Márquez en appelle à "la patience sur les 3 ou 4 premières courses"

Conscient que sa Honda pourrait connaître un début de saison poussif, le pilote espagnol pense qu'il faudra attendre les manches européennes pour pouvoir se faire une idée plus précise de la hiérarchie.

Honda et Marc Márquez sont sur le point de débuter la défense de leurs titres respectifs ce week-end. Mais la première bataille à livrer face à leurs adversaires ne sera pas aisée, loin s'en faut, sur un circuit où la marque à l'aile dorée a semblé éprouver des difficultés lors des derniers essais. 

Le constructeur japonais, pour le moins performant lors des deux premières séances à Sepang et Phillip Island, et semble-t-il apte à tenir le rythme effréné des Yamaha et en particulier de Maverick Viñales, pourrait bien avoir dupé ses adversaires il y a une dizaine de jours.

Il ne faut pas oublier que Dani Pedrosa a en effet signé le troisième temps global lors des tests à Losail, et que si Márquez n'a quant à lui fait mieux que le 11e chrono, c'est en partie du fait qu'il a consacré une bonne partie de son roulage à l'essai de nouvelles pièces, comme le carénage par exemple, qui ne se sont pas toutes révélées comme pertinentes pour le développement de la RC213V.

En difficulté, comme l'an dernier, avec le moteur et l'électronique de sa machine, Márquez s'était certes montré quelque peu alarmiste lors des premiers essais. Un discours qui n'a pas été tenu pour paroles d'évangiles chez certains de ses concurrents, au premier rang desquels Valentino Rossi, qui avait émis des doutes sur la sincérité des déclarations de l'Espagnol, pensant que celui-ci cachait son jeu.

Mais les faits sont là : Honda a participé à des essais privés fin février (certes perturbés par la pluie) à Jerez, convoqué une réunion et apporté nombre d'améliorations à son bloc propulseur. Difficile donc de croire que le moteur japonais était dans le coup d'entrée de jeu. "La moto a pas mal progressé depuis le premier jour", insiste Márquez. "Cependant, nous ne sommes pas encore à 100%. Mais je sais qu'il nous faut de la patience sur ces trois ou quatre premières courses. Nous avons changé beaucoup de choses avec Honda, essentiellement sur le moteur, mais cela demande du temps."

Les leçons de 2016

Le numéro 93 garde en tête son début de saison de l'an passé, lors duquel de nombreux observateurs l'avaient exclu de la course au titre du fait des difficultés hivernales de Honda. Mais l'Ibère avait donné tort à tout ce beau monde, en effectuant un départ canon, avec deux victoires et deux troisièmes places lors des quatre premières courses. "L'an passé j'ai appris qu'une saison, c'est très long, et qu'il faut que je commence bien et que j'accumule le maximum de points possibles", reprend-il. "Tant que nous ne serons pas [sur les courses] en Europe, nous ne saurons pas quel est le niveau de chacun."

Dépositaire d'une avance de 17 points après quatre courses, Márquez avait ensuite su gérer parfaitement sa saison pour décrocher au final sa troisième couronne. 

Cette année, il lui faudra donc renouveler cet exploit, mais en composant avec une concurrence accrue. Viñales est bien sûr dans tous les esprits, compte tenu de son hégémonie cet hiver, mais le Champion du monde en titre estime que d'autres pilotes seront à surveiller cette année. "Il y a Maverick, Valentino et Pedrosa. J'attends de voir comment va s'adapter Jorge [Lorenzo] à la Ducati, mais il s'agit des plus grands dangers car lors de la pré-saison ils ont été les plus réguliers."

Pour autant, il serait faux de penser que Márquez ne prend pas garde aux performances du nouveau pilote Yamaha. "Maverick a eu du mieux lors de chaque sortie", explique-t-il. "Il s'est senti à l'aise dès le début, il a été rapide sur un tour, véloce sur tous les circuits, et cela en fait un candidat pour le titre."

Avec Oriol Puigdemont

Polo Honda Marc Marquez
Polo Honda Marc Marquez, en vente sur Motorstore.com
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP du Qatar
Sous-évènement Mercredi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Marc Márquez
Type d'article Preview