Pas de risques inutiles pour le retour de Marc Márquez

Marc Márquez retrouvera le guidon de sa MotoGP cette semaine, neuf mois après sa blessure. Il s'agit pour lui de revenir "petit à petit" et sans compromettre sa saison par trop d'empressement.

Pas de risques inutiles pour le retour de Marc Márquez

Cette fois, ça y est : Marc Márquez se tourne vers le prochain Grand Prix MotoGP avec la permission des médecins d'y prendre part, et il peut donc retrouver sa routine de préparation, mise sous cloche depuis l'été dernier. Neuf mois après son accident, le pilote espagnol va reprendre la piste et se relancer dans la compétition, désormais désireux de laisser derrière lui les souvenirs douloureux d'une convalescence bien plus longue qu'initialement prévu.

Lire aussi :

Le défi est de taille, notamment car le pilote Honda va faire son retour sur une piste qu'il connaît à peine, celle de Portimão. Hôte en novembre dernier d'un Grand Prix inédit au calendrier MotoGP, le circuit portugais est à nouveau au programme en ce printemps afin de compenser l'absence des épreuves américaines.

Márquez l'avait choisi comme piste d'entraînement le mois dernier, afin d'y tester sa résistance au guidon d'une RC213V-S et d'y prendre quelques repères, mais il y pilotera une MotoGP pour la première fois vendredi pendant les premiers essais libres. Avant cela, il passera jeudi, dans l'enceinte du circuit, le contrôle médical obligatoire avant toute reprise afin d'obtenir le feu vert définitif des médecins du championnat.

Si les paris vont bon train depuis l'annonce de son retour pour tenter d'estimer le résultat qui sera à la portée du champion espagnol cette semaine, le principal intéressé reste mesuré. "J'ai un petit peu d'expérience au Portugal, mais le but ce week-end est de bien travailler. On revient petit à petit, et c'est très positif après si une longue période", retient avant tout le pilote. Et Honda le rappelle clairement, "l'objectif du week-end est que Márquez reprenne la compétition et réussisse son Grand Prix sans prendre de risques inutiles afin de connaître une campagne 2021 fructueuse".

"C'est une sensation géniale de revenir en MotoGP, avec mon team et ma moto", se réjouit le #93. "On a travaillé très dur pour y arriver, [j'ai passé] de nombreuses heures à la gym et avec mon physio, Carlos. J'aurais aimé être au Qatar, cependant mes médecins me l'ont finalement déconseillé et je les ai écoutés. Je me suis vraiment efforcé d'écouter les médecins et de comprendre mon corps afin de pouvoir revenir en MotoGP et de faire ce que j'adore."

Pour la première fois, Marc Márquez partagera le stand du team Repsol Honda avec Pol Espargaró, qui a rejoint l'équipe cette saison. Le nouveau venu, qui a découvert la RC213V le mois dernier et ne l'a pour le moment pilotée qu'à Losail, a obtenu au Qatar une huitième et une 13e places.

partages
commentaires

Voir aussi :

Jorge Martín ne veut pas revoir ses objectifs à la hausse

Article précédent

Jorge Martín ne veut pas revoir ses objectifs à la hausse

Article suivant

Ducati veut garder six motos sur la grille MotoGP en 2022

Ducati veut garder six motos sur la grille MotoGP en 2022
Charger les commentaires
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021
Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales Prime

Les changements derrière le retour en force de Maverick Viñales

Sa victoire autoritaire lors de la manche d'ouverture du championnat intervient alors que Maverick Viñales vit une période de changement personnel et professionnel. Est-ce le tremplin vers une lutte pour le titre plus concrète qu'elle ne l'a été par le passé ?

MotoGP
30 mars 2021