Marc Marquez - "Je crois que nous avons résolu certains de nos problèmes"

partages
Marc Marquez -
Par : André Christian Cahuzac
12 juin 2015 à 16:31

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Andrea Dovizioso et Andrea Iannone, Ducati Team
Marc Marquez et Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Dani Pedrosa et Marc Marquez, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa et Marc Marquez, Repsol Honda Team

Avec à présent quarante-neuf points de retard sur Valentino Rossi au championnat, le double titré des campagnes 2013 et 2014 Marc Marquez se doit de reprendre l'initiative s'il ne veut pas obérer ses chances de troisième couronne. Avec deux abandons cette année, dont un dernier au Mugello il y a quinze jours au sortir d'un Grand Prix de France où il a été exclu du podium, l'officiel Honda espère aussi une réaction de son employeur afin d'avoir les bonnes armes pour défendre sa cause.

Pour cette échéance Catalane du calendrier, le HRC lui a amené un nouvel échappement et d'autres nouveautés. Autant d'évolutions qui lui ont donné satisfaction, même si une hirondelle n'a jamais fait le printemps.

Cependant, l'homme de Cervera est heureux de finir cette première journée en Catalogne à la seconde position, juste devant un équipier Dani Pedrosa qui confirme comme un retour en forme de la RC213V. Pour autant, les deux hommes travaillent sur l'échéance d'une seconde partie de course promise comme pour être une torture pour les pneus dimanche. En ce sens, Dani Pedrosa a testé carrément deux bras oscillants qui aideront à se définir sur des pneus durs ou tendres.

Le nouvel échappement est bien et je peux aussi mieux entrer dans les virages. On glisse encore beaucoup en sortie mais je contrôle mieux les dérives.

Marc Marquez

Reste que, pour le moral, il est utile de sentir que la machine s'est remise dans le bon sens : "Je suis heureux car je me sens bien sur la moto" s'est réjouit un Marquez qui n'a jamais signé de pole-position sur ce site avec une MotoGP. "Nous sommes concentrés sur la recherche de solutions pour la deuxième partie de la course car sur cette piste, les pneus se dégradent vite. Mais c'est la même chose pour tout le monde. Le nouvel échappement est bien et je peux aussi mieux entrer dans les virages. On glisse encore beaucoup en sortie mais je contrôle mieux les dérives."  

"On a fait quelques tests et il semblerait que nous ayons résolu certains de nos problèmes. Mais il faut poursuivre nos efforts car la situation n'est pas idéale. Cependant, nous avons définitivement progressé. Et c'est la chose la plus importante. Nous sommes plus près des meilleurs chronos. Nous allons poursuivre nos efforts pour bien appréhender la seconde partie de la course où l'adhérence des pneus chute." Un point décidément névralgique. On rappellera que Marc Marquez a aussi réalisé la meilleure performance du matin avant d'être détrôné l'après-midi par un Aleix Espargaro équipé d'un pneu arrière plus tendre autorisé pour sa Suzuki. Jorge Lorenzo est quant à lui relégué à six dixièmes. 

Prochain article MotoGP
De légitimes inquiétudes pour Valentino Rossi

Article précédent

De légitimes inquiétudes pour Valentino Rossi

Article suivant

EL2 - Espargaro proche du record, Rossi hors du top 10

EL2 - Espargaro proche du record, Rossi hors du top 10