MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Márquez : 100 GP ? Ce qui compte, ce sont les titres

partages
commentaires
Márquez : 100 GP ? Ce qui compte, ce sont les titres
Par :
2 août 2018 à 16:09

Le pilote espagnol passe un cap important dans sa carrière, mais ne se laisse pas déconcentrer : certaines statistiques comptent plus que d'autres et c'est bien sur le titre à décrocher en fin d'année qu'il concentre tous ses efforts.

Marc Marquez, Repsol Honda Team, Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team, Mick Doohan

Marc Márquez se présente cette semaine sur son 100e Grand Prix en MotoGP, avec déjà à son actif un palmarès qui l'inscrira durablement dans l'Histoire. S'il assure qu'il aborde cette course de Brno comme toutes les autres, la perspective de passer ce cap symbolique le pousse à profiter encore un peu plus des bons moments qu'il vit actuellement, alors qu'il est en quête d'un cinquième titre en catégorie reine.

"Ce sont déjà 100 GP en MotoGP, cela signifie que le temps passe et il est impossible à rattraper, alors il faut prendre du plaisir, apprécier tous les bons moments et essayer de faire toujours mieux. J'arrive à 100 Grands Prix en MotoGP avec de très bonnes statistiques, j'en suis très heureux et je vais essayer de continuer comme ça", promet-il.

"Il y a records et records : je ne vais pas le nier, plus on a de titres, mieux c'est", poursuit le numéro 93, toujours avide de succès. "Peu importe combien de courses tu as gagnées, combien de podiums ou de poles tu as obtenus, l'important ce sont les titres et l'on commence chaque saison avec l'objectif de remporter le titre. Au final, quand j'arrêterai, plus j'aurai de titres, meilleure aura été ma carrière sportive."

Lire aussi :

Face à une telle étape dans sa carrière, le Champion du monde se voit quelque peu obligé de porter un regard en arrière, poussé par la presse à se remémorer les bons moments, mais aussi les périodes plus difficiles qui ont pu faire office de tournants dans un parcours pourtant extrêmement riche. Et il est une leçon bien précise qu'il a retenue : celle de la seule saison MotoGP durant laquelle le titre lui a échappé...

"Ma plus grande erreur a été pendant la première partie de la saison 2015, autour du Mugello et de Montmeló. Je suis tombé deux fois sur deux courses de suite et j'ai perdu toutes mes chances au championnat. C'était une erreur parce que tout le monde me disait de faire attention, que les points étaient importants... Mais j'arrivais de deux titres consécutifs et je jouais à qui perd gagne à chaque course. C'était victoire ou chute, victoire ou chute. Cette année-là, j'ai gagné de nombreuses fois, mais j'ai aussi fait beaucoup d'erreurs, j'ai donc beaucoup appris. Parfois il est important d'écouter les gens qui vous entourent, mais j'avais la tête dure et j'ai appris quand j'ai heurté le mur. Là j'ai changé de stratégie", retient le Catalan.

Attention à Yamaha

Loin de se laisser déconcentrer par ce 100e Grand Prix MotoGP, Marc Márquez se focalise sur un autre cap qu'il franchira cette semaine, celui de la mi-saison. Or à l'heure d'entrer dans la seconde moitié du championnat, le pilote Honda dispose d'une avance déjà notable de 46 points, et il sait mieux que quiconque comment gérer une telle situation pour tenter d'aller au bout de sa quête mondiale sans faux-pas.

Lire aussi :

"C'est bien qu'on commence la seconde partie de la saison au sommet, avec 46 points d'avance, mais il reste encore beaucoup de courses, c'est encore très long", prévient-il, observant avec défiance ses poursuivants. "Il faut qu'on garde la même mentalité, surtout que les pilotes Yamaha semblent progresser et être plus proches à chaque course. Certains disent que Yamaha n'est pas dans le coup, mais ils sont deuxième et troisième au championnat alors ils sont très forts."

"Il faut donc qu'on garde le même état d'esprit, la même concentration. Certains circuits seront difficiles pour nous mais on va essayer de gérer cela de la meilleure façon possible", souligne le leader du championnat. "La première partie de la saison a été bonne, mais on a quand même fait quelques erreurs sur lesquelles on peut progresser. C'est désormais l'heure de 'revenir au bureau'. Il faut essayer de retrouver la même mentalité que celle de la première partie de la saison, qui était la bonne."

"J'espère commencer de la bonne façon. On a bien préparé la seconde partie de la saison, maintenant il est temps de revenir sur la moto, de retrouver de bonnes sensations et essayer d'obtenir les mêmes résultats que pendant la première partie."

Avec Oriol Puigdemont

Article suivant
L'objectif de Guintoli : aider les ingénieurs tout en se faisant plaisir

Article précédent

L'objectif de Guintoli : aider les ingénieurs tout en se faisant plaisir

Article suivant

Rossi : "Je continue à courir pour essayer de gagner"

Rossi : "Je continue à courir pour essayer de gagner"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Lieu Brno Circuit
Pilotes Marc Márquez Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Léna Buffa