Marc Márquez - "La chute m'a réveillé"

Marc Márquez - "La chute m'a réveillé"
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Charger le lecteur audio

Avec son coup de gaz rageur, sa témérité, et son caractère en acier trempé, Marc Márquez entretient toujours ce sentiment d'invincibilité et cette certitude inoxydable qui va jusqu'à sauver les apparences. Comptant pratiquement soixante-dix points de retard au Championnat, regrettant trois résultats blancs, celui qui a décidé Honda de revenir au châssis 2014 avec un moteur et un bras oscillant 2015 a le dos au mur. Au terme du premier jour de cette huitième échéance du calendrier MotoGP, il peut crânement dire que sa situation s'améliore puisque le voilà second. Mais pour autant, rien n'a été facile pour le phénomène de Cervera.

Certes, sur un tracé d'Assen réputé pour faire la part belle aux Yamaha, ce sont bel et bien deux Honda qui bouclent cette entame du Grand Prix des Pays-Bas en tête. Mais cette hiérarchie ne reflète pas une domination de MM93. Au contraire, c'est plutôt l'équipier Dani Pedrosa qui semble être le plus solide du team HRC. L'Espagnol retrouve forme et sensations et c'est lui qui vire en tête ce soir avec le nouveau record de la piste dans sa besace. Le tout, sans avoir à se reprocher le moindre écart.

Marc Márquez, en revanche, a connu quelques sueurs froides. Toujours aussi agressif, il a viré quelques fois aux larges au terme de freinages plus qu'appuyés qui l'ont rapproché très vite du pilote le précédant. Scott Redding a ainsi senti de très près le souffle de la RC213V officielle. Le même double titré a aussi maîtrisé quelques figures libres, mais n'a pu éviter une chute matinale, quelques minutes seulement après avoir pris la piste pour commencer ses travaux.

 Je suis content car nous nous attendions à des Yamaha très fortes sur ce circuit. Mais nous sommes en tête avec Dani.

Marc Márquez

Une cabriole qui aurait pu mal finir : "Je devais être entre 230 et 250 km/h" raconte le pilote qui ne se dépareille jamais de son sourire carnassier. "J'étais un peu hors trajectoire et sans doute en partie sur le côté sale de la piste. Les pneus étaient froids. J'ai senti venir le highside mais j'ai réussi à l'éviter et à tirer droit dans les graviers. C'était étrange, mais bon, ça s'est bien fini. Et cette chute m'a définitivement réveillé!"

Un incident qui ne l'a pas refroidi ensuite. Une péripétie pour l'Espagnol qui précise que l'essentiel de cette journée est ailleurs : "Nous avons bien travaillé pour la course, mais il nous reste encore des choses à améliorer. Je suis cependant content car nous nous attendions à des Yamaha très fortes sur ce circuit. Mais nous sommes en tête avec Dani et c'est positif pour l'ensemble de l'équipe." La suite demain, vendredi, jour des qualifications que l'on annonce humides... 

 

 

partages
EL2 - Pedrosa au record
Article précédent

EL2 - Pedrosa au record

Article suivant

Valentino Rossi : "Je suis très satisfait"

Valentino Rossi : "Je suis très satisfait"
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021