'absence, il a pris part à toutes les séances du week-end, bouclant un total de 108 tours, pour 495 km d'une piste sur laquelle il n'avait jamais couru, qui plus est l'une des plus exigeantes physiquement que les pilotes doivent arpenter. Malgré le manque de force et les douleurs diverses, qui se sont accentuées de jour en jour, il a produit dimanche l'ultime effort admirable d'aller au bout des 25 tours de course, passant pour la première fois sous le drapeau à damier 518 jours après la dernière arrivée qu'il ait vue en MotoGP.

Si l'on ajoute à la prouesse physique le fait que Márquez a été le premier pilote Honda à l'arrivée, avec une septième place qui lui permet de marquer ses neuf premiers points depuis sa dernière victoire, à Valence en 2019, on saisit aisément l'ampleur de la satisfaction mais aussi de l'émotion que pouvaient ressentir le pilote et son équipe dimanche après-midi. Les larmes du champion, à son retour au stand puis lors des interviews qui se sont enchaînées, témoignaient du poids que cette course a ôté de ses épaules, image rare d'un champion qui pour une fois a fendu l'armure.

Lire aussi :

La sensation était la même du côté de Honda, à en croire les propos forts tenus par Tetsuhiro Kuwata, directeur du HRC. "Nous avons revu Marc sur la moto, c'était son objectif principal et le nôtre ces derniers mois. Il s'agit du point le plus positif du week-end et peut-être de l'année jusqu'à présent", a déclaré le responsable japonais, bien conscient de l'effondrement des résultats du groupe en l'absence du champion, dernier vainqueur en date avec la RC213V.

Márquez avait retrouvé en début de week-end un staff japonais du HRC particulièrement enthousiaste à l'idée de son retour, à tel point qu'il avait dû calmer quelque peu leurs attentes. À l'issue de la course, c'est la fierté qui primait, même si le pilote n'est pas encore en capacité de livrer bagarre et de s'imposer.

"La stratégie avec Marc Márquez était qu'il essaye de prendre un bon départ et qu'il garde ses forces pour la fin de la course. Nous savions que ce serait une très longue course pour lui, après avoir passé tant de temps sans courir. Il a fait du super boulot, il a produit un effort énorme pendant les 25 tours de la course. Nous sommes très fiers de lui", assure Tetsuhiro Kuwata.

"Nous étions très enthousiastes de voir Marc pour la première fois de l'année et nous n'avions aucun doute quant à sa manière d'aborder la course. Il a commencé en se battant, il a essayé de se maintenir devant, mais il était clairement fatigué et il a fini par rallier l'arrivée et a marqué neuf points pour le championnat, ce qui sera très utile", souligne-t-il. "Il a fait du super boulot, en partant sixième, terminant septième et à seulement 13 secondes du vainqueur. Nous savons à quel point cela a été difficile pour lui et la valeur que ce week-end a pour lui, pour l'équipe, pour Honda et pour les fans de MotoGP."

"Cela a été un week-end spécial pour Honda de voir Marc revenir. Il savait comment gérer avec son équipe ce qui était son premier Grand Prix en neuf mois, et les personnes impliquées ont fait du bon boulot pour faire ce qui était nécessaire. Je souhaite remercier tout le team Repsol Honda et le staff du HRC pour leur patience et leur implication, et maintenant nous pouvons nous concentrer sur le prochain chapitre, à Jerez dans deux semaines. Et bien sûr, encore merci à Marc pour ce qu'il a fait."

La course de Marc Márquez en photos

Cliquez sur les flèches pour passer d'une photo à l'autre.

1/17

Photo de: Honda Racing

2/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

3/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

4/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

5/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

6/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

7/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

8/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

9/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

10/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

11/17

Photo de: Honda Racing

12/17

Photo de: Gold and Goose / Motorsport Images

13/17

Photo de: Honda Racing

14/17

Photo de: Honda Racing

15/17

Photo de: Honda Racing

16/17

Photo de: Honda Racing

17/17

Photo de: Honda Racing

partages
commentaires
Le GP de France prépare un protocole en cas de présence du public

Article précédent

Le GP de France prépare un protocole en cas de présence du public

Article suivant

Stats - Quartararo confirme, Márquez se relance

Stats - Quartararo confirme, Márquez se relance
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021