Marc Márquez choisit de repousser son retour à 2021

Marc Márquez ne fera pas son retour en MotoGP cette saison, c'est désormais officiel.

Marc Márquez choisit de repousser son retour à 2021

La convalescence de Marc Márquez a été prolongée de semaine en semaine ces derniers mois, au gré des informations distillées par Honda, entretenant l'espoir que le pilote espagnol pourrait faire une apparition avant la conclusion du championnat. Finalement, il n'en sera rien : l'équipe du #93 annonce ce mardi qu'il manquera les deux prochains Grands Prix, derniers rendez-vous de cette saison intégralement gâchée par sa chute de Jerez.

"Alors qu'il poursuit son rétablissement, Marc Márquez et le team Repsol Honda confirment qu'il ne participera pas au reste de la saison MotoGP 2020 et qu'il vise un retour à la compétition en 2021", indique un communiqué de presse de Repsol Honda. "Marc Márquez, qui travaille sur son programme de récupération et suit la progression de son bras, a choisi en collaboration avec Honda, son équipe et de nombreux experts médicaux, de repousser officiellement son retour à la compétition jusqu'en 2021."

"Je ne courrai plus cette saison", a confirmé le pilote sur ses réseaux sociaux. "Après avoir évalué mon bras avec les médecins et mon équipe, nous avons décidé que la meilleure option était que je revienne l'année prochaine. Il est temps que je poursuivre ma récupération. Merci pour vos messages de soutien. J'espère revenir en 2021."

Stefan Bradl, qui remplace le champion espagnol depuis l'été, avait déjà anticipé dès le mois dernier qu'il poursuivrait son intérim jusqu'au Portugal, information toutefois démentie à l'époque par Honda. Le week-end dernier, à nouveau, Alberto Puig s'était refusé à fournir la moindre clarification quant à la date de retour de son champion lorsqu'il a été interrogé sur le sujet par Canal+. "La blessure a été, disons, plus complexe que ce à quoi nous nous attendions et sa récupération aussi, c'est donc difficile à dire pour le moment", avait fait savoir le team manager Repsol Honda. "Ce qui est important, c'est que quand Marc sera de retour sur la moto, il soit en forme, particulièrement en ce qui concerne sa blessure. Ensuite, il faudra qu'il gère."

L'officialisation de son absence pour les deux dernières manches du championnat met désormais un point final à une saison que Márquez avait entamée par une course folle à Jerez, alors qu'une sortie de piste l'avait poussé à remonter le peloton à un rythme endiablé. Reparti de la 16e place, il était en passe de s'emparer de la deuxième position lorsqu'une violente chute avait mis un terme brutal à son exploit, dans une portion du circuit déjà célèbre pour avoir mis un terme à la carrière d'un certain Mick Doohan.

Lire aussi :

Dans le cas de Márquez, la fracture de l'humérus droit avec laquelle il s'est relevé semblait consentir un retour rapide, et dès le week-end suivant il était en effet en piste, quatre jours seulement après avoir été opéré. L'Espagnol a toutefois rapidement renoncé à ce deuxième Grand Prix afin de se donner plus de temps pour récupérer, s'étant trouvé en difficulté lorsqu'il a repris le guidon de sa RC213V. Quelques jours plus tard, cependant, un geste de la vie quotidienne a vu la plaque posée sur sa fracture céder, et c'était alors le début d'une attente bien plus longue, après une seconde opération.

Fin août, Honda a fait savoir que son pilote devrait encore observer deux à trois mois d'arrêt, ce qui laissait une petite chance de le voir reprendre la compétition en fin de championnat, sous réserve que sa récupération suive le plan espéré. Finalement, le verdict est désormais tombé : Márquez devra attendre la saison prochaine pour reprendre la compétition.

Cela lui laisse encore trois mois avant de reprendre le guidon de sa machine, et plus de quatre mois avant la première course. Le MotoGP a en effet annoncé ces derniers jours son agenda pour 2021, avec de premiers tests prévus à partir du 14 février à Sepang, puis un Grand Prix inaugural fixé pour le moment du 26 au 28 mars au Qatar. Un programme qui reste toutefois provisoire, sous réserve de l'évolution de la crise sanitaire.

Lire aussi :

partages
commentaires
Cas contact au COVID-19, Lecuona pourrait être de retour samedi
Article précédent

Cas contact au COVID-19, Lecuona pourrait être de retour samedi

Article suivant

Andrea Iannone perd en appel : il est suspendu 4 ans !

Andrea Iannone perd en appel : il est suspendu 4 ans !
Charger les commentaires
L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022 Prime

L'armada Ducati, une menace pour l'équilibre du MotoGP en 2022

Voir Ducati aligner huit machines sur la grille MotoGP n'est pas un fait inédit, puisque la marque l'a déjà fait entre 2016 et 2018. Mais le niveau de la Desmosedici est impressionnant et l'implication de la firme de Borgo Panigale dans ses alliances bien plus importante qu'elle le fut par le passé, or cela pourrait avoir pour effet de déséquilibrer la catégorie reine.

MotoGP
16 janv. 2022
Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis Prime

Ces héritiers que Valentino Rossi s'est choisis

Avec le départ de Valentino Rossi, le MotoGP perd sa plus grande star et l'Italie son meilleur représentant en course depuis les années 1980. Le Docteur lui-même a toutefois préparé sa relève et formé ceux qu'il espère voir lui succéder.

MotoGP
2 janv. 2022
Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez Prime

Quartararo, le champion qui a changé les règles, comme Márquez

Précoce quand il dominait tous les championnats espagnols, Fabio Quartararo a été jusqu'à pousser à la mise en place d'un changement de règlement, comme Marc Márquez quelques années plus tôt. Son parcours mondial s'est pourtant révélé compliqué, jusqu'à la révélation une fois arrivé dans la catégorie MotoGP.

MotoGP
27 déc. 2021
Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ? Prime

Valentino Rossi s'est-il arrêté trop tard ?

Inlassablement interrogé sur sa retraite depuis des années, Valentino Rossi a-t-il trop attendu, au risque de voir son palmarès se ternir ? On serait plutôt tenté de dire qu'en ayant tout essayé jusqu'au bout, il a choisi de raccrocher au moment qui était le bon pour lui.

MotoGP
16 déc. 2021
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021