Analyse

Marc Márquez, leader du MotoGP sur les réseaux sociaux

Une analyse exhaustive des réseaux sociaux des pilotes et des équipes MotoGP confirme que Marc Márquez a repris le flambeau laissé par Valentino Rossi, malgré sa présence en intermittence liée à sa blessure au bras.

Marc Marquez, Repsol Honda Team

L'étude, menée par Epsilon Technologies et Far Consulting, trace l'impact de 30'000 publications effectuées par les pilotes de MotoGP et les équipes sur les réseaux sociaux entre janvier 2022 et le 6 novembre, date à laquelle le championnat s'est terminé à Valence. Au total, le MotoGP a généré plus de 378 millions d'impressions, dont 150 millions grâce aux comptes officiels de la compétition. 

En scrutant à la loupe 128 profils au total, répartis entre les différentes plateformes disponibles, l'analyse permet d'effectuer une radiographie très précise de l'empreinte laissée par le championnat sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, Epsilon et Far Consulting ont croisé les données recueillies avec celles du sondage mondial réalisé la saison dernière par le MotoGP, Motorsport Network et Nilesen Sports, avec un échantillon de plus de 100'000 personnes, afin de tirer des conclusions plus fidèles à la réalité.

Lire aussi :

Et la réalité, du moins dans le domaine sur lequel l'étude s'est concentrée, est limpide : Marc Márquez est le moteur principal du MotoGP sur les réseaux sociaux, avec une différence énorme par rapport au reste de la grille.

Cette tendance concernant le pilote détenant le meilleur palmarès du plateau actuel est logique et se maintient sur les principales plateformes que sont Instagram, Facebook, Twitter et TikTok. Ceci, en dépit du fait qu'il ait manqué huit Grands Prix sur les 20 du calendrier l'an dernier, en conséquence de différentes blessures.

En ce qui concerne les réseaux, Instagram est l'outil le plus populaire. Durant ces 11 mois, il a cumulé 82,3% de la part totale des interactions, avec plus de 175 millions d'entre elles. Il convient de s'arrêter un instant sur ce point car il met en lumière certaines choses curieuses.

MostFollowedRider

Ces chiffres ont été pris sur la saison 2022.

L'un des aspects qui attire le plus l'attention est la différence impressionnante entre Márquez et Fabio Quartararo, l'Espagnol comptant cinq fois plus de fans. Andrea Dovizioso et Maverick Viñales, qui arrivent en troisième et quatrième positions, sont encore plus loin, tandis que Pecco Bagnaia, Champion du monde en titre, occupe la septième place. Márquez possède 40% de la part totale d'interactions sur Instagram, ce qui est bien au-dessus des 17% de Quartararo. Le fait que les 10 publications ayant généré le plus d'interactions soient toutes du #93 est un exemple encore plus significatif de sa suprématie sur l'application.

Son frère, Álex Márquez, bénéficie de cet attrait puisqu'il occupe la quatrième place au classement d'interactions sur Instagram, toutefois deux de ses publications ayant eu le plus de succès (plus de 200'000 interactions chacune) étaient en lien avec Marc Márquez.

Plus encore, ce point reflète remarquablement bien la ferveur que provoque le MotoGP en Indonésie, le premier marché des usines japonaises, qui sont déjà habituellement représentées dans la société indonésienne. De ce fait, le contenu partagé par Miguel Oliveira après s'être imposé à Mandalika a ramené au Portugais presque un million d'interactions. Dans la même lignée, huit des dix 'meilleurs' posts Instagram de Márquez étaient directement liés au Grand Prix d'Indonésie, avec en tête celui concernant la chute qui l'avait écarté de la course et lui avait provoqué un nouvel épisode de diplopie (1,6 million de réactions).

Ces chiffres ont été pris sur la saison 2022.

Sur Twitter, c'est l'actualité et le débat qui dominent, ce qui explique pourquoi Aleix Espargaró, qui n'hésite jamais à donner son avis dès qu'il est interpelé, se retrouve à la troisième place du classement avec 7% de parts. Il reste cependant très loin des 38% de Márquez et est à 11 points de Quartararo.

Du côté des équipes, l'étude permet également d'identifier les différentes stratégies appliquées. Tandis que certaines, comme Honda et Yamaha, s'appuient principalement sur l'activité que génèrent leur leader (Márquez et Quartararo), d'autres à l'image de Ducati et d'Aprilia s'efforcent de tirer le maximum de leurs profils d'entreprise, en maximisant la vitrine que leur offrent les courses ainsi que les succès qu'ils y décrochent.

Ducati mène le classement d'interactions parmi les équipes MotoGP grâce aux résultats décrochés dans le championnat mais aussi en WorldSBK, qui sont également repris par le profil de Ducati Corse, et à une stratégie de publication de modèles de production qui lui permettent de projeter son image de marque gagnante sur les circuits et sur ses motos de route.

Ce sujet et bien d'autres seront abordés lors du webinaire de présentation de l'étude qu'Epsilon Technologies et Far Consulting réaliseront le 16 février prochain.

Ces chiffres ont été pris sur la saison 2022.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Trois wild-cards prévues pour le pilote essayeur Aprilia en 2023
Article suivant Quartararo impatient : "Énormément de nouveautés" chez Yamaha

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France