Course - Marc Márquez reçu cinq sur cinq à Austin

partages
commentaires
Course - Marc Márquez reçu cinq sur cinq à Austin
Par : Willy Zinck
23 avr. 2017 à 19:54

Le pilote Honda poursuit son rêve américain avec une cinquième victoire consécutive au Texas, après une belle bataille avec son coéquipier Dani Pedrosa, qui termine troisième derrière Valentino Rossi.

Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Jack Miller, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS, Jonas Folger, Monster Yamaha Tech 3
Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team, prend le départ de la pole position

C'est sous un grand soleil que les 22 pilotes (Álex Rins s'étant blessé lors des essais) ont pris leur envol sur le Circuit des Amériques pour le troisième Grand Prix de la saison.

Et c'est Dani Pedrosa qui a pris le meilleur départ, et de loin, après s'être arraché du quatrième créneau sur la grille pour rapidement dépasser Maverick Viñales à l'abord du premier virage, avant de s'occuper de Valentino Rossi dans la descente vers le deuxième tournant. 

Le pilote espagnol a poursuivi son départ canon dans le premier tour en s'emparant du commandement après un crime de lèse-majesté contre Marc Márquez, qui avait préservé sa position de leader dans les premiers secteurs.

Jorge Lorenzo a lui réalisé un envol de qualité pour venir menacer Rossi dans les premières encablures du premier tour, avant de progressivement rentrer dans le rang en se faisant reprendre par Viñales puis Cal Crutchlow avant la fin de la première boucle. 

À la fin du premier tour, ce sont donc les deux Honda qui menaient la danse, devant les deux Yamaha, alors qu'un peu plus loin on retrouvait Johann Zarco en cinquième position, devant Cal Crutchlow et les deux Ducati officielles de Jorge Lorenzo et Andrea Dovizioso

Le premier rebondissement est intervenu dès le deuxième tour de course avec un premier abandon, et non des moindres : celui du leader du championnat, Maverick Viñales. Le pilote Yamaha, dans le sillage de son coéquipier Valentino Rossi, perdait le contrôle de sa M1 dans le virage 18 et ne pouvait que se résigner à se retirer de la course.

Plus bas dans la hiérarchie, Karel Abraham et Loris Baz perdaient eux aussi le contrôle de leur machine et étaient également contraints à l'abandon. Un sort qu'allait partager quelques instants plus tard Sam Lowes sur Aprilia, après un nouveau week-end cauchemardesque pour le rookie.

Bataille entre Honda officielles

En tête de course, Pedrosa parvenait pendant plusieurs tours à parer les attaques de son coéquipier Marc Márquez, malgré la pression infligé par celui-ci qui signait une paire de meilleurs tours en course et se rapprochait dangereusement.

 

La bataille faisait également rage derrière pour l'acquisition de la troisième place, alors que Zarco se sentait pousser des ailes après l'abandon de Viñales. Le pilote français signait le meilleur tour en course dans le cinquième tour, avant de tenter une attaque sur l'Italien dans la boucle suivante.

Course contre la montre pour Rossi

Rossi ne devait alors préserver sa position qu'au prix d'un virage coupé, et serait sanctionné par les commissaires de course un peu plus tard avec une pénalité de temps. Dès lors, l'enjeu était simple pour le Docteur : attaquer pour creuser un écart suffisant avec le pilote Tech3 et annuler de fait sa sanction.

Le numéro 46 était en cela bien aidé par la lutte acharnée mais loyale que se livraient les deux pilotes Honda devant lui. Ainsi, Márquez parvenait à porter l'estocade sur Pedrosa dans le septième tour, mais ne conservait pas la position de leader après que son coéquipier lui ait fait une contre-trajectoire. 

Le triple Champion du monde allait finalement avoir le dernier mot quelques boucles plus tard et s'installer confortablement en tête en portant rapidement son avantage à plus d'une seconde sur le numéro 26.

Un écart qui n'allait cesser d'enfler jusqu'à la fin de la course, alors que Pedrosa devait cette fois-ci se protéger des assauts d'un Rossi déchaîné dans son échappement. Là encore, le pilote espagnol allait résister héroïquement, avant de céder à deux tours du but suite à un dépassement au freinage du Docteur. 

Le peloton n'était pas non plus avare en bagarres, notamment en fin de course, alors qu'Andrea Iannone amorçait une belle remontée pour établir le contact avec les deux pilotes Ducati. L'Italien réussissait à se défaire d'un Jorge Lorenzo en délicatesse avec ses pneus en fin de course, mais manquait de temps pour rattraper Andrea Dovizioso et sa sixième place.

Devant eux, Cal Crutchlow croisait lui aussi le fer avec Johann Zarco pour le gain de la quatrième place, et parvenait à ses fins dans les derniers instants de la course. 

À Márquez  la victoire, à Rossi la tête du championnat

En tête de course, Marc Márquez passait sous le drapeau à damier avec une bonne avance d'un peu plus de trois secondes sur Valentino Rossi, qui s'était lui-même constitué un matelas d'un peu plus de deux secondes sur Dani Pedrosa, qui complète le podium.

 

Grâce à ce succès, Márquez reste donc invaincu sur le Circuit des Amériques et lance enfin sa saison après son acte manqué en Argentine il y a deux semaines. Mais l'autre vainqueur du jour est bel et bien Valentino Rossi, qui grâce à cette nouvelle deuxième place, qui fait de lui le seul pilote à avoir terminé sur tous les podiums depuis le début de la saison suite à l'abandon de Viñales, s'empare de la tête du championnat.

MotoGP - Austin - Course

PosPiloteMotoÉcart
1 spain Marc Marquez  Honda RC213V  43'58.770
2 italy Valentino Rossi  Yamaha YZR-M1 3.069
3 spain Dani Pedrosa  Honda RC213V 5.112
4 united_kingdom Cal Crutchlow  Honda RC213V 7.638
5 france Johann Zarco  Yamaha YZR-M1 7.957
6 italy Andrea Dovizioso  Ducati GP17 14.058
7 italy Andrea Iannone  Suzuki GSX-RR 15.491
8 italy Danilo Petrucci  Ducati GP17 16.772
9 spain Jorge Lorenzo  Ducati GP17 17.979
10 australia Jack Miller  Honda RC213V 18.494
11 germany Jonas Folger  Yamaha YZR-M1 18.903
12 united_kingdom Scott Redding  Ducati GP16 28.735
13 spain Tito Rabat  Honda RC213V 30.041
14 spain Hector Barbera  Ducati GP16 31.364
15 spain Alvaro Bautista  Ducati GP16 1'06.547
16 united_kingdom Bradley Smith  KTM RC16 1'22.090
17 spain Aleix Espargaro  Aprilia RS-GP 2 tours
Ab. united_kingdom Sam Lowes  Aprilia RS-GP 10 tours
Ab. spain Pol Espargaro  KTM RC16 12 tours
Ab. france Loris Baz  Ducati GP15 13 tours
Ab. spain Maverick Viñales  Yamaha YZR-M1 20 tours
Ab. czech_republic Karel Abraham  Ducati GP15 20 tours
Article suivant
La gestion des pneus sera l'une des clés en course, selon Redding

Article précédent

La gestion des pneus sera l'une des clés en course, selon Redding

Article suivant

Championnat - Valentino Rossi passe en tête !

Championnat - Valentino Rossi passe en tête !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP des Amériques
Catégorie Course
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de course