Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"

Toujours en phase de récupération après son opération de l'épaule, le Champion du monde en titre sait qu'il va devoir se limiter lors des prochains essais et se concentrer sur les tests prioritaires.

Marc Márquez : "Je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours"

Un peu plus de deux mois après avoir été opéré de l'épaule droite, Marc Márquez reste selon lui à 60-70% de ses capacités. Malgré une intervention réalisée le plus tôt possible, à savoir au lendemain du dernier jour d'essais de novembre, des vacances annulées pour laisser la place à un programme de récupération minutieusement défini pour optimiser les délais de guérison, une reprise en douceur la semaine dernière au guidon d'une Honda NSF 250, le Champion du monde en titre s'attend à devoir se limiter lorsqu'il participera en fin de semaine aux essais collectifs.

"Il est vrai que l'opération semblait un petit peu plus facile, mais au final la récupération n'a pas été plus facile et elle a même été encore plus compliquée", souligne-t-il auprès du site officiel du MotoGP en se référant à l'intervention similaire réalisée l'an dernier sur son épaule gauche. "Quoi qu'il en soit, j'ai travaillé très dur ces dernières semaines pour essayer d'arriver en bonne condition au test de la Malaisie et je suis autour de 60 ou 70%. J'ai eu des problèmes sur l'épaule droite, ceci dit j'ai eu l'opportunité de piloter une moto et ça n'a pas été mal, mais bon je n'ai fait que quelques tours."

Lire aussi :

"La stratégie pour le test de la Malaisie est d'essayer de trouver un bon compromis entre la moto et moi, d'essayer de trouver un bon rythme et de tester juste les choses les plus importantes car je ne vais pas pouvoir faire beaucoup de tours", admet cependant le pilote Honda. "Ça semble s'améliorer chaque semaine. Il y a un mois, c'était un gros problème, mais petit à petit ça va de mieux en mieux. Mon objectif est d'essayer d'arriver sur la course du Qatar en étant à 100%."

Déjà passé par là l'an dernier, Márquez avait là aussi disputé une course contre la montre avant de se présenter sur le premier Grand Prix désormais apte à courir. Il s'y était battu pour la victoire et ne s'était incliné que de peu face à Andrea Dovizioso, avant de s'imposer lors du deuxième Grand Prix et de lancer une année record qui l'avait mené vers un nouveau titre.

"L'année dernière, j'avais plus ou moins les mêmes problèmes mais on avait réussi à bien le gérer. J'étais arrivé sur les essais en Malaisie avec beaucoup de problèmes, mais ensuite au Grand Prix du Qatar je n'avais eu aucun souci à finir la course en bonne condition. Cette année, on va essayer d'affronter les choses de la même façon. Je travaille bien avec mon physio, Carlos, et maintenant il est temps de bien travailler avec l'équipe et surtout d'essayer les bonnes choses que Honda a apportées ici au test de la Malaisie pour trouver une bonne base."

partages
commentaires
Prudent, Álex Márquez veut prendre son temps

Article précédent

Prudent, Álex Márquez veut prendre son temps

Article suivant

Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience

Iannone reste "provisoirement suspendu" après son audience
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021