Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test

Moins de deux mois après son retour à la compétition, Marc Márquez reste limité par sa condition physique. Il a malgré tout mis un point d'honneur à fournir un effort important pendant les essais post-course de Barcelone, journée dont Honda a aussi profité pour expérimenter de nouvelles solutions.

Marc Márquez a repoussé ses limites physiques pendant le test

Galvanisé sur la grille de départ de son Grand Prix maison, dimanche, Marc Márquez avait déjà tenté de repousser ses limites en prenant le départ le couteau entre les dents, bien décidé à ne pas se contenter d'une place dans le ventre mou du peloton devant le public de Barcelone. Il s'est ainsi offert sept tours qu'il a jugé être les meilleurs de l'année pour lui, comme une délivrance attestant de ses progrès physiques, avant de chuter. Mais, après un tel effort, le champion espagnol craignait de ne pas être en mesure de tenir le coup lundi, lors de la journée d'essais officiels organisée par le championnat.

Lire aussi :

Pourtant, là encore, il a visiblement voulu se tester et, contre toute attente, il s'est affirmé comme l'homme le plus actif en piste avec un total de 87 tours. Un effort colossal, qui a épuisé le pilote. "Je suis détruit aujourd'hui. J'ai souffert, mais j'avais besoin d'une journée comme ça, à juste rouler", commentait-il lundi soir auprès du site officiel du MotoGP.

"On a testé des choses sur la moto mais il fallait que je roule, pour moi, que je fasse de plus en plus de tours, et c'est ce qu'on a fait. Au début, ça n'était pas mal, mais dans l'après-midi j'ai roulé sans pousser parce que je ne le pouvais pas, et je pense que ça a bien fonctionné. Maintenant, je vais me reposer et je vais essayer d'améliorer ma condition physique. Je pense que ces jours-ci seront importants pour la suite."

"C'était une journée très importante", a observé Alberto Puig, team manager Repsol Honda, "car il a réussi à faire beaucoup de tours. Il a pu finir la journée, alors que les jours de tests sont très durs, ils sont longs. Certes, il lui faut des antidouleurs, mais il a fini la journée et c'est très important. Ce sera assurément un pas en avant dans sa récupération vers la prochaine course."

Des évolutions et de nouveaux concepts à l'étude

L'autre pas en avant observé lundi concerne la Honda. En quête de performance après un début de championnat catastrophique, le constructeur a expérimenté différentes nouveautés, sans trop en dire bien entendu sur leur teneur. "On a trouvé beaucoup d'informations, et c'est un élément clé. Globalement, ça a été une bonne journée, productive, sur la moto", a commenté Marc Márquez.

L'une des pistes de travail concerne l'aérodynamique de la RC213V, le constructeur cherchant à affiner le prochain package qu'il pourra homologuer. "On a travaillé sur ce point pour essayer d'homologuer quelque chose. Sincèrement, on a senti de petites différences", a confirmé Márquez. "On va essayer d'avoir deux packages différents, pour des circuits différents. On va peut-être homologuer un aileron différent, qui peut un peu aider sur les circuits rapides."

"Mis à part ça, on a testé beaucoup de choses. J'avais une moto au carénage noir. Il y avait de gros changements mais ce n'était pas une moto prototype, elle était très similaire à l'actuelle. Ils essaient de comprendre des concepts pour l'avenir. Ils auront le temps d'y travailler plus avant le prochain test, qui sera à Misano", a-t-il précisé.

"Le moteur et tout le reste étaient exactement identiques", a poursuivi le pilote espagnol à ce sujet. "C'étaient juste quelques différences sur l'équilibre de la moto dans son ensemble. C'est ce qu'on essaie de comprendre. On y a aussi travaillé pendant cette journée. Ce n'étaient pas de petits changements comme on en fait sur les réglages, il s'agissait de plus gros changements à chaque sortie en piste, pour trouver une direction et identifier le problème. On verra. Ce n'était pas une mauvaise journée. J'ai pu mieux rouler qu'en course et durant le week-end par exemple et ça, c'était positif."

Avec Vincent Lalanne-Sicaud

partages
commentaires

Voir aussi :

Stats - Oliveira et KTM de retour au sommet, série noire pour Márquez

Article précédent

Stats - Oliveira et KTM de retour au sommet, série noire pour Márquez

Article suivant

Zarco : "Vraiment content de la situation actuelle au championnat !"

Zarco : "Vraiment content de la situation actuelle au championnat !"
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021