Marc Márquez prêt à dire adieu au titre 2021

Bien que la possibilité de remporter le championnat cette année n'ait de toute évidence pas effleuré l'esprit de Marc Márquez, il verra dans quelques jours s'envoler ses dernières chances mathématiques et c'est suffisamment rare pour être noté.

Marc Márquez prêt à dire adieu au titre 2021

Le Grand Prix d'Aragón, au programme cette semaine, marquera très probablement la fin des chances mathématiques de Marc Márquez de remporter le titre. Un sacre parfaitement improbable au vu de la tournure prise par le championnat et d'une saison toujours conditionnée par sa blessure de l'an dernier, mais cette échéance n'en demeure pas moins symbolique.

Avec encore six Grands Prix au programme cette saison, il faudrait boucler le prochain week-end avec un retard inférieur à 125 points pour espérer conserver un espoir, même infime, de contrer Fabio Quartararo, actuel leader. Le Français affiche déjà 147 unités d'avance sur Márquez à ce stade et l'exclure de la course au titre ne devrait donc être qu'une formalité. Cela adviendra au GP d'Aragón, sauf si le pilote Repsol Honda s'impose et que le Français ne fait pas mieux que 13e, ce qui est précisément le plus mauvais classement qu'il a obtenu cette année.

Lire aussi :

Grand favori, Quartararo a remporté cinq des 12 courses disputées à ce stade, il a signé trois podiums supplémentaires et n'a jamais abandonné, ce qui lui a permis d'engranger 17,1 points en moyenne à chaque Grand Prix. Son avance est de 65 points sur son plus proche poursuivant, en l'occurrence Joan Mir, défenseur de la couronne.

Les pilotes encore mathématiquement en lice :

Treize pilotes conservent encore une chance mathématique, plus ou moins crédible, alors que 150 points restent à distribuer. Le dernier classé dans cette fenêtre est Takaaki Nakagami, actuellement 13e à 148 points du leader, juste derrière Marc Márquez qui est lui distancé de 147 points. Avec seulement 59 unités à son compteur, l'Espagnol aurait besoin d'un miracle pour terminer la saison en vainqueur, en l'occurrence gagner les six courses restantes et espérer un zéro pointé de Quartararo à chacune d'elles… mais aussi la défaite des dix autres pilotes qui le devancent au classement à ce jour.

Autant dire que la mathématique confirmera dans les prochains jours la modestie avec laquelle le champion espagnol a abordé cette saison, tronquée pour lui puisqu'il n'a fait son retour à la compétition qu'à la troisième manche. Toujours en condition imparfaite depuis sa lourde chute de juillet 2020, il a malgré tout réussi à faire son retour à la victoire, en Allemagne, et s'est régulièrement montré aux avant-postes, incisif et prêt à saisir toute opportunité.

Troisième défaite pour Márquez en MotoGP

Il faut toutefois voir dans ces regains de performances les signes avant-coureurs du retour au premier plan qu'il espère opérer l'année prochaine. En attendant, 2021 rejoindra 2015 et 2020 au rang des campagnes MotoGP durant lesquelles il aura été battu au championnat. Si la saison passée est un cas à part compte tenu du fait qu'il n'a pris le départ que d'une course, 2015 fut en revanche une véritable défaite sportive pour le Catalan.

On se souvient qu'il avait perdu ses dernières chances d'être sacré à trois courses de la fin, lors du GP du Japon. À l'époque, Valentino Rossi était en tête du classement avec 283 points contre 197 pour l'Espagnol, et 75 points étaient encore en jeu. La course suivante, à Phillip Island, avait été le prélude au clash de Sepang avec l'Italien, qui allait par la suite conduire à un reversement de situation à la dernière course en faveur de Jorge Lorenzo.

Cette année, Rossi aussi tire un trait sur le titre, lui qui aura couru inlassablement après une dixième couronne depuis son sacre de 2009. Le pilote italien, qui quittera le MotoGP à la fin de la saison après 26 ans en Championnat du monde, peut encore espérer faire grossir son score de 115 victoires, en revanche il n'ira pas au-delà de ses neuf titres. Le pilote italien connaît actuellement sa plus mauvaise saison depuis son arrivée dans le championnat, avec seulement 28 points glanés en 12 courses, ce qui lui vaut la 21e place actuelle.

Lire aussi :

partages
commentaires
Viñales espère surtout "prendre du plaisir" au GP d'Aragón

Article précédent

Viñales espère surtout "prendre du plaisir" au GP d'Aragón

Article suivant

Une toute nouvelle équipe autour de Maverick Viñales pour son retour

Une toute nouvelle équipe autour de Maverick Viñales pour son retour
Charger les commentaires
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021