Marc Márquez ravi après un week-end parfait à Austin
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team et Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Après ses victoires à Austin en 2013 et 2014, et malgré une performance en demi-teinte il y a deux semaines au Qatar lors de l'ouverture de la saison, beaucoup citaient Marc Márquez comme favori pour le Grand Prix des Amériques ce week-end, et le moins que l'on puisse dire, c'est que le double Champion du Monde en titre de la catégorie reine a fait honneur à ce statut.

Une pole mémorable pour démarrer

Le samedi a sans aucun doute contribué au succès du pilote catalan en terre nord-américaine, grâce à une pole enthousiasmante obtenue dans des conditions particulières ; des circonstances qui ne l'ont pas démobilisé.

Avec cette performance, Márquez était donc bien placé pour viser la victoire en course, même si Andrea Dovizioso, ainsi que les deux pilotes officiels Yamaha Valentino Rossi et Jorge Lorenzo, semblaient en forme après ces qualifications.

Une course bien maîtrisée

En course, une fois n'est pas coutume, le champion espagnol n'a pas perdu trop de places au départ, se voyant uniquement devancé par Andrea Dovizioso à la fin du premier tour. Installé entre "Dovi" et Rossi, qui se montrait pressant, Márquez n'a pas montré de signe de faiblesse particulier lors des premiers tours.

Mieux, au cinquième tour, il estime que les conditions sont réunies pour passer à l'attaque et s'emparer du commandement. Par la suite, il ne commet aucune erreur, parvient à se ménager un matelas de sécurité de l'ordre de quatre secondes et ne sera plus inquiété.

C'est donc sans contestation possible que le jeune espagnol s'impose et empoche ses 25 points habituels au Texas...

Analyser, attaquer, dominer

Au moment de dresser un bilan de cette course, le leader du HRC s'est exprimé ainsi : "Je suis très heureux de cette victoire ! Après la journée d'hier, les choses semblaient positives pour nous, mais l'unique doute concernait les conditions météo. Au final, cela a été plus étrange qu'il n'y paraissait. Lorsque j'ai vu que la course allait se disputer sur le sec, je suis resté très concentré, car je savais que c'était important pour essayer de gagner aujourd'hui. Toutefois, dès le premier tour j'ai noté que la piste n'était pas comme elle avait pu l'être avant la pluie de la nuit passée. Il y avait moins d'adhérence et il était plus compliqué de piloter à son aise."

Lorsque j'ai commencé à trouver un feeling similaire à celui des essais, je me suis mis à augmenter un peu le rythme. 

Marc Márquez

Mais il a ensuite su comment procéder pour construire son troisième succès de rang sur le Circuit Of The Americas : "J'ai décidé de rester calme lors des premiers tours pour essayer de bien comprendre la situation, et lorsque j'ai commencé à trouver un feeling similaire à celui des essais, je me suis mis à augmenter un peu le rythme. C'est alors que j'ai pu être en mesure de creuser un écart."

Avec cette victoire, Márquez a déjà en partie rattrapé sa performance en demi-teinte de Losail où il avait terminé cinquième, et s'est replacé en troisième position au classement général du Championnat du Monde, avec 36 points. Il compte désormais quatre points de retard sur Dovizioso et cinq sur Rossi. Le week-end prochain, il aura l'occasion d'empocher un nouveau succès en 2015, sur le circuit de Termas de Río Hondo, en Argentine, où il s'était imposé l'an passé. Une victoire lui permettrait de s'emparer de la tête du championnat, à égalité avec Rossi si ce dernier termine deuxième, et seul si le Docteur termine au-delà de cette position.

partages
Pol Espargaro heurté par Redding : "C'est ridicule"

Article précédent

Pol Espargaro heurté par Redding : "C'est ridicule"

Article suivant

Dovizioso parfait gestionnaire de ses pneus à Austin

Dovizioso parfait gestionnaire de ses pneus à Austin
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021