Márquez : "Je n’attends pas beaucoup de surprises" en 2020

Serein, Marc Márquez ? Conscient en tout cas de l'identité de ses rivaux pour la saison, quel que soit son format, et il le sait : Fabio Quartararo sera parmi eux un sérieux candidat.

Márquez : "Je n’attends pas beaucoup de surprises" en 2020

Depuis qu'il a rejoint le MotoGP en 2013, Marc Márquez a tout écrasé sur son passage. Six titres en sept ans, 56 victoires sur les 127 Grands Prix qu'il a disputés dans la catégorie reine : il n'a laissé que des miettes à ses adversaires au championnat, accumulant des brassées de points aux quatre coins du monde. C'est bien simple, sur ces 127 courses il a enregistré seulement 16 abandons et n'a terminé que deux fois hors des points…

D'année en année, certains pilotes ont réussi à rivaliser de loin en loin avec le phénomène espagnol, mais Márquez n'a commis qu'un véritable faux pas dommageable, celui d'une saison 2015 trop brouillonne qui a ouvert la porte du titre à la concurrence. En 2017 également il s'est fait peur, en voyant Andrea Dovizioso s'accrocher jusqu'à la finale du championnat, mais une nouvelle fois c'est lui qui a eu le dernier mot.

Lire aussi :

Chaque année, lorsque se prépare une nouvelle saison, la question de savoir si quelqu'un parviendra à rivaliser avec le #93 revient donc inlassablement, et d'aucuns pourraient penser que le cru 2020 livrera de grandes surprises. Mais en dépit des conditions particulières de cette saison, le Champion du monde en titre ne croit pas que le championnat 2020 livrera une hiérarchie singulière.

"Je n’attends pas beaucoup de surprises en ce qui concerne ceux qui seront rapides", sourit-il dans une interview pour Canal+. "On sait qui sera rapide et qui jouera le titre. Bien sûr, cela va être une saison différente, mais au final la vitesse de nos adversaires en piste ne va pas changer. Parmi les concurrents, Quartararo sera rapide, Viñales également, les pilotes Suzuki aussi… On verra bien."

"Quartararo jouera le titre"

Ces derniers mois, du sang neuf semble avoir apporté un peu de piment à ce qui semblait être devenu la norme, et Fabio Quartararo s'est en effet mêlé au clan des rivaux du pilote Honda au point d'être attendu sur la plus haute marche du podium en 2020 après l'avoir plusieurs fois touchée du doigt au cours de sa première saison. Mais le champion sortant le cite même comme un prétendant possible aux lauriers.

"Il a besoin d’être plus rapide", souligne malicieusement Márquez, "malheureusement pour nous ! Normalement quand on a un an d’expérience, on est plus rapide. L’expérience permet de beaucoup s'améliorer. Il a montré dès la pré-saison qu’il était rapide dès le début et il fera partie des pilotes qui joueront le titre. On peut se dire qu’il n’est pas dans l’équipe d’usine mais il a une Yamaha officielle. C’est comme chez Honda : Cal Crutchlow a exactement la même moto que moi. Il sera un des prétendants pour le championnat."

Si la situation actuelle ne change pas le niveau des uns et des autres selon Marc Márquez, elle influencera indéniablement l'approche à avoir pour une saison qui s'annonce courte et compactée. "Il va être difficile de savoir s'il faut prendre beaucoup de risques ou non. Il faut prendre des risques, car il n’y a pas beaucoup de courses, mais si l'on perd ou si l'on manque des courses, alors il sera très difficile de revenir, car on n'aura pas le temps. Le compromis sera donc très difficile à trouver mais on va essayer d’adapter notre pilotage et nos performances par rapport au calendrier."

Lire aussi :

Marc Márquez n'est pas sans savoir non plus que ces circonstances très particulières pèsent sur les plus jeunes pilotes, à l'instar de son frère, Alex, appelé par Honda à faire ses preuves en piste pour conserver son guidon en 2021. "Beaucoup de pilotes n'ont pas de contrat pour le moment, alors que l'année dernière à cette période de la saison tout était bouclé. Mais les pilotes Suzuki sont fixés, les pilotes Yamaha le semblent également. Ce n'est pas encore le cas pour les pilotes Honda et, évidemment, j'ai parlé avec mon frère et il a juste hâte de piloter la moto et de démontrer qu'il a le niveau, comme tous les autres pilotes."

"Tout le monde a hâte de monter sur une moto et d'être un pilote MotoGP", concède le #93, qui a passé la période de confinement avec son frère, en Catalogne. "Pour le moment il faut juste être patient et quand le moment viendra il faudra se donner à 100%. Mais ce sera une sorte d'autre course, beaucoup de pilotes vont pousser plus que d'habitude pour obtenir ce contrat."

partages
commentaires
Honda attendra Álex Márquez au tournant quand les GP commenceront

Article précédent

Honda attendra Álex Márquez au tournant quand les GP commenceront

Article suivant

Aucune wild-card en 2020 : mauvaise nouvelle pour Lorenzo et Guintoli

Aucune wild-card en 2020 : mauvaise nouvelle pour Lorenzo et Guintoli
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021