MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
02 Heures
:
33 Minutes
:
50 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
6 jours
10 sept.
Prochain événement dans
26 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
34 jours
25 sept.
Prochain événement dans
41 jours
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
16 oct.
Prochain événement dans
62 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
83 jours
13 nov.
Prochain événement dans
90 jours
20 nov.
Prochain événement dans
97 jours

Marc Márquez reste prudent malgré sa pole

partages
commentaires
Marc Márquez reste prudent malgré sa pole
Par :
9 avr. 2017 à 11:53

Après une pole acquise avec autorité, l'Espagnol reconnaît quelques lacunes dans le deuxième secteur, ainsi qu'une volonté de travailler sur piste sèche, si possible au warm-up.

Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team,le troisième, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Le poleman Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team effectue un essai de départ
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Marc Márquez affole comme à son habitude les statistiques. Invaincu en séance qualificative sur le circuit argentin depuis son apparition au calendrier en 2014, l’Espagnol a signé sa 66e pole position en carrière. Cela fait du numéro 93 le plus capé en MotoGP, une pole devant Jorge Lorenzo, deux devant Valentino Rossi.

Les violentes averses qui se sont abattues sur le tracé Termas de Rio Hondo n’ont pas déstabilisé le leader de l’écurie officielle Honda. "Depuis qu’on roule ici en 2014, je me sens bien sur ce circuit. Bien sûr, les meilleurs virages sont adaptés à mon style de pilotage. Cette année, c’est très bosselé et c’est dur de trouver les bons réglages." Les motos ont effectivement eu tendance à violemment gigoter en sortie des quatrième et dernier virages, ceux qui commandent les deux lignes droites du circuit.

Bien qu'impérial samedi, Márquez ne s’emballe pas. La hiérarchie sous la pluie n’aurait pas été identique sur piste sèche selon l’Espagnol. "J’ai fait la pole sur le mouillé, mais sur le sec, nous ne sommes pas encore en position de jouer la pole position", nuance-t-il.

Pas à l'aise dans le deuxième secteur

Le Champion du monde en titre n’avance pas en terrain conquis. Pour preuve, les difficultés rencontrées dans une portion du tracé. "La performance est correcte mais je perds deux à trois dixièmes dans le deuxième secteur. On perd du temps au niveau de l’électronique mais ma trajectoire n’est pas la meilleure, notamment par rapport à celle de Cal Crutchlow ou de Dani Pedrosa. Je dois donc trouver un moyen de progresser dans ces virages et de suivre d’autres pilotes pour comprendre comment faire, et pour voir. On peut progresser et je peux aussi faire évoluer mon style de pilotage là-bas ; mais dans l’ensemble, je me sens compétitif", relate l’Ibère.

Toujours dans cette volonté d’optimisation de performance, Marc Márquez croise les doigts pour découvrir un asphalte totalement sec lors du warm-up. "J’espère une session sur le sec pour travailler sur la moto et le set-up. Vendredi, je me sentais bien sur la moto et le feeling était bon. J’essaie de comprendre encore la façon de piloter la moto entre les qualifs et la course. Demain, on pourrait avoir une course sèche et on doit encore améliorer certains points. Il sera crucial de décider les pneus, à l’arrière en particulier."

Enfin, Marc Márquez reste les pieds sur terre et surveillera de très près l’homme en forme de cette entame de saison, son compatriote Maverick Viñales, même si tout reste très ouvert selon lui. "Pour moi, Viñales et peut-être Crutchlow sont les favoris ; les Ducati peuvent garder le rythme. Les Yamaha sont aussi en forme, tout comme Cal et Dani. On ne peut pas savoir. C’est dur de travailler sur la durée de vie des pneus, et tout le monde aura des choix arrière différents… Le plus important, c’est que l’on trouve la meilleure option pour nous-mêmes." Comme souvent, le choix de pneumatiques (entre les gommes tendre, medium et dure) risque d’être primordial.

 

Veste à capuche Honda Marc Marquez
Veste à capuche Honda Marc Marquez

Photo de: Motorsport.com

L'IRTA demande pardon pour la mauvaise image donnée au Qatar

Article précédent

L'IRTA demande pardon pour la mauvaise image donnée au Qatar

Article suivant

Warm-up - Maverick Viñales reprend son bien

Warm-up - Maverick Viñales reprend son bien
Charger les commentaires