MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Marc VDS confirme l'arrivée de Morbidelli en MotoGP en 2018

partages
commentaires
Marc VDS confirme l'arrivée de Morbidelli en MotoGP en 2018
Par :
Co-auteur: Oriol Puigdemont
24 juin 2017 à 17:46

Le directeur de l'équipe Marc VDS a fait savoir que Franco Morbidelli débutera l'an prochain en MotoGP.

Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS, vainqueur
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Alex Marquez, Marc VDS, Franco Morbidelli, Marc VDS après les qualifications
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS
Franco Morbidelli, Marc VDS

Voilà des semaines que le nom de Franco Morbidelli figure parmi les favoris pour intégrer la catégorie reine la saison prochaine. Restait à en avoir la confirmation et à savoir avec quelle équipe il ferait le grand saut.

Michael Bartholemy, directeur de l'équipe Marc VDS, a annoncé ce samedi à la chaîne espagnole Movistar que Morbidelli passera en MotoGP la saison prochaine en restant engagé avec l'équipe belge, qui est déjà la sienne en Moto2. Cette confirmation tord donc le cou aux différentes spéculations qui voulaient que l'actuel leader du Moto2 puisse avoir une possibilité de rejoindre Pramac ou LCR, tout en confirmant qu'Álex Márquez restera, lui, dans la catégorie intermédiaire.

On ignore pour l'heure quelle sera la destinée des deux pilotes actuels de Marc VDS en MotoGP, Jack Miller et Tito Rabat. Le contrat de l'Australien avec Honda arrivera à échéance le 31 décembre et le constructeur n'a pas l'intention de le renouveler, ce qui le pousserait donc à signer directement avec Marc VDS s'il voulait rester dans la même structure l'an prochain. Quant à Rabat, il semble très proche du team Avintia, qui aligne à l'heure actuelle Loris Baz et Héctor Barberá, dont l'avenir n'a pas non plus été annoncé à ce jour.

"Nous avons parlé avec Álex et Franco et, au final, nous nous sommes décidés pour Franco", a fait savoir Michael Bartholemy à Movistar. "Nous parlerons avec Tito et Jack dans les prochains jours et nous prendrons une décision. Concernant Álex, je pense qu'il est convaincu que le mieux est qu'il reste un an de plus en Moto2."

La moto n'est pas encore connue

S'il ignore qui sera son coéquipier, Morbidelli ne connaît pas non plus sa moto, puisque Marc VDS n'a pas à ce jour renouvelé son contrat avec Honda. C'est l'une des inconnues qui fait penser au pilote qu'il est bien trop tôt pour spéculer sur ses futures performances, même si la réussite de Johann Zarco génère immanquablement des attentes.

"Je pense que cela dépendra de beaucoup de choses, de quelle moto j'utiliserai, de comment je me trouverai avec le MotoGP, avec les pneus, avec l'équipe", prévient le pilote. "Ça n'est pas parce que Zarco était avec moi l'année dernière ou parce que j'ai parfois réussi à me battre avec lui, qu'en arrivant en MotoGP l'année prochaine je me battrai avec lui, ou que je ferai les résultats qu'il fait cette année. Ce sera un parcours différent et on verra. Si j'arrive à faire les résultats qu'il fait cette année tant mieux, je serai content, sinon je travaillerai pour progresser."

Cette annonce intervient en tout cas tôt dans la saison, alors que Franco Morbidelli est pleinement concentré sur la campagne qu'il mène en Moto2 et sur ses chances de titre, lui qui a remporté quatre des sept premières courses.

"[Ça a été] plus rapide que ce à quoi je m'attendais. L'idéal pour un pilote serait d'attendre de voir si on remporte le championnat ou non", souligne-t-il, conscient que le MotoGP ne peut laisser la liberté d'attendre autant. "J'ai accepté ces délais contractuels de mon team. J'ai essayé, avec tout mon groupe, de faire le meilleur choix pour moi et j'espère l'avoir fait."

"Il y a quatre ans on était en Superstock et maintenant on signe un contrat en MotoGP. C'est une belle ascension. Cela signifie qu'on a bien travaillé, moi, VR46 et toutes les personnes avec qui j'ai travaillé jusqu'à présent. Je dois remercier tout le monde, parce que toutes les personnes avec qui j'ai travaillé m'ont fait grandir un peu, m'ont fait apprendre et ont fait en sorte que j'aille en MotoGP l'année prochaine."

Article suivant
Rossi croise les doigts pour que la course ne soit pas flag-to-flag

Article précédent

Rossi croise les doigts pour que la course ne soit pas flag-to-flag

Article suivant

Objectif podium pour Márquez, qui craint les Yamaha

Objectif podium pour Márquez, qui craint les Yamaha
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Franco Morbidelli
Équipes Marc VDS Racing Team Boutique
Auteur Léna Buffa