MotoGP
C
GP du Qatar
05 mars
-
08 mars
Prochain événement dans
40 jours
C
GP de Thaïlande
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
54 jours
C
GP des Amériques
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
68 jours
C
GP d'Argentine
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
82 jours
C
GP d'Espagne
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
96 jours
C
GP de France
14 mai
-
17 mai
Prochain événement dans
110 jours
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
124 jours
C
GP de Catalogne
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
131 jours
C
GP d'Allemagne
18 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
145 jours
C
GP des Pays-Bas
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
152 jours
C
GP de Finlande
09 juil.
-
12 juil.
Prochain événement dans
166 jours
C
GP de République Tchèque
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
194 jours
C
GP d'Autriche
13 août
-
16 août
Prochain événement dans
201 jours
C
GP de Grande-Bretagne
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
215 jours
C
GP de Saint-Marin
10 sept.
-
13 sept.
Prochain événement dans
229 jours
C
GP d'Aragón
01 oct.
-
04 oct.
Prochain événement dans
250 jours
C
GP du Japon
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
264 jours
C
GP d'Australie
23 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
272 jours
C
GP de Malaisie
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
278 jours
C
GP de Valence
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
292 jours

Márquez : "Je n'ai pas pris de plaisir tant j'étais à la limite"

partages
commentaires
Márquez : "Je n'ai pas pris de plaisir tant j'étais à la limite"
Par :
9 sept. 2018 à 14:54

Marc Márquez est l'un des grands gagnants du Grand Prix de Saint Marin, qu'il a conclu à la seconde place, après avoir vu Jorge Lorenzo chuter juste devant lui à deux tours de l'arrivée.

Podium : deuxième place pour Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Podium : le vainqueur Andrea Dovizioso, Ducati Team, le deuxième, Marc Marquez, Repsol Honda Team, le troisième, Cal Crutchlow, Team LCR Honda
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le deuxième Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team, Jorge Lorenzo, Ducati Team
Jorge Lorenzo, Ducati Team, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Deuxième à l'arrivée du Grand Prix de Saint Marin, Marc Márquez n'a finalement pas eu à tenter de livrer bataille à Jorge Lorenzo alors qu'il se trouvait dans la roue de celui-ci pour aller chercher la position du majorquin en piste. Le pilote Ducati, qui emmenait son rival Honda à la chasse derrière un Dovizioso ayant pris la poudre d'escampette en solo, a en effet chuté dans l'avant-dernier tour.

Si les passes d'armes entre les futurs équipiers Honda ont été le seul réel divertissement du Grand Prix, ce dimanche, Márquez n'a pas particulièrement savouré les manœuvres successives, se sentant un peu juste avec sa monture.

"Je n'y ai pas pris de plaisir, non, car j'étais à la limite", admet-il à l'arrivée, au micro de BT Sport. "Il y a des journées, comme en Autriche, où l'on pilote bien, dont on profite. Mais aujourd'hui, je ne me sentais pas bien. Je perdais trop à l'accélération et essayais de rattraper sur d'autres parties du circuit, mais c'était assez critique. L'objectif, après avoir vu Dovi si bien piloter, était de terminer au second rang, car 20 points sont un bon résultat."

Lire aussi :

La précision du pilotage de Dovizioso

Márquez admet qu'il avait vite compris que les pilotes Ducati étaient les favoris pour cette manche à Saint Marin. Mais ce n'est finalement pas le poleman qui a décroché la timbale. Quatrième sur la grille de départ, Dovizioso a mené sa course avec application, dépassant Márquez et Miller dès le premier tour, puis s'emparant des commandes de l'épreuve des mains de Lorenzo quelques instants plus tard avant de filer seul devant. Après avoir observé l'Italien depuis le début du week-end, Márquez n'en est pas étonné.

"Durant tout le week-end, Dovi a piloté de manière si fluide ! En essais, il ne pousse pas, ça se voit. Il regarde l'écran, fait un tour rapide, un tour lent… J'ai commencé à comprendre la manière dont pilote Dovi. Puis arrive la course, et là il est si précis ! Déjà, lors du warm-up, il était très rapide, et en course il avait un petit plus à compter du cinquième ou sixième tour, jusqu'au quinzième : il en avait plus que nous. Puis sur la fin, nous étions plus rapides [avec Lorenzo], mais c'était trop tard."

Lire aussi :

En embuscade, au cas où…

Avec l'avance dont il dispose au championnat et en constatant le niveau atteint par Ducati, Márquez se satisfait du fait de conclure une épreuve avec plus d'avance sur son plus proche poursuivant au championnat qu'il n'en avait en arrivant.

"Bien entendu, j'étais rapide au warm-up mais je savais déjà qu'on aurait moins de grip en virages avec la chaleur [en course] et que la différence de vitesse en courbe serait plus importante [face aux Ducati]. Je savais au premier tour que Dovi et Jorge en avaient un peu plus et Dovi a piloté à la perfection", a-t-il poursuivi en conférence de presse.

"Toute la course, pendant 27 tours, c'est difficile de compenser. Quand j'ai vu que Dovi est partait seul, je suis resté à la limite derrière Jorge. Je poussais vraiment trop mais quand on pousse, parfois, on en récolte quelque chose."

 

 

Article suivant
Championnat - Dovizioso, nouveau dauphin de Márquez !

Article précédent

Championnat - Dovizioso, nouveau dauphin de Márquez !

Article suivant

Dovizioso à Misano, une victoire "qui veut dire beaucoup"

Dovizioso à Misano, une victoire "qui veut dire beaucoup"
Charger les commentaires