"Complètement perdus" hier, Márquez et Honda ont trouvé une solution

Alors que de l'aveu même de Marc Márquez, lui et son équipe étaient "complètement perdus" ce dimanche, le Champion du monde annonce avoir trouvé une "bonne direction", et se montre bien plus optimiste avant le GP du Qatar.

"Complètement perdus" hier, Márquez et Honda ont trouvé une solution

La situation semblait plus que difficile pour Honda lors de ces derniers essais de pré-saison MotoGP. Ce lundi, la marque à l'aile dorée a confié à Marc Márquez l'une des motos de Takaaki Nakagami, le pilote japonais pilotant une RC213V 2019, ainsi que de nombreuses pièces, certaines remontant même à 2017, avec l'objectif de régler les problèmes récurrents sur l'avant de la Honda millésime 2020.

Si sur la feuille des temps on ne retrouve Marc Márquez qu'au septième rang ce lundi, le Champion du monde en titre affichait un certain soulagement au moment de retrouver la presse. En effet, le numéro 93 se montre catégorique, s'il reste encore du travail, Honda est parvenu à régler la majorité de ses problèmes sur cette dernière journée d'essais de pré-saison !

Lire aussi :

"Je suis très content aujourd'hui, honnêtement. Hier j'étais assez inquiet de la situation, du côté technique et du côté de la condition physique. Mais aujourd'hui nous avons fait un grand pas en avant, nous avons compris beaucoup de choses, on l'a vu sur le rythme de course, le tour rapide, tout était plus facile et moins exigeant physiquement", a-t-il expliqué au site officiel du MotoGP.

"Nous avons beaucoup travaillé de mon côté du box. Il est vrai que Cal [Crutchlow] a commencé à essayer certaines des choses que nous avons trouvées, et ça avait l'air meilleur pour lui aussi. Nous avons trouvé une direction, et c'est le plus important. Nous étions complètement perdus hier, et aujourd'hui nous avons trouvé une bonne direction."

Si la situation de Honda avait de quoi paraître tendue, ce n'est pas la première fois que la marque japonaise doit utiliser la dernière journée des essais de pré-saison pour redresser une situation bien mal embarquée. Márquez se remémore en effet 2016, une année où il est allé chercher un troisième titre mondial en MotoGP...

La différence principale entre les deux histoires étant évidemment qu'il est diminué cette année, par sa convalescence après une opération de l'épaule droite. Une condition physique diminuée qui rendait le diagnostic de la situation de Honda plus difficile, le natif de Cervera se demandant s'il n'était pas le fautif.

"Je crois que déjà en 2016 nous avions fait la même chose ici, mais nous avons trouvé la direction. Sur la première journée et hier... déjà en Malaisie j'avais des problèmes que je ne comprenais pas vraiment, des chutes étranges, j'avais du mal dans les virages rapides. Hier, encore une chute étrange, et je me suis dit en pensant toujours à ma condition physique que je ne pilotais peut-être pas comme d'habitude, mais ensuite j'ai vu que tous les pilotes Honda avaient beaucoup de mal. Pas seulement mon équipier, un rookie, mais aussi Cal."

"Je veux remercier Honda, toute l'équipe, tous mes mécaniciens, ils ont fait du bon travail. Ils ont concentré tous leurs efforts dans mon box, et nous avons trouvé une direction. Je pilotais bien, nous avons essayé de comprendre beaucoup de choses, nous avons testé des pièces 2019 pour comprendre où était le problème et nous l'avons trouvé. C'était la chose la plus importante de toute la pré-saison, pas seulement d'aujourd'hui. Hier nous étions très loin, je n'aimais pas piloter la moto et aujourd'hui j'ai apprécié et nous étions bien plus proches."

Lire aussi :

Le Champion du monde en titre a également profité de l'occasion pour détailler les mauvaises sensations rencontrées avec sa machine 2020 : "Il nous manquait les sensations à l'avant, ça n'était pas bon en entrée de virage, donc on n'avait pas la vitesse en courbe, on essayait de récupérer la vitesse en sortie, mais il nous manquait du grip", dit-il avant d'expliquer en quoi une nouvelle approche a amélioré les choses.

"L'entrée s'est améliorée, en virage aussi, et en sortie c'était plus rapide. En fin de journée, Cal a commencé à tester cette façon [de faire], et il a fait un grand pas en avant. Je pense qu'au GP du Qatar, toutes les Honda feront ça et feront un bon pas en avant."

Dans les derniers moments de cette pré-saison 2020, Márquez est apparu en piste avec un nouveau châssis. Si ce dernier semble avoir donné satisfaction, ce n'était pas une pièce destinée à régler les problèmes rencontrés par Honda, mais plutôt un besoin de valider de nouveau les solutions testées auparavant, notamment à Sepang.

"Nous avons essayé un châssis différent en fin de journée, mais le problème est que tout ce que nous avons essayé pendant cette pré-saison n'a pas fonctionné et l'on terminait toujours au même point de départ. Maintenant que nous avons trouvé le problème, il faut essayer de nouveau les choses. On avait déjà essayé ce châssis mais on l'a essayé de nouveau. Il ne fonctionnait pas mal, c'est intéressant."

Alors que ses adversaires espéraient le contraire, Marc Márquez estime bien que Honda est prêt pour 2020. Mais l'est-il ? "La moto est prête, Marc n'est peut-être pas encore à 100% ! Mais nous allons essayer de travailler comme nous l'avons fait cet hiver sur l'épaule, pour essayer d'être prêts pour la course au Qatar."

partages
commentaires
Viñales est prêt : "C'est beaucoup mieux que l'année dernière"

Article précédent

Viñales est prêt : "C'est beaucoup mieux que l'année dernière"

Article suivant

Coronavirus : Les membres japonais du MotoGP restent au Qatar

Coronavirus : Les membres japonais du MotoGP restent au Qatar
Charger les commentaires
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021
Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête Prime

Pourquoi l'incident entre Miller et Mir mérite une nouvelle enquête

Malgré la décision de Suzuki de ne pas faire appel de l'absence de sanction pour Jack Miller après son incident avec Joan Mir, il est nécessaire d'agir pour ne plus voir ce genre de manœuvre, qui aurait facilement pu tourner à la tragédie à Losail.

MotoGP
9 avr. 2021
Johann Zarco, la victoire avant l'heure Prime

Johann Zarco, la victoire avant l'heure

En à peine 18 mois, Johann Zarco est passé d'un extrême à l'autre en MotoGP, de pilote accablé et sans guidon à leader rayonnant du Championnat du monde 2021. Mais les Grands Prix de Losail ont surtout vu le retour au premier plan d'un homme retrouvé.

MotoGP
5 avr. 2021